Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Gallen, Claire] Les riches heures

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Gallen, Claire] Les riches heures

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Gallen, Claire] Les riches heures

Message par jostein le Lun 4 Fév 2013 - 15:01


Mon avis :
Gaëtan, commercial chez un promoteur immobilier a financièrement réussi en profitant des riches heures, en vendant très cher des appartements que les contribuables étaient près à acheter sans méfiance pour un potentiel avantage financier. Seulement lorsque l'argent devient trop facile, la tentation est grande d'aller trop loin et lorsque la crise financière arrive, Gaëtan et son patron Christophe se retrouvent en situation difficile.
Si Christophe risque la prison, Gaëtan est protégé mais se retrouve au chômage.
Difficile de vivre simplement lorsqu'on a mené une vie de luxe. Tout semble alors l'écoeurer, que ce soit son ex-vie de parvenu, la classe de sa belle famille ou la simple vie de ses parents ou gens simples qu'il croise.
D'où vient ce dégoût qui va jusqu'à la violence? Est-ce le constat d'échec, la dure réalité de la vie médiocre, l'éloignement de sa compagne faussement résignée et habituée à l'argent ou la cruelle et sournoise perception de sa lâcheté et de son égoïsme ?
Sombrant dans les extrêmes, il ne lui reste qu'une seule chance de rédemption : trouver le pardon d'un être innocent.
Le style de l'auteur peut désarçonner au départ puisqu'elle utilise des dialogues indirects (J'ai dit, elle a dit). Toutefois, je comprends que c'est une réelle volonté comme pour mieux montrer le besoin de Gaëtan de se retrouver à l'extérieur pour avoir le recul nécessaire.
L' analyse du personnage et la montée progressive de son dégoût et de sa violence donnent de l'intensité au récit ce qui a facilement accroché mon intérêt de lecteur.
C'est un premier roman bien construit et moderne qui analyse les répercussions de la vie économique sur un être humain et une vie de couple, lorsque tout bascule d'une vie aisée au chômage, de l'insouciance à la culpabilité.
Et malgré la vision extérieure et la faible empathie du personnage, l 'auteur parvient habilement à nous faire aimer ou tout du moins comprendre cet homme déchu.
avatar
jostein
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 544
Age : 56
Localisation : Région centre
Emploi/loisirs : Lecture, jardinage
Genre littéraire préféré : auteurs contemporains
Date d'inscription : 21/02/2010

http://www.surlaroutedejostein.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum