Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Makine, Andreï] Une femme aimée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Makine, Andreï] Une femme aimée

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Makine, Andreï] Une femme aimée

Message par lalyre le Ven 5 Avr 2013 - 19:19

[Makine, Andreï]
Une femme aimée
Seuil janvier 2013
ISBN 978 2 02 109551 7
363 pages

Quatrième de couverture
Défendre cette femme... Effacer les clichés qui la défigurent. Briser le masque que le mépris a scellé sur son visage.
Aimer cette femme dont tant d’hommes n’ont su que convoiter le corps et envier le pouvoir.
C’est cette passion qui anime le cinéaste russe Oleg Erdmann, désireux de sonder le mystère de la Grande Catherine. Qui était-elle? Une cruelle Messaline russo-allemande aux penchants nymphomanes? Une tsarine clamant son « âme républicaine »? La séductrice des philosophes, familière de Voltaire et Diderot, Cagliostro et Casanova? Derrière ce portrait, Erdmann découvre le drame intime de Catherine ? depuis son premier amour brisé par les intérêts dynastiques jusqu’au voyage secret qui devait la mener au-delà de la comédie atroce de l’Histoire.
L’art de ce grand roman transcende la biographie. L’effervescence du XVIIIe siècle européen se trouve confrontée à la violente vitalité de la Russie moderne. La quête d’Erdmann révèle ainsi la véritable liberté d’être et d’aimer.

Petite chronique
Le personnage central du roman est Catherine la Grande(1762-1796) une princesse allemande mariée à quatorze ans, au futur Pierre ll, qui fut assassiné lors de sa montée sur le trône. Le cinéaste russe d’origine allemande Oleg Erdmann est obsédé par l’histoire de cette femme aux milles facettes, elle a eu de nombreux amants, on la décrit comme une nymphomane cruelle. Mais voila la censure russe veille et l’on sait que dans les années 1990, la censure était celle de l’argent car dans son film, Oleg aimerait présenter la Grande Catherine autrement que comme une despote mais comme il s’agit de montrer beaucoup de scène de sexe pour faire le plus d’audience. Il voudrait présenter la femme qui se cache derrière la souveraine et pour cela il doit user de maintes ruses. C’est une femme aimée et passionnée, restée célèbre, éprouvant une grande amitié pour Diderot et Voltaire. Ce livre est un roman dans un roman car il y a l’histoire d’Oleg, à la recherche de son identité et c’est bien pour ce qu’il veut faire dans le film, ce qui lui tient au cœur, peut-être cela pourrait-il lui apporter une existence sereine et aussi d’atteindre le bonheur ? Voici un roman ou la vérité de l’être palpite et une plongée dans la vie privée et publique de cette femme aimée.

Mon avis
Que l’on ne s’y trompe pas, ce roman n’est pas une biographie car il y a beaucoup de contradictions sur la vie de cette souveraine, certains passages m’ont parus lassants. Un roman difficile à cerner par la difficulté de ma lecture, certes il y a des histoires de sexe, de jalousie et de recherche de l’amour, mais je n’y ai pas retrouvé le style d’Andreï Makine, dommage…
avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5839
Age : 85
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Makine, Andreï] Une femme aimée

Message par alexielle63 le Sam 6 Avr 2013 - 12:23

Ouille ! Je l'avais remarqué à sa sortie et le résumé me plaisit bien mais je crois que je vais attendre d'autres avis avant de le noter. merci , Lalyre !
avatar
alexielle63
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 6761
Age : 35
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Prépa de concours
Genre littéraire préféré : fantasy, policiers, romans, enfin bref, tout ce qui se lit!
Date d'inscription : 25/05/2009

http://lecturesdalexielle.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Makine, Andreï] Une femme aimée

Message par Paprika le Mer 10 Sep 2014 - 11:32

Je viens de terminer ce livre... enfin !
Tout comme Lalyre, j'y ai trouvé pas mal de passages lassants.
Difficile de suivre l'histoire. Toutes ces histoires entre les réalisateurs, l' "embrouillamini " entre l'Allemagne, la Russie, les différentes maîtresses...
Bref, j'avoue que j'ai survolé quelques descriptions.
J'espérais beaucoup mieux de Makine.
avatar
Paprika
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2598
Age : 78
Localisation : Belgique
Emploi/loisirs : lecture, musique, bricolage, scrabble
Genre littéraire préféré : tout sauf romans à l'eau de rose, politique.
Date d'inscription : 12/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Makine, Andreï] Une femme aimée

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum