Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Jemisin, N. K.] La trilogie de l'Héritage - Tome 1: Les cent mille royaumes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre Avis?

0% 0% 
[ 0 ]
50% 50% 
[ 1 ]
50% 50% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2

[Jemisin, N. K.] La trilogie de l'Héritage - Tome 1: Les cent mille royaumes

Message par se1ena le Jeu 29 Nov 2012 - 2:48



Présentation :

Mon nom est Yeine, j’ai dix-neuf ans. Je suis membre du peuple darrène, au Nord des Cent Mille Royaumes. Une barbare. Il y a un mois, ma mère a été assassinée. Elle était l’héritière des Arameris, la plus puissante famille du monde. Ce matin, j’ai reçu un message de l’empereur, mon grand-père : une invitation à venir séjourner à Ciel, le palais familial. Plus qu’une invitation, un ordre. Je veux découvrir pourquoi ma mère est morte. Même si on ne revient jamais de Ciel.

456 Pages
12 Septembre 2012
Éditions Le Livre De Poche
7.60€ / 13,95 $
Mon avis :

Yeine a dix-neuf ans et est la dirigeante des Darrènes, un peuple considéré comme barbare. Les Arameris, un peuple puissant, contrôle les Cent Mille Royaumes. Sa mère, la fille du chef de cette famille puissante, s'est enfuie de Ciel, le palais et la ville (ils portent le même nom), pour épouser un Darrène, ce qui a provoqué sa disgrâce. Yeine n'a donc pas été élevée comme une Aramerie et n'a que faire de cette famille jusqu'au jour où son grand-père la somme de venir vivre à Ciel. Yeine va découvrir un autre monde. Il y a des années, les Dieux se sont fait la guerre et un seul est sorti vainqueur, Itempas. Il a fait des autres Dieux des esclaves à l'apparence humaines, qui doivent obéir aux Arameris. Yeine se retrouve donc catapultée dans l'univers fermé des Arameris, tous plus sadiques les uns que les autres. Alors qu'elle doit apprendre les coutumes, elle s'engage dans la guerre à la succession bien malgré elle. De plus, les Dieux déchus et prisonniers comptent sur elle pour les libérer... et peut-être déclencher une deuxième guerre des Dieux. Dans les deux guerres, il est prévu qu'elle meure.

J'ai eu un peu de difficultés lors de la lecture des premières pages. Rendu à la page 32, je me suis rendu compte que je n'avais probablement pas tout saisi et j'ai recommencé. Cela vient-il de moi? Peut-être n'étais-je pas tout à fait concentrée, mais j'ai quand même trouvé le début un peu compliqué. Malgré cela, il n'a pas fallu longtemps pour que je m'immerge complètement dans le récit.

Yeine est une jeune femme déterminée, qui n'a pas froid aux yeux. Elle ne comprend pas tout, elle non plus, elle cherche des réponses sur sa mère. Deux Dieux sont particulièrement présents. Sieh est le dieux du jeu et de la ruse. Ayant perpétuellement l'apparence d'un enfant, il en a une certaine innocence, l'amour et la cruauté des enfants. Nahadoth, Dieu de la nuit, est le plus dangereux des Dieux. Yeine se prend d'affection pour Sieh et de passion pour Nahadoth, même si celui-ci peut la conduire à la mort. Il y a plusieurs autres personnages, pour la plupart cruels, mais Yeine réussi à avoir quelques alliés. Malgré tout, elle ne peut pas vraiment avoir confiance en personne. La plupart servent leurs propres intérêt et c'est ce qui rend les personnages aussi intéressants (à défaut d'attachants!). Comme Yeine, on ne sait plus ce qui est vrai ou ce qui n'est qu'une ruse. Le monde dans lequel elle vit est brutal, sanguinaire et c'est chacun pour soi.

Le récit est construit de telle manière que ce fut comme si Yeine nous contait son histoire après coup. Elle commence sur sa lancée, puis il y a quelques digressions avant qu'elle ne se reprenne et continue sont récit. Plusieurs fois, il y a de courts passages où on semble être hors du temps narratif, comme si Yeine nous contait quelque chose qui se passait "maintenant", avant de revenir à son récit, sans qu'on sache ce qui se passe réellement et à qui elle s'adresse lors de ces moments. C'est un peu déroutant, mais à la fin on comprend mieux à quoi ces passages font référence.

La fin est extraordinaire! Même si ce livre est le premier tome d'une trilogie, on a une vraie fin, ce que j'ai beaucoup apprécié! Les passages quelques peu compliqués (pas juste le début, il y en a trois ou quatre que j'ai dû relire pour bien comprendre) ont empêchés ce livre d'être un coup de coeur, mais c'est un excellent livre de Fantasy!

4/5
avatar
se1ena
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 555
Age : 29
Localisation : Québec
Genre littéraire préféré : De tout ou presque!
Date d'inscription : 26/10/2011

http://dansmabullelivresque.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum