Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice
Le Deal du moment : -38%
PLANTRONICS BACKBEAT PRO 2 – Casque bluetooth
Voir le deal
156 €

[Hugo, Victor] L'homme qui rit

Aller en bas

votre avis

[Hugo, Victor] L'homme qui rit Vote_lcap25%[Hugo, Victor] L'homme qui rit Vote_rcap 25% 
[ 1 ]
[Hugo, Victor] L'homme qui rit Vote_lcap50%[Hugo, Victor] L'homme qui rit Vote_rcap 50% 
[ 2 ]
[Hugo, Victor] L'homme qui rit Vote_lcap25%[Hugo, Victor] L'homme qui rit Vote_rcap 25% 
[ 1 ]
[Hugo, Victor] L'homme qui rit Vote_lcap0%[Hugo, Victor] L'homme qui rit Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Hugo, Victor] L'homme qui rit Vote_lcap0%[Hugo, Victor] L'homme qui rit Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Hugo, Victor] L'homme qui rit Vote_lcap0%[Hugo, Victor] L'homme qui rit Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 4
 

[Hugo, Victor] L'homme qui rit Empty [Hugo, Victor] L'homme qui rit

Message par Astazie le Mer 9 Jan 2013 - 22:58

[Hugo, Victor] L'homme qui rit 26457210

L'Homme qui Rit : Victor Hugo
Éditions Gallimard- 2002
ISBN : 978207041871

Quatrième de couverture
L'Angleterre a connu, cent quarante ans avant la France, une révolution, un parlement régicide, une république et une restauration fertile en règlements de comptes. Victor Hugo a choisi ce dernier épisode pour brosser un tableau épique de l'aristocratie anglaise à travers la destinée extraordinaire de Gwynplaine, l'Homme qui Rit.À la fois roman d'aventures, exposé historique et social, drame injouable et poème visionnaire, ce roman est le plus fou de tous les romans de Hugo. C'est aussi le plus riche de toutes les obsessions de son auteur. On a cru pouvoir, à son propos, citer Freud et le surréalisme.Le bateau pris dans la tempête, la vision du pendu servant de vigie, la cabane-théâtre des saltimbanques, les tirades philosophiques d'Ursus, les machinations du traître Barkilphedro, la chirurgie monstrueuse d'Hardquanonne, le portrait de la princesse perverse, l'or des palais et le scandale à la Chambre des lords sont, plus que des morceaux de bravoure, des morceaux d'anthologie.

Mon avis :
Je connaissais les poésies de Victor Hugo, quelques autres de ses romans, mais  je n'avais pas lu celui-ci. Quel bonheur de le lire , ce n'est pas une lecture facile aux lignes érudites, aux phrases travaillées. L'Homme qui Rit est un livre passionnant.
Victor Hugo nous livre ici un tableau de l' aristocratie anglaise. Une royauté, où le bon vouloir du roi fait office de loi…Victor Hugo nous montre ceci avec un ton ironique.


L'Homme qui Rit est  Gwynplaine, enlevé enfant et défiguré afin d'en faire un animal de foire, et ce sur ordre du roi du fait d'une filiation gênante. Mais Gwynplaine vit heureux, ignorant ses origines, adopté par un philosophe , Ursus ( vagabond , vêtu de peaux d'ours)  et son loup domestique  ( Homo) , aimé d'un amour pur par l'aveugle Déa.

"Etre laid, qu'est-ce que cela ? C'est faire du mal.
Gwynplaine ne fait que du bien. Il est beau."


Les évènements, la fatalité, les jalousies et les mesquineries des grands de ce monde viendront troubler ce bonheur simple, le spectacle d'autrui se débattant dans la toile d'un difficile destin étant le remède préféré des aristocrates pour occuper leur oisiveté ostentatoire.

Une intrigue aux ressorts usés et re-usés dans la littérature, le gentil homme du peuple opposé aux aristocrates pervertis, mais Victor Hugo sait donner un tour particulier à son histoire et sait nous tenir en haleine,  par des retournements de situation bien menés . Sous couvert d'un roman historique,Victor Hugo parle bien de son présent, mais de notre présent aussi. Les systèmes politiques ont évolué en apparence, mais pas toujours dans les faits et cette œuvre demeure d'une grande actualité.

Le film est sorti depuis peu de temps au cinéma. Je n'ai pas envie de le voir, je préfère rester sur le livre.

5/5


[quote]


Dernière édition par Astazie le Mer 9 Jan 2013 - 23:06, édité 4 fois
Astazie
Astazie
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1968
Age : 65
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : bibliothécaire
Genre littéraire préféré : Lectures diverses
Date d'inscription : 23/01/2010

https://livresdunjourblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

[Hugo, Victor] L'homme qui rit Empty Re: [Hugo, Victor] L'homme qui rit

Message par Sharon le Mer 9 Jan 2013 - 23:00

Merci pour cet avis Astazie.
Moi non plus, je n'ai pas envie de voir le film...
Sharon
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 9927
Age : 42
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur
Genre littéraire préféré : romans policiers et polars
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

[Hugo, Victor] L'homme qui rit Empty Re: [Hugo, Victor] L'homme qui rit

Message par bella333 le Jeu 10 Jan 2013 - 8:27

J'ai vaguement entendu parler du film qui ne m'intéresse pas mais ton résumé me fait me perncher sur ce livre. Je le note. Merci Astazie.

_________________
"Verba volant, scripta manent.   "Les paroles s'envolent, les écrits restent[Hugo, Victor] L'homme qui rit Chenil11
Ma Pàl .
[Hugo, Victor] L'homme qui rit 12472910[Hugo, Victor] L'homme qui rit 12472910
bella333
bella333
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 4639
Age : 35
Localisation : Lille
Emploi/loisirs : Social/ la lecture, la généalogie, les randonnées, les musées...
Genre littéraire préféré : Tout
Date d'inscription : 09/06/2012

http://memelessorciereslisent.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

[Hugo, Victor] L'homme qui rit Empty Re: [Hugo, Victor] L'homme qui rit

Message par alexielle63 le Jeu 10 Jan 2013 - 12:59

Déjà noté : ce sera un de mes prochains achats, avec Anna Karénine de Tolstoï.
alexielle63
alexielle63
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 6759
Age : 38
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Prépa de concours
Genre littéraire préféré : fantasy, policiers, romans, enfin bref, tout ce qui se lit!
Date d'inscription : 25/05/2009

http://lecturesdalexielle.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

[Hugo, Victor] L'homme qui rit Empty Re: [Hugo, Victor] L'homme qui rit

Message par Yunali le Jeu 10 Jan 2013 - 19:22

J'ai vu le film et franchement je n'ai pas aimé. L'histoire oui, la façon dont elle est traitée et rendue en images non.
A lire le résumé du livre et ton avis Astazie ça me donne envie mais vu ma déception après le film ça m'a refroidie et ça ne me tente pas, du moins pour le moment. Peut-être un de ces jours quand j'aurai un peu oublié le film...
Yunali
Yunali
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1170
Age : 35
Localisation : Drôme
Date d'inscription : 18/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

[Hugo, Victor] L'homme qui rit Empty Re: [Hugo, Victor] L'homme qui rit

Message par Pinky le Ven 11 Jan 2013 - 14:41

merci Astazie pour cet avis, il est noté dans mon petit carnet depuis un moment
Pinky
Pinky
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 6511
Age : 57
Localisation : Les Sables d'Olonne (85)
Emploi/loisirs : Educatrice spécialisée, peinture, dessin, bricolage, ballade, baignade, tricot, couture
Genre littéraire préféré : Je lis de tout en littérature mais j'ai beaucoup de mal avec les policiers... j'en lis 1 ou 2 dans l
Date d'inscription : 04/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

[Hugo, Victor] L'homme qui rit Empty Re: [Hugo, Victor] L'homme qui rit

Message par Anatole le Lun 2 Fév 2015 - 21:50

J'ai lu le livre, je ne verrai jamais le film pour garder en mémoire la beauté des mots de Victor Hugo, son emphase et ce souvenir de naufrage gigantesque...Un tres, tres bon bouquin à mettre dans toutes les mains. Merci Very Happy
Anatole
Anatole
Apprenti
Apprenti

Masculin
Nombre de messages : 23
Localisation : plus loin le Sud
Emploi/loisirs : retraité
Genre littéraire préféré : historique, voyages, certains classiques,
Date d'inscription : 31/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

[Hugo, Victor] L'homme qui rit Empty Re: [Hugo, Victor] L'homme qui rit

Message par Stana le Mar 3 Fév 2015 - 17:28

merci Astazie !
j'ai ce livre depuis longtemps et je ne l'ai toujours pas lu, mais là je vais le placer dans ma PAL
Stana
Stana
Apprenti
Apprenti

Féminin
Nombre de messages : 70
Localisation : Sud de la France
Date d'inscription : 25/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

[Hugo, Victor] L'homme qui rit Empty Re: [Hugo, Victor] L'homme qui rit

Message par louloute le Mar 3 Fév 2015 - 18:52

Merci Anatole pour ton avis et à Astazie   Very Happy
louloute
louloute
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 13276
Age : 51
Localisation : Var, Sanary-sur-mer
Emploi/loisirs : mère au foyer
Genre littéraire préféré : thriller, historique, policier
Date d'inscription : 11/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

[Hugo, Victor] L'homme qui rit Empty Re: [Hugo, Victor] L'homme qui rit

Message par Pandora le Dim 4 Mar 2018 - 13:02

L'avis d'Astazie est parfait. Je suis totalement d'accord.
J'ajouterai que ce fut tout de même une lecture parfois un peu laborieuse, il m'a fallu surtout au début, chercher de nombreuses définitions dans le dico... cela dit, ce n'est pas un mal, j'aime enrichir mon vocabulaire.
Et pas seulement car il y a également énormément d'éléments historique réels, notamment les comprachicos... silent
Je n'ai pas apprécié du tout le passage sur le bateau No
Et puis ce petit garçon tellement attendrissant par son courage et sa volonté, affrontant le froid, la nuit, la faim, la soif, la solitude avec une résignation à aller de l'avant malgré le décor cauchemardesque... devient un jeune homme remarquable. Avec un destin tragique. J'ignore quelle a été la volonté et le message que voulait faire passer l'auteur avec cette fin déroutante...
J'ai adoré la carriole d'Ursus ! I love you
Bref, lecture que j'ai apprécié, avec l'ironie quasi permanente de V. Hugo qui brosse un portrait que je crois assez réaliste de ceux qui se nommaient eux mêmes "les grands de ce monde" et le discours de Gwynplaine dans la chambre des Lords m'a ému et fait largement échos à notre monde actuel, malheureusement.

J'ai voté : apprécié.

_________________
« La vertu paradoxale de la lecture est de nous abstraire du monde pour lui trouver un sens. » Daniel Pennac


study  PAL et LAL study
Pandora
Pandora
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1235
Age : 28
Localisation : France
Genre littéraire préféré : Aucun, c'est la plume de l'auteur qui me transporte... ou pas
Date d'inscription : 03/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

[Hugo, Victor] L'homme qui rit Empty Re: [Hugo, Victor] L'homme qui rit

Message par Pinky le Mar 14 Jan 2020 - 14:18


Mon ressenti


Je ne connaissais pas ce livre et c’est en écoutant une interview autour du joker (dernier film sorti) que l’homme qui rit a été cité. J’ai noté la référence et entrepris d’en savoir un peu plus. J’étais curieuse de savoir comment les comics ont pu s’inspirer de l’histoire de l’homme qui rit.

Ce livre raconte l’histoire tragique de plusieurs personnages et notamment celui d’Ursus (un vagabond habillé de peaux d’ours), d’Homo (un loup domestique), de Gwynplaine (un enfant de 10 ans abandonné et mutilé au niveau du visage), de Déa (bébé trouvé au pied d’un gibet). Quatre personnages unis par la misère, la déchéance et leur formidable envie de vivre. Ursus vit d’expédient et tente bon gré mal gré de vendre quelques potions en haranguant les foules. Lorsqu’il croise le chemin des deux enfants, il les prend sous son aile. Entre la mutilation de Gwynplaine et la cécité de Déa, rien n’est gagné et pourtant. Contre toute attente, les enfants grandissent et Ursus arrive même à monter une pièce de théâtre qui a du succès.

Victor Hugo a un faible pour les « monstre », les difformités qu’il vient interroger dans nos réponses, nos attitudes et notre façon de les percevoir. Gwynplaine fait rire alors que Déa fait pitié. Pourtant cette dernière ne voit que la beauté de l’âme de Gwynplaine , lui, lui accordant toute son attention. Ils se complètent, s’équilibrent et s’harmonisent.
En parallèle, le lecteur découvre la cour avec la reine Anne et ses relations plus que tendues avec sa sœur Josiane qu’elle jalouse énormément.
Le décor est planté et comme sait le faire très bien Hugo, il nous comte une histoire entremêlée de relations complexes et tortueuses où la justice, l’honneur, l’amour triomphent toujours. Cependant, il dresse un portrait pas toujours flatteur des puissants où le pouvoir est une stratégie pour assouvir ses moindres besoins, alors que le peuple sait se dépasser pour réaliser de mains de maître ses objectifs et répondre à ses besoins.

A l’instar de notre dame de Paris, des Misérables, les personnages sont forts et construits merveilleusement bien. J’ai été emportée par l’histoire, touchée par la grandeur des « petits » qui montre sans difficulté que l’important n’est pas la richesse du porte-monnaie mais les attentions portées à son prochain.

Un classique à découvrir

La mutilation subie par Gwynplaine est identique à celles perpétrées sur les galériens et décrites dans le Journal de Barbier (Edmond Jean-François Barbier, avocat) C’est en lisant un article que Victor Hugo a eu l’idée du livre. Les comprachicos (mot de l’invention de Victor Hugo venant de l'espagnol comprar (acheter) et chicos (enfants) signifiant « acheteurs d’enfants »), spécialisés dans le commerce d'enfants, qu'ils achètent et revendent après les avoir mutilés.

Pinky
Pinky
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 6511
Age : 57
Localisation : Les Sables d'Olonne (85)
Emploi/loisirs : Educatrice spécialisée, peinture, dessin, bricolage, ballade, baignade, tricot, couture
Genre littéraire préféré : Je lis de tout en littérature mais j'ai beaucoup de mal avec les policiers... j'en lis 1 ou 2 dans l
Date d'inscription : 04/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

[Hugo, Victor] L'homme qui rit Empty Re: [Hugo, Victor] L'homme qui rit

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum