Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Fabregas, Laïa] Atterir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

SONDAGE

50% 50% 
[ 1 ]
50% 50% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2

[Fabregas, Laïa] Atterir

Message par creuse le Mar 26 Mar 2013 - 21:30






LAIA FABREGAS
ATTERRIR
Actes sud mai 2012
219 pages

Quatrième de couverture


Un vieil Espagnol meurt dans un avion en laissant près de lui une simple boîte en bois. A ses côtés dans l'appareil, une Néerlandaise dérobe l'objet et disparaît juste avant l'arrivée des policiers.

Revenue au quotidien de son existence, elle reprend, sans chercher à ouvrir la boîte, une enquête, semble-t-il, amorcée depuis de nombreuses années, une minutieuse recherche qui n'est peut-être pas sans rapport avec cet étranger mort auprès d'elle.

Car entre cet homme, émigré dans les années soixante, et cette jeune femme, habitée par la vision d'un ange dont elle doit retrouver l'empreinte, s'est construit, le temps d'un voyage entre Barcelone et Amsterdam, l'édifice du hasard. Reste à trouver le moyen d'y entrer.

Entre réalisme magique et quête identitaire teintée d'étrangeté, entre mémoire falsifiée et trains de nuit où l'on oublie la vie au profit des souvenirs, le mot "envoûtant" prend dans ce livre une résonance persistante.


Laia Fàbregas est espagnole, d'origine catalane. Venue aux Pays-Bas à la faveur d'un échange universitaire en 1997, elle a choisi de vivre dans ce pays et d'en adopter la langue. Elle partage aujourd'hui son temps entre Amsterdam et Barcelone. Après La Fille aux neuf doigts (2010), Atterrir est son deuxième roman publié aux éditions Actes Sud.

MON RESSENTI :

Etrange début de roman, une jeune femme néerlandaise qui rentre d’Espagne en avion est assise à côté d’un vieil homme qui rend visite à son fils. Une discussion s’engage, interrompue par la collation et la sieste du vieil homme. Lorsque l’avion atterrit elle se rend compte au moment de sortir que le vieil homme est mort. Elle s’aperçoit également que ce dernier a laissé la petite boîte qu’il avait prévu de rendre à son fils, elle l’a prend puis la met dans sa valise. Elle dépose le manteau du défunt sur le siège, et quitte l’avion.

Atterrir est ce que l’on peut appeler un roman « à deux voix ». Celle d’une jeune femme, chaque nouveau chapitre la concernant débute par »ELLE « .En quête perpétuelle, elle fait des recherches dans de nombreux pays et régions, toujours en avion, elle ne veut plus monter dans une voiture. Mais pour quelle raison ? Elle est très solitaire voir sauvage, sa seule amie semble être une jeune tenancière de bar qu’elle rencontre très régulièrement à qui elle confiera son aventure dans l’avion et lui conseille d’ouvrir la boîte, un autre mystère à découvrir. Enfin, on découvre que ses parents sont décédés dans un accident de voiture. Elle est la seule rescapée, Elle a été élevée par la tante et son ami, ils n’ont jamais eu d’enfants. Elle reste persuadée qu’un ange l’a sauvée et sa quête est liée à une liste de 100 noms qu’on lui a fait parvenir suite à une visite faite par elle et sa tante sur le lieu du drame.

L’autre voix celle du vieil espagnol, mort dans l’avion raconte sa vie depuis son départ en Espagne pour les Pays-Bas et dévoile à la fin la raison pour laquelle il était dans cet avion et là les chapitres le concernant seront précédés de » LUI ». La vie de ce jeune espagnol qui quitte son pays pour aller travailler aux Pays-Bas est tout aussi passionnante. Dès le début on accroche à sa situation de travailleur immigré qui cherche par tous les moyens de sortir de sa condition très difficile. Il quitte les campements, se marie s’intègre parfaitement à ce nouveau pays, à ses coutumes, sans pour autant oublier ses origines, sa famille restée au pays.. Mais pour des raisons de santé il décide de ramener sa femme et leurs enfants en Espagne espérant que le climat lui sera bénéfique. Un nouveau départ, une nouvelle vie pour ce couple.

Ces deux histoires qui s’entrecoupent sans arrêt, qui nous font passer d’un pays à un autre, d’une époque à une autre m’ont passionnées. Et bien sûr pour terminer ces deux histoires ont une fond commun que je ne vous dévoilerai pas.
avatar
creuse
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2421
Age : 68
Localisation : berry
Genre littéraire préféré : Classiques ,Romans historiques, régionaux, contemporains ,littérature de jeunesse
Date d'inscription : 15/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fabregas, Laïa] Atterir

Message par Pinky le Mar 25 Oct 2016 - 15:05

Mon ressenti

Deux personnes se rencontrent dans un avion et font connaissance. A l’atterrissage, une seule descend emmenant avec elle, le souvenir de leur dialogue, une boîte et un nouveau regard.

Un roman où la personnalité de deux personnes se dévoilent au fur et à mesure, l’une dans le présent l’autre dans le passé. A tour de rôle, elles se livrent dans ce qu’elles ont de plus fragiles autour de leurs doutes, leurs projets, leurs déceptions. C’est un tour de passe de passe, car elles s’opposent sur bien des plans : c’est un homme et une femme ; il est vieux alors qu’elle est jeune ; lui est à l’hiver de sa vie, elle au printemps ; il est en retraite, elle travaille ; il aime les voyages pas elle…

Malgré tout, au fil de la lecture, de découvertes en découvertes, sans le savoir, elles se répondent. Des liens se tissent par-delà le temps. Et si en fait, nous n’étions pas aussi dissemblables que nous voulons bien le croire. Si les étapes de vie restent les mêmes, notre façon de les aborder et nos choix sont uniques. Cependant, lorsque nos chemins se croisent, cela donne toujours quelques choses et lorsque c’est raconté avec poésie, c’est un régal.

A découvrir

avatar
Pinky
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5802
Age : 54
Localisation : Les Sables d'Olonne (85)
Emploi/loisirs : Educatrice spécialisée, peinture, dessin, bricolage, ballade, baignade, tricot, couture
Genre littéraire préféré : Je lis de tout en littérature mais j'ai beaucoup de mal avec les policiers... j'en lis 1 ou 2 dans l
Date d'inscription : 04/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum