Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Brunatto, Emanuele] Padre Pio, mon père spirituel

Aller en bas

Sondage

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Brunatto, Emanuele] Padre Pio, mon père spirituel

Message par Mevlânâ le Dim 13 Jan 2013 - 2:40



Padre Pio, mon père spirituel

Auteur : Emanuele Brunatto
Edition : L’Orme Rond
Nombre de pages : 159
ISBN : 979-10-90917-00-2

Quatrième de couverture

Ce témoignage exceptionnel est tiré d’un manuscrit inédit de 1955, écrit par Emanuele Brunatto sous le pseudonyme du Publicain.
Mort dans des conditions suspectes en 1965, il est le premier fils spirituel connu du Padre Pio, auteur de sa première biographie (mise à l’index trois jours après sa publication) et son défenseur le plus actif de son vivant…

Sa rencontre avec le célèbre stigmatisé bouleversera et jalonnera, jusqu’à la fin, la vie insolite de ce laïc peu ordinaire. La postface en retrace brièvement les dernières étapes bien remplies et mouvementées.

Outre l’intérêt proprement historique de ce manuscrit, le récit personnel qu’il fait ainsi d’une rencontre providentielle entre un saint – et quel saint ! – et un pauvre pécheur – avec quelle vie ! – présente également, avec ses luttes et ses fiorettis, une valeur éminemment apologétique.

Extrait de la postface de l’éditeur

Il y a dans ces lignes le ton des récits de la « légende dorée ». Et pourtant elles ont été écrites à la moitié du XXe siècle par un « paladin des temps modernes » qui eut simplement cette grâce insigne de rencontrer le Padre Pio et d’en être élu comme son premier « fils spirituel » connu, avant combien d’autres. Ne se définissait-il pas lui-même comme « le plus grand pécheur converti par Padre Pio », en s’identifiant lui-même au Publicain de l’Evangile ?

Au reste, qui dit merveilleux chrétien, hier ou aujourd’hui, ne dit pas fantaisie fabuleuse. La littérature prolifique et les nombreux documents historiques sur le Padre Pio viennent appuyer et corroborer l’histoire et les histoires de ce récit à la fois ordinaire et extraordinaire. Si la fable veut donner des leçons à partir d’une intrigue inventée, il s’agit bien ici de donner d’incroyables exemples vécus, à méditer à partir d’une chronique très réelle et de faits authentiques, dont on peut vérifier la consistance objective.

La vie d’Emanuele Brunatto ne s’arrête pas en 1932 (année où il clôt cette autobiographie). Elle se poursuivra avec des péripéties et des rebondissements divers et variés. Sa formation à San Giovanni, auprès de son Père et au pied de la Croix, guidera bien sûr cette seconde partie de sa vie. Toute aussi remplie que la première, elle appellera un nouveau livre, tant son destin franco-italien, toujours relié à cette filiation spirituelle avec le saint Padre Pio, le mettra au coeur d’évènements inattendus, soit heureux, soit tragiques. Le parcours singulier du Publicain rencontrera ainsi parfois des scènes insolites de l’histoire européenne et de l’Eglise universelle…

Mon appréciation

Second livre qui porte à ma connaissance l’extraordinaire histoire du Padre Pio. Cette fois-ci, c’est un de ses premiers fils spirituels (et ardent défenseur) qui raconte l’histoire. Son histoire. Il raconte la rencontre inattendue de deux personnes que tout oppose.

J’ai trouvé le récit d’Emanuele Brunatto d’une réelle franchise sur sa propre vie, sur ses combats et surtout, il retransmet généreusement l’amour qu’il portait à son père spirituel. C’est surtout cela qui ressort du récit. Contrairement au livre de Joachim Bouflet qui se veut historique, l’autobiographie d’Emanuele Brunatto se veut personnelle et partisane.

On y voit sa vie, la rencontre avec Padre Pio, leur histoire commune (il restera trois ans à ses côtés sans interruption) et son combat pour la défense du capucin, attaqué de toute part par l’Eglise et ses détracteurs.

Outre le fait de connaître la vie du moine par quelqu'un qui l'a côtoyé assez longtemps pour bien le connaître, ce récit n'apporte pas d'éléments supplémentaires qui ont été relatés dans l'ouvrage de Bouflet. Mais, j'ai tout de même apprécié ma lecture.
avatar
Mevlânâ
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2649
Age : 33
Localisation : Rhône-Alpes
Emploi/loisirs : Kinésiologue, maître Reiki
Date d'inscription : 05/02/2012

http://www.kinesiologue-reiki-69.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Brunatto, Emanuele] Padre Pio, mon père spirituel

Message par Sharon le Mar 15 Jan 2013 - 23:14

Merci pour cette présentation Mevlânâ !
avatar
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 8186
Age : 40
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum