Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Montherlant, Henry (de)] La ville dont le prince est un enfant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis sur "La ville dont le prince est un enfant"

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Montherlant, Henry (de)] La ville dont le prince est un enfant

Message par Saphyr le Sam 2 Mar 2013 - 0:15



Genre : Théâtre
Editions : Gallimard - Collection Folio
ISBN : 2-07-036293-6
304 pages

Quatrième de couverture :

Cette «ville», c'est le collège religieux que Montherlant chantait dans sa première œuvre, La Relève du matin, et qui lui inspira encore, en 1969, Les Garçons. C'est en ce lieu que se situe le drame de deux enfants et d'un prêtre attirés les uns vers les autres par des sentiments puissants où il entre de l'amitié, de la tendresse, de la charité, du désir. Drame tout intérieur, d'une admirable sobriété, que domine la figure inquiétante de l'abbé de Pradts, prêtre incroyant que sa passion des êtres égare jusqu'à le conduire au seuil de la révolte.
Mon avis :

Une intéressante pièce de théâtre, d’intrigue assez simple mais de trame assez complexe, mise en scène d’un triangle qu’on ne peut guère que qualifier d’amoureux, malgré le relent désagréable que ce terme peut avoir lorsqu’on parle d’un abbé d’âge mûr et de deux adolescents.
Contrairement à la plupart des pièces de théâtre que j’ai lues auparavant, j’ai bien réussi à me représenter à la fois les décors et les personnages, et à imaginer attitudes et intonations.
Dans cette édition, le texte est suivi d’une belle série de notes que, j’avoue, je n’ai pas eu le courage de parcourir.

Un agréable moment à passer.
Ma note : 6,5/10
avatar
Saphyr
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3910
Age : 38
Localisation : Amiens
Emploi/loisirs : Ingénieur
Genre littéraire préféré : Beaucoup de SF, pas mal de Fantastique et de Policiers... et un peu de tout le reste !
Date d'inscription : 06/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum