Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Peterson, Tracie & Miller, Judith] L'héritage des Broadmoor Tome 1: L'héritage de Fanny

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre Avis?

100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Peterson, Tracie & Miller, Judith] L'héritage des Broadmoor Tome 1: L'héritage de Fanny

Message par se1ena le Jeu 15 Nov 2012 - 1:16



Présentation :

Les cousines Amanda, Sophie et Fanny Broadmoor sont comme des soeurs, mais quand leur grand-père décède, les dispositions de son testament pourrait bien rompre le lien qui les unit. À 17 ans, Fanny n’a jamais attaché beaucoup d’importance aux conventions sociales. En fait, elle a accordé son amour à Michael, le gardien de bateaux de la famille. Mais lorsqu’elle reçoit un étonnant héritage, elle se rend compte à quel point la société peut être tyrannique... et qu’elle pourrait accorder sa confiance aux mauvaises personnes. Fanny osera-t-elle écouter son coeur et risquer de s’aliéner sa famille? Qu’arriverait-il si elle perdait tout ce qu’elle a toujours connu? Tout se résume à un choix: que souhaite-elle laisser comme héritage?

424 Pages
Septembre 2012
Éditions AdA
4.75€ / 4.95$

Mon avis :

Fanny a perdu sa mère à la naissance et à onze ans, elle se retrouve orpheline. Élevée par sa grand-mère et son grand-père, lors du décès de celui-ci elle hérite du tiers de sa fortune. Cela soulève une vague de protestation de la part des autres membre de la famille. Une orpheline, une fille qui plus est (on est en 1897), qui devient subitement riche? Mais Fanny n'en a cure. Elle est amoureuse de Michael, qui s'occupe des bateaux de son grand-père sur l'île où la famille Broadmoor se retrouve à chaque été. Depuis leur plus jeune âge que Fanny et Michael se connaissent et s'apprécient, mais les choses ont maintenant changé. Un domestique ne peut tout simplement pas courtiser l'héritière d'une des plus grandes fortunes d'Amérique.

J'ai beaucoup aimé me retrouver à la fin du dix-neuvième siècle, avec tout ce que cela comporte de convenances, de moeurs et d'étiquette. Tout est vraiment très bien représenté, certaines fois avec ironie. Les personnages sont presque tous attachants et ne sont pas stéréotypés. Fanny, douce et un peu naïve, qui n'ose pas vraiment dire ce qu'elle pense. En fait, je crois que c'est plutôt parce qu'elle ne pense rien, qu'elle ne dit rien. Je veux dire qu'elle s'en fiche. Elle se fiche des convenances, se fiche de ce que les gens pensent, mais garde tout pour elle. Elle ne se rebelle pas tout haut, elle garde tout cela en elle et fuit autant que possible ses obligations mondaines. Quand elle se fait prendre à les éviter, elle courbe l'échine et suit le mouvement.

Sophie, sa cousine, est plus rebelle et le clame haut et fort. Elle se fiche de tout et semble adorer la provocation. Ça commence à jaser dans la bonne société, alors qu'on la voit danser et boire durant une fête de petits bourgeois, elle n'hésite pas à héler à haute-voix des gens en agitant haut sa main (ce qui ne se fait pas pour une dame), elle fréquente des garçons sans chaperon et en allume plusieurs. Elle s'amuse. Vaniteuse, aucun tact, superficielle, elle a cependant un grand coeur et soutiens Fanny coûte que coûte, peut importe ce que les gens pensent.

Amanda, plus douce, plus conventionnelle, elle se sent déchirée entre ses désirs et les moeurs. Elle a été élevée à les respecter, mais elle désire s'affranchir. Malgré tout, c'est elle qui rappelle ses deux cousines à l'ordre, surtout Sophie quand elle dépasse les bornes. Les trois filles sont donc différentes, mais semblable à divers degrés, toutes en nuances, ce que j'ai beaucoup aimé.

Jonas, le père d'Amanda, est un personnage central. Outré que Fanny ait reçu une telle part d'héritage, il fera tout pour s'en emparer. Dans sa tête, elle n'y a pas droit, donc il ne lui enlève rien. De plus, c'est un homme assoiffé d'argent, misogyne et déterminé. Il n'aura aucun scrupule à se servir de l'argent, de l'étiquette et des moeurs sociales qui ont cours dans la bonne société pour la déshériter. Et personne ne se doute de rien. Plusieurs fois j'ai tremblé pour Fanny, à l'idée de la voir le coeur brisé. À de nombreuses reprises je me suis complètement immergé pour ce voyage au coeur d'une famille riche vivant au siècle dernier.

La quatrième de couverture pourrait très bien faire penser à un roman d'amour. Sauf que j'hésite à le qualifier comme tel, car l'amour de Fanny et Michael, si elle est bien évoquée, est moins présente que la bataille que Jonas livre en coulisse pour avoir l'argent de Fanny. Bref, le deuxième tome n'est pas dans ma PAL, mais il est certain que je le veux. Avec une histoire aussi riche, aussi vivante, aussi bien écrite avec des personnages aussi nuancés et attachants, ce fût un petit coup de coeur! Merci aux éditions AdA pour ce fantastique roman historique!

5/5
avatar
se1ena
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 555
Age : 29
Localisation : Québec
Genre littéraire préféré : De tout ou presque!
Date d'inscription : 26/10/2011

http://dansmabullelivresque.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum