Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Calaferte, Louis] La mécanique des femmes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis sur ce livre

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 2 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2

[Calaferte, Louis] La mécanique des femmes

Message par Thot le Mar 3 Fév 2009 - 12:31

Titre: La mécanique des femmes
Auteur: Louis Calaferte
Édition: Folio
Nombre de pages: 163



4è de couverture
:

En 1963, Louis Calaferte publie Septentrion. Aussitôt interdit, ce livre est réédité en 1984. Pour celui qui l'aborde, sa fulgurance est intacte.
La mécanique des femmes, qu'il nous donne aujourd'hui, est comme la quintessence de Septentrion.
Il y est question, comme le dit précisément le titre, des manifestations sexuelles et érotiques spécifiquement féminines.
Aucun écrivain n'aura jamais comme dans ce texte parlé de «l'impudeur» et de «l'obscénité» des femmes, avec une telle précision, un tel détachement, avec autant d'intense crudité.
De cela, comme de Dieu et de la mort, Louis Calaferte ne cesse de nous entretenir. Il le fait d'un point de vue souverain, celui de l'écrivain maître absolu de son style.


Mon avis:

J'avais d'abord commencé par lire "Septentrion" de cet auteur l'année dernière et je n'aurais jamais cru lire un autre livre de lui...
mais certains m'ont demandé de lire "La mécanique des femmes" car ils voulaient avoir un avis de femme sur ce livre.
Que dire? La structure du livre est déjà très particulière, des paragraphes en patchwork avec a priori aucune suite logique.
Ce sont des bribes d'histoires des bouts de dialogues et il m'a été difficile de savoir où l'auteur voulait en venir avec ce livre que l'on m'a présenté comme une mise à nu des fantasmes sexuels féminins.
Si cela était le but de l'auteur je pense que ça serait simpliste de croire après avoir lu ces quelques lignes où il décrit essentiellement des femmes abandonniques, en mal de reconnaissance, angoissées par la mort, se jetant avec frénésie dans la séduction de l'homme, les fantasmes féminins se résument à vouloir pratiquer des fellations à tout-va.
Par ailleurs, je ne pense pas que les fantasmes féminins (ou masculins d'ailleurs) soient uniformes et que l'on puisse facilement les résumer et les standardiser.
J'ajoute cependant que ce livre est beaucoup plus "soft" que "Septentrion", livre qui a fait que l'auteur avait été accusé de misogynie.
avatar
Thot
Admin

Féminin
Nombre de messages : 6053
Age : 37
Localisation : Suisse
Genre littéraire préféré : Je lis de tout, mais j'aime moins la science-fiction.
Date d'inscription : 02/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Calaferte, Louis] La mécanique des femmes

Message par Thot le Mar 3 Fév 2009 - 13:52

Lis plutôt Septentrion en premier si tu peux.
avatar
Thot
Admin

Féminin
Nombre de messages : 6053
Age : 37
Localisation : Suisse
Genre littéraire préféré : Je lis de tout, mais j'aime moins la science-fiction.
Date d'inscription : 02/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Calaferte, Louis] La mécanique des femmes

Message par polarfan le Dim 21 Aoû 2011 - 10:45

J'ai lu ce livre pendant les vacances, et je ne peux qu'être du même avis que Thot : comment résumer la Femme et ses pulsions sexuelles avec ces 120 pages répétitives où l'on entend parler que de sexe brut, de prostitution ou de fumeuse coquine? Je trouve même que ce livre reste misogyne dans sa façon de voir les femmes, avides de sexe, ne voulant jamais réfléchir (voir le paragraphe sur la Mort) à aucun sujet, prêtes à se donner à n'importe quel quidam qui passe dans la rue, en résumé toutes des nymphomanes expérimentées. Où voulait en venir Calaferte? Je ne sais pas. En tout cas si son but était d'expliquer les pulsions féminines, c'est un échec. Aucune progressions dans son oeuvre, aucune réflexion particulière, aucune argumentation plus ou moins explicite... Bon pour les voyeurs, mais sinon, vraiment rien de bien intéressant. Je vote "très moyen"
avatar
polarfan
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Masculin
Nombre de messages : 671
Age : 22
Localisation : banlieue parisienne
Emploi/loisirs : étudiant; aime la lecture, le tennis, les sorties entre amis
Genre littéraire préféré : classiques, fantasy, romans, policiers : de tout
Date d'inscription : 18/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Calaferte, Louis] La mécanique des femmes

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum