Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Erdrich, Louise] Le jeu des ombres

Aller en bas

Votre avis

[Erdrich, Louise] Le jeu des ombres Vote_lcap0%[Erdrich, Louise] Le jeu des ombres Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Erdrich, Louise] Le jeu des ombres Vote_lcap100%[Erdrich, Louise] Le jeu des ombres Vote_rcap 100% 
[ 2 ]
[Erdrich, Louise] Le jeu des ombres Vote_lcap0%[Erdrich, Louise] Le jeu des ombres Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Erdrich, Louise] Le jeu des ombres Vote_lcap0%[Erdrich, Louise] Le jeu des ombres Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Erdrich, Louise] Le jeu des ombres Vote_lcap0%[Erdrich, Louise] Le jeu des ombres Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Erdrich, Louise] Le jeu des ombres Vote_lcap0%[Erdrich, Louise] Le jeu des ombres Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2

[Erdrich, Louise] Le jeu des ombres Empty [Erdrich, Louise] Le jeu des ombres

Message par Le motard le Jeu 7 Fév 2013 - 11:46

[Erdrich, Louise] Le jeu des ombres Jeu10

Le jeu des ombres

Louise Erdrich

Albin Michel 250 p


Résumé

Quand Irene America découvre que son mari, Gil, lit son journal intime, elle en commence un autre qu'elle met en lieu sûr. C'est dans ce nouveau carnet qu'elle livre sa vérité sur son mariage et sur sa vie tandis qu'elle utilise l'ancien pour se venger de son mari et s'amuser à ses dépens.
Gil est devenu un artiste célèbre en peignant le portrait d'Irene sous de nombreuses formes, et il réalise que la peur de la perdre le contraint à se dépasser. Irene termine sa thèse sur George Catlin, le peintre des Indiens, qui a sillonné l'Ouest américain au début du XIXe siècle.
Tandis qu'ils tentent de maintenir les apparences pour leurs trois enfants, leur foyer devient un endroit de plus en plus violent et secret. Irene décide de mettre fin à son mariage et à une relation de dépendance étrange et ironique, plutôt que de céder à l'autodestruction.
Alternant entre les deux journaux intimes d Irene et un récit à la troisième personne, Louise Erdrich explore la nature complexe de l'amour, les lignes fluides de l'identité et le combat d'une famille pour sa survie.

Mon avis

Un roman bien dans la veine de Louise Erdrich, assez original dans sa forme, l'histoire d'un couple qui se déchire où l'homme ne comprend pas ce qui lui arrive car il aime sa femme et pense le lui prouver . De son coté elle lui en veut et le manipule à travers son cahier intime qu'il lit en écrivant des mensonges destinés à lui faire du mal. Ils sont, l'un comme l'autre, plutôt portés sur la bouteille ce qui leur permet d'avoir des moments de complicité alcoolisée. Les enfants et les chiens observent cela en tentant de se préserver et de se protéger d'un futur qu'ils sentent plein de menaces. Comme dans la plupart de ses romans la culture Indienne est présente mais plutôt en surimpression sur la trame de l'histoire, un peu comme une marque de fabrique que les lecteurs attendent de ses livres. C'est un roman dérangeant car il est difficile de prendre parti entre les deux protagonistes et on oscille entre les deux au fil des pages et même après avoir fini la lecture. Que cherche Irene dans sa vie et sa relation de couple, pas facile de le deviner et ne rejette t elle pas sur Gil son incapacité à se déterminer ?
Une fois de plus, un roman que j'ai bien apprécié de Louise Erdrich, pas un coup de coeur mais il y a quelque chose, une atmosphère, quelques très beaux moments de lecture, à conseiller aux fans et même à ceux qui ne la connaisse pas.

Le motard
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Masculin
Nombre de messages : 252
Age : 62
Localisation : 92
Emploi/loisirs : aquarelle, moto, sport
Genre littéraire préféré : roman, policiers, BD
Date d'inscription : 02/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

[Erdrich, Louise] Le jeu des ombres Empty Re: [Erdrich, Louise] Le jeu des ombres

Message par louloute le Jeu 7 Fév 2013 - 12:25

merci Le Motard pour ta critique Very Happy
louloute
louloute
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 11623
Age : 50
Localisation : Var, Sanary-sur-mer
Emploi/loisirs : mère au foyer
Genre littéraire préféré : thriller, historique, policier
Date d'inscription : 11/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

[Erdrich, Louise] Le jeu des ombres Empty Re: [Erdrich, Louise] Le jeu des ombres

Message par Sharon le Jeu 7 Fév 2013 - 15:13

Merci Le Motard pour cette présentation.
Sharon
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 9086
Age : 41
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

https://deslivresetsharon.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

[Erdrich, Louise] Le jeu des ombres Empty Re: [Erdrich, Louise] Le jeu des ombres

Message par lili78 le Ven 3 Mai 2019 - 17:58

Irène et Gil, indiens métis, sont mariés et parents de trois enfants. Gil est peintre Irène est son modèle, sa muse. Sous cette image de famille parfaite se cache un mal-être profond, une attirance / répulsion destructive.
Le Jeu des ombres est un roman glaçant, dérangeant qui met en avant une relation de couple malsaine, perverse.
Dans cette histoire, mes personnages préférés sont : les enfants, victimes de la situation néfaste et témoins de l’immorale et les chiens de la famille, intelligents ils s’interposent pour dénouer les conflits.
C’est le premier roman que je lis de cette auteure, j’ai aimé son écriture et l’empreinte indienne qu’elle donne au récit.

Extraits : « L’image n’est pas la personne, ni même l’ombre d’une personne. Alors comment peut-on nuire à quelqu’un en représentant, ou même en s’appropriant, quelque chose d’aussi intangible que son image ? »

lili78
lili78
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2562
Age : 47
Localisation : chez moi
Emploi/loisirs : Bibliothécaire / lecture, cuisine, jardinage, balades
Genre littéraire préféré : un peu de tout suivant mes humeurs
Date d'inscription : 14/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

[Erdrich, Louise] Le jeu des ombres Empty Re: [Erdrich, Louise] Le jeu des ombres

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum