Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Otsuka, Julie] Certaines n'avaient jamais vu la mer

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis

30% 30% 
[ 8 ]
33% 33% 
[ 9 ]
15% 15% 
[ 4 ]
15% 15% 
[ 4 ]
7% 7% 
[ 2 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 27

[Otsuka, Julie] Certaines n'avaient jamais vu la mer

Message par Le motard le Mar 6 Nov 2012 - 19:02



Certaines n’avaient jamais vu la mer
Julie Otsuka
Phébus 142 p

Résumé

Nous sommes en 1919. Un bateau quitte l'Empire du Levant avec à son bord plusieurs dizaines de jeunes femmes promises à des Japonais travaillant aux États-Unis, toutes mariées par procuration.
C'est après une éprouvante traversée de l'Océan pacifique qu elles rencontrent pour la première fois à San Francisco leurs futurs maris. Celui pour lequel elles ont tout abandonné. Celui auquel elles ont tant rêvé. Celui qui va tant les décevoir.
À la façon d'un choeur antique, leurs voix se lèvent et racontent leurs misérables vies d'exilées... leurs nuits de noces, souvent brutales, leurs rudes journées de travail dans les champs, leurs combats pour apprivoiser une langue inconnue, la naissance de leurs enfants, l'humiliation des Blancs... Une véritable clameur jusqu'au silence de la guerre et la détention dans les camps d'internement - l'État considère tout Japonais vivant en Amérique comme traître. Bientôt, l'oubli emporte tout, comme si elles, leurs époux et leurs progénitures n'avaient jamais existé.

Mon avis

Un beau roman, triste, qui parle d’un épisode oublié de la construction de l’Amérique: L’immigration de Japonaises au début du XX siècle pour se marier aux États Unis.
C’est une longue plainte, pleine de douleur, de rêves envolés face à la réalité de la vie, du racisme ordinaire face à des étrangers, de l’ostracisme lié à la guerre contre le Japon et enfin de l’effacement de leur vie dans les lieux où ils ont vécu. C’est superbement écrit, on retrouve un peu de la poésie et du rythme des écrivains Japonais. Il se lit d’une traite et l’on est ému par le destin de ces femmes broyées par la société et les caprices de l’histoire. Que sont elles devenues après la guerre, peut être l’auteure écrira t elle un roman un jour sur leur retour à la vie ?

Le motard
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Masculin
Nombre de messages : 252
Age : 60
Localisation : 92
Emploi/loisirs : aquarelle, moto, sport
Genre littéraire préféré : roman, policiers, BD
Date d'inscription : 02/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Otsuka, Julie] Certaines n'avaient jamais vu la mer

Message par lalyre le Mar 6 Nov 2012 - 20:26

Merci pour ton avis Le motard, ce livre me tente, j'en prends note flower
avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5696
Age : 85
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Otsuka, Julie] Certaines n'avaient jamais vu la mer

Message par Véronique M. le Mer 7 Nov 2012 - 18:26

Merci moi aussi je le note!
avatar
Véronique M.
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1657
Age : 48
Localisation : 04
Emploi/loisirs : prof d'écoles/ lecture randonnée jeux de société, puzzles
Genre littéraire préféré : un peu de tout, romans en tous genres,biographies, essais mais pas trop la science fiction.
Date d'inscription : 12/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Otsuka, Julie] Certaines n'avaient jamais vu la mer

Message par louloute le Mer 7 Nov 2012 - 19:34

Merci Le Motard pour ta critique pleines de sensibilités Very Happy
avatar
louloute
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 10077
Age : 48
Localisation : Var, Sanary-sur-mer
Emploi/loisirs : mère au foyer
Genre littéraire préféré : thriller, historique, policier
Date d'inscription : 11/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Otsuka, Julie] Certaines n'avaient jamais vu la mer

Message par odile le Sam 10 Nov 2012 - 13:05

Superbe livre à lire d’une traite pour se laisser porter par ces voix qui nous parlent.

La forme du récit est originale et donne de l’ampleur à l’histoire racontée. L’auteur a choisi de faire parler en parallèle toutes ces femmes en utilisant le « nous » car en fait, qu’elles travaillent dans les champs, dans une blanchisserie ou comme domestiques, les difficultés sont identiques, le sentiment d’abandon est le même.

La fin de leur histoire est à l’image de leur vie, elle est évoquée sans colère ce qui la rend encore plus poignante.
avatar
odile
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Féminin
Nombre de messages : 271
Age : 57
Localisation : entre Chatillon (92) et Voiron (38)
Emploi/loisirs : Ingénieur / Voyages, sport, couture
Genre littéraire préféré : Romans contemporains et policiers de temps en temps
Date d'inscription : 14/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Otsuka, Julie] Certaines n'avaient jamais vu la mer

Message par Sharon le Sam 10 Nov 2012 - 14:31

Merci Odile et Le motard pour vos avis.
avatar
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 7226
Age : 39
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Otsuka, Julie] Certaines n'avaient jamais vu la mer

Message par virgule le Sam 10 Nov 2012 - 14:54

Merci pour vos avis. Je le note.
avatar
virgule
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2458
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 22/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Otsuka, Julie] Certaines n'avaient jamais vu la mer

Message par chimène le Lun 12 Nov 2012 - 0:45

Merci pour les avis, je le note également.
avatar
chimène
Apprenti
Apprenti

Féminin
Nombre de messages : 85
Age : 30
Localisation : RP
Genre littéraire préféré : Un peu de tout, un peu moins les policiers, thrillers
Date d'inscription : 06/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Otsuka, Julie] Certaines n'avaient jamais vu la mer

Message par Lisalor le Mar 27 Nov 2012 - 15:00

Mon avis : On est en 1919 et le manque d'avenir au Japon pour certaines jeunes femmes les poussent à accepter d'épouser des Japonais exilés aux Etat-Unis. Après des lettres emflammées, certaines pensent épouser des chefs d'entreprise, des propriétaires terriens mais le rêve américain qu'elles ont conçu sur le bateau est de courte durée.

Nous allons les suivre de la sortie du bateau jusqu'à la guerre de 39-45 mais leur espoir de vie meilleure va aller de désillusions en désillusions. Certaines serviront en tant qu'esclave de leur mari et porteront leurs enfants, certaines aussi seront violées, battues ... jusqu'à leur exil dans les camps à la rentrée dans la guerre du Japon en 43.

Disons qu'avec ce livre, j'ai alterné les hauts et les bas, certains passages étaient intéressants mais la narration était très voir trop lourde. Le livre est écrit à la première personne du pluriel et l'utilisation de ce "nous" a fini par m' user.

Dans le chapitre "Dernier jour" j'ai pu noté cinq pages de liste : Certains sont partis en pleurant ... certains en chantant ... certains ivres .. ou des enfants de Salinas sont partis, des jeunes mariés sont partis, Matsuyo est parti etc etc. Au bout du chapitre, je vous assure que j'avais bien compris qu'ils étaient des milliers !!!

J'ai été très dèçue par ce livre et heureusement qu'il ne fait que 149 pages car je pense que je n'aurais pas pu supporter de lire à chaque chapitre des listes et des liste d'énumérations. C'est dommage car cela rend le récit très froid, inpersonnel, lourd et vous ne pouvez pas vous attacher aux personnages car on ne parle de personne et de tout le monde en même temps.
avatar
Lisalor
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 977
Age : 46
Localisation : Haute-Loire
Date d'inscription : 20/11/2008

http://lisalor.loulou.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Otsuka, Julie] Certaines n'avaient jamais vu la mer

Message par Françoise le Jeu 6 Déc 2012 - 13:27

Je suis sortie de ce livre avec un avis mitigé.
J'ai trouvé un vrai interêt à cette histoire qui retrace le destin plutot triste de ces femmes japonnaises parties avec beaucoup d'espoir et qui ne trouveront pas sur le sol américain la vie dont elles révaient. Ce sujet là m'a donné envie d'en savoir plus sur cet épisode de l'histoire.
Par contre ce qui m'a géné, c'est le style de l'écriture avec ces listes qui émaillent le récit de bout en bout. On a dû mal à se situer entre le roman et le docu-fiction.

avatar
Françoise
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Féminin
Nombre de messages : 314
Age : 47
Localisation : 69
Emploi/loisirs : bénévole dans une bibliothèque
Genre littéraire préféré : romans, biographie, sciences sociales, polars
Date d'inscription : 24/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Otsuka, Julie] Certaines n'avaient jamais vu la mer

Message par Elyuna le Sam 15 Déc 2012 - 22:03

J'ai beaucoup entendu parler de ce livre en deux jours.
Une amie m'en a touché quelques mots car elle l'offre à sa mère pour Noël et elle m'en a dit beaucoup de bien.

Ce matin, à un groupe de lecture, ils ont aussi parlé de ce livre, en bien essentiellement, comme un livre touchant, un témoignage d'un choeur (car comme dit ici, écrit à la première personne du pluriel essentiellement).

Vos avis me refroidissent un peu mais j'ai envie de découvrir ce roman tout de même. Ainsi que l'autre livre de ce même auteur.

Je reviendrais un de ces jours donner mon avis sur ce livre je pense Wink

_________________
"Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait."
Mark Twain


Very Happy  drunken  Very Happy
avatar
Elyuna
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 4620
Age : 28
Localisation : Grenoble
Emploi/loisirs : Infirmière
Genre littéraire préféré : Un peu de tout.
Date d'inscription : 05/03/2010

http://lecturesdelyuna.blogspot.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Otsuka, Julie] Certaines n'avaient jamais vu la mer

Message par creuse le Lun 17 Déc 2012 - 19:52

Un bon roman que j'ai apprécié. Les énumérations, au contraire de certaines, m'entrainaient à lire la suite, j'ai aimé ce style. Ce roman n'est pas seulement la vie de une ou plusieurs héroïnes mais de tout un peuple de femmes, bafouées, humiliées et abandonnées par le pays qui devaient les accueillir


J'adhère complètement à l'avis de "MOTARD"
avatar
creuse
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2421
Age : 68
Localisation : berry
Genre littéraire préféré : Classiques ,Romans historiques, régionaux, contemporains ,littérature de jeunesse
Date d'inscription : 15/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Otsuka, Julie] Certaines n'avaient jamais vu la mer

Message par viou1108 le Jeu 17 Jan 2013 - 17:04

Je ne vais pas résumer une fois de plus ce livre déjà abondamment commenté.
Je ne vais pas nier que j’ignorais tout de cet épisode de l’histoire du Japon, dont une certaine partie de la population a été victime du mirage du « rêve américain ».
Je ne reviendrai pas sur l’originalité de la technique de narration, dont le désormais fameux « nous » a l’avantage de rendre à merveille la solidarité et la persévérance de ces femmes trompées, avilies puis oubliées, mais a l’inconvénient de créer une certaine distance et d’empêcher une empathie plus profonde entre elles et nous.
Je ne commenterai pas en détails la litanie de litanies que constitue ce roman, dont il ne faut cependant pas penser qu’il n’est qu’une longue plainte de 140 pages sur certains thèmes (le voyage, la rencontre des maris, le travail, les Blancs, les enfants,…), mais dont il faut au contraire saluer le parti pris d’une écriture précise, humble et sans pathos qui fait d’autant plus émerger les émotions du lecteur.
Mais j’insisterai sur le fait l’auteur fait preuve d’un certain don pour nous donner un cours d’Histoire sans avoir l’air d’y toucher, et rien que cela justifie l’existence de ce livre.
Je rajouterai qu’il faut un talent certain pour dépeindre l’abnégation et « l’optimisme du désespoir » de ces femmes au long d’une énumération de jolies phrases toutes simples, qui rappellent le flux et le reflux sans fin des vagues de cette mer que certaines n’avaient jamais vue.
Et je conclurai par une pirouette que certains trouveront facile : certains ne liront jamais ce roman, et c’est dommage pour eux…
avatar
viou1108
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Féminin
Nombre de messages : 481
Age : 40
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 10/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Otsuka, Julie] Certaines n'avaient jamais vu la mer

Message par louloute le Jeu 17 Jan 2013 - 17:45

merci Viou pour ta critique Very Happy
avatar
louloute
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 10077
Age : 48
Localisation : Var, Sanary-sur-mer
Emploi/loisirs : mère au foyer
Genre littéraire préféré : thriller, historique, policier
Date d'inscription : 11/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Otsuka, Julie] Certaines n'avaient jamais vu la mer

Message par Lovebook le Jeu 17 Jan 2013 - 20:37

Et hop! Un de plus!! :[T:
avatar
Lovebook
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Féminin
Nombre de messages : 431
Age : 45
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Otsuka, Julie] Certaines n'avaient jamais vu la mer

Message par malo le Dim 17 Fév 2013 - 15:18

Mon avis est assez mitigé quant cette lecture.
J'ai refermé le livre avec un étrange sentiment, partagé entre l'envie de tourner les pages pour suivre le destin de ces femmes, et l'envie d'en finir avec cette lecture.
Certes, l'écriture est belle et poétique, pourtant j'aurais aimé m'immerger un peu plus dans ce récit qui aurait été plus passionnant sans ce "nous", rendant la lecture impersonnelle, me laissant en dehors de l'histoire.
avatar
malo
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3159
Age : 53
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Lecture
Genre littéraire préféré : Un peu de tout sauf fantasy
Date d'inscription : 02/08/2010

http://lespassionsdemalo.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Otsuka, Julie] Certaines n'avaient jamais vu la mer

Message par petitepom le Lun 11 Mar 2013 - 11:14

Ce roman court est la vie des japonaises venues en Amérique durant le siècle dernier, cela commence par leur arrivée par bateau, à leur disparition pendant la guerre.
Chaque chapitre traite d'une époque, au départ on voit les conditions dans laquel elles vivent, en arrivant en Amérique, loin du rêve qu'on leur avait promis.
Puis on assiste à leur installation, leur adaptation et à ceux de leurs enfants qui "s'américanisent".
La guerre en Europe va avoir lieu et les suspisions, et disparitions, vont commencer, les sméricains ne s'en soucis peu, loin des préoccupations des étrangers, cette episode est troublan,t par leurs indifférences ; mais où ont ils passé? personne ne peut répondre à cette question.
Ce n'est pas un roman, mais plutot une suite des faits divers et archives piochés et relatés de chapitre en chapitre, c'est facile à lire, dommage que la fin n'apporte pas d'explications.
avatar
petitepom
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 687
Localisation : Corrèze
Date d'inscription : 22/08/2010

http://petitepom.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Otsuka, Julie] Certaines n'avaient jamais vu la mer

Message par lili78 le Lun 11 Mar 2013 - 13:21

Il me tente bien celui-là.
Merci pour vos critiques
avatar
lili78
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2207
Age : 45
Localisation : chez moi
Emploi/loisirs : Bibliothécaire / lecture, cuisine, jardinage, balades
Genre littéraire préféré : un peu de tout suivant mes humeurs
Date d'inscription : 14/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Otsuka, Julie] Certaines n'avaient jamais vu la mer

Message par mamoun le Sam 16 Mar 2013 - 13:38

J'ai été un peu déçu par cette lecture. J'ai eut du mal à accrocher, l'utilisation du "nous" m'a beaucoup gêné.


avatar
mamoun
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1182
Age : 58
Localisation : vendée
Emploi/loisirs : surveillante de nuit , loisirs lecture, scrabble , mots fléchés, internet
Genre littéraire préféré : policier, thriller, roman du terroir et roman contemporain
Date d'inscription : 04/06/2008

http://mamoun85.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Otsuka, Julie] Certaines n'avaient jamais vu la mer

Message par petitepom le Mar 19 Mar 2013 - 14:06

la construction répétitive et collective peut en effet, décourager certains, cela m'aurait ennuyé si le livre avait fait 100 pages de plus, il est court et c'est tant mieux!
avatar
petitepom
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 687
Localisation : Corrèze
Date d'inscription : 22/08/2010

http://petitepom.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Otsuka, Julie] Certaines n'avaient jamais vu la mer

Message par Moulin-à-Vent le Jeu 2 Mai 2013 - 3:05

Wow! Quel livre! Ce cri du cœur est pour moi un coup de cœur.
L'écriture, d'une puissance rare, vient nous soulever tel un tsunami émotif et nous arrache à notre aliénante passivité mentale.
«C'est bien la faute des Amerloques!» oserions-nous murmurer, nous qui n'avons pas fait mieux. Pour l'Histoire, ce sont 110 000 personnes d'origine japonaise, dont 70 000 nés aux États-Unis, qui ont été expulsées de leur foyer en 1944 et 1945 alors que le Canada se contentait de 20 000 personnes également d'origine japonaise déportées dans des camps.

Pauvres femmes, encore enfants pour certaines, que la destinée a poussé de Charybde en Scylla.

Ma cote: 8,5 /10

Citation:

"... si laide que nous craignions de ne jamais lui trouver de mari. Elle a un visage à arrêter net un tremblement de terre."
avatar
Moulin-à-Vent
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Masculin
Nombre de messages : 1925
Age : 65
Localisation : Québec
Emploi/loisirs : Retraité
Genre littéraire préféré : Roman historique
Date d'inscription : 07/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Otsuka, Julie] Certaines n'avaient jamais vu la mer

Message par Cassiopée le Mer 31 Juil 2013 - 21:49

C’est une longue plainte, ressemblant à une litanie du fait de la construction et du style de l’auteur qui peuvent surprendre. Celle de ces japonaises embarquées pour les Etats-Unis et qui n’ont pas vécu ce qu’elles espéraient.
J’ai aimé la puissance de l’écriture de l’auteur qui ne m’a pas dérangée.
Il me semble que la répétition du nous était nécessaire pour démontrer qu’il s’agit d’un groupe, que chacune avait pris avec elle, la cause des autres. Elles sont un tout… Un tout qui est souffrance, soumission, espérance parfois….
Au départ murmures, leurs voix montent de plus en plus, cris déchirants quand le malheur les frappe, résignés face à ce qu’elles pensent être leur devoir, étouffés si elles ont peur….
Je suis restée avec ces femmes une demi-journée et je ne les oublierai jamais.
avatar
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 8808
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Otsuka, Julie] Certaines n'avaient jamais vu la mer

Message par lili78 le Dim 15 Sep 2013 - 17:06

Certaines n’avaient jamais vu la mer est un très beau roman, très touchant.
J’ai beaucoup aimé le style de l’auteur, je crois que c’est bien la première fois que je lis un livre écrit au pluriel. J’ai aimé également les différentes énumérations, les différentes existences confrontées à la même situation et pourtant en route vers le même point.
Un coup de cœur de plus pour moi !

« Il y aura des actions qui seront visibles, et d’autres qui ne le seront pas. Ces choses arrivent. Et la vie continue. »
avatar
lili78
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2207
Age : 45
Localisation : chez moi
Emploi/loisirs : Bibliothécaire / lecture, cuisine, jardinage, balades
Genre littéraire préféré : un peu de tout suivant mes humeurs
Date d'inscription : 14/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Otsuka, Julie] Certaines n'avaient jamais vu la mer

Message par mousticos le Ven 25 Oct 2013 - 12:42

Je ne vais pas vous faire le resumé puisqu'il est très bien plus haut

Ma critique, ma vision de ce coup coeur :

Ce livre nous plonge dans l’histoire de ces japonaises mineures ou à peine majeures qui furent mariées, au début du 20 ème siècle, à des japonais émigrés de longue date aux Etats-Unis : des maris choisis sur photo.

Dans ce livre elles se racontent d’une seule voix et nous livrent leurs misérables vies d’exilées : des maris brutaux et qui leur à menti dès le début, le dur labeur des champs, la précarité, le racisme et le mépris des américains. Elles connaîtront le rejet par leurs enfants de leur patrimoine et de leur histoire. Rien ne leur sera épargner car elles devront subir avec leurs familles l’internement dans des camps au moment de l’attaque des Japonais à Pearl Harbor lors de la deuxième guerre mondiale.

La romancière nous livre ici un épisode de l’histoire peu connu d’une manière époustouflante. L’écriture de ce livre est une longue incantation de voix passionnée et douloureuse. Nous ne sortons pas indemnes d’une telle narration polyphonique.
avatar
mousticos
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 151
Age : 28
Localisation : Talence
Genre littéraire préféré : policier, enquête, des romans historique
Date d'inscription : 14/09/2013

http://la-bouquinerie-de-mousticos.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Otsuka, Julie] Certaines n'avaient jamais vu la mer

Message par virgule le Ven 25 Oct 2013 - 13:56

Merci pour ta critique, mousticos.

Elle fait écho au livre que je viens de terminer : Une ombre japonaise de Lee Langley, où il est également question de la difficile condition des Japonais aux Etats-Unis après Pearl Harbor.
avatar
virgule
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2458
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 22/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Otsuka, Julie] Certaines n'avaient jamais vu la mer

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum