Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Dannemark, Francis] Histoire d'Alice, qui ne pensait jamais à rien (et de tous ses maris, plus un)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis sur ce livre :

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Dannemark, Francis] Histoire d'Alice, qui ne pensait jamais à rien (et de tous ses maris, plus un)

Message par adtraviata le Lun 22 Avr 2013 - 22:59



Titre : Histoire d'Alice, qui ne pensait jamais à rien (et de tous ses maris, plus un)
Auteur : Francis Dannemark
Editeur : Robert Laffont
Année : (Avril) 2013
Nombre de pages : 185

Quatrième de couverture :
J’ai rencontré ma tante en novembre 2001, le jour de l’enterrement de sa sœur. L’enterrement de ma mère, pour le dire autrement. Je savais qu’elle s’appelait Alice mais je ne la connaissais pas. Je connaissais encore moins l’histoire extravagante et fascinante de sa vie et de ses maris. Je ne lui ai pas demandé d’ouvrir la malle de ses souvenirs et de ses secrets ; elle l’a fait quand même.

Quand Paul, lors de l’enterrement de sa mère, rencontre pour la première fois sa tante Alice, elle a soixante-treize ans. Elle est anglaise et veuve. De nombreuses fois veuve.
Elle va lui raconter les joies et les peines de son incroyable existence aux quatre coins du monde. Et lui apprendre qu’amour peut rimer avec grâce et humour même quand la vie est en larmes.

Mon avis :
Voilà un petit roman (petit par la taille) et un personnage pleins de tendresse, de douceur, de passion amoureuse aussi. J'ai eu la surprise de le trouver dans ma boite aux lettres alors que je ne m'y attendais plus, je l'ai ouvert et... je me suis tout de suite laissé embarquer dans l'histoire d'Alice, qu'elle conte à son neveu Paul.

On pourrait la juger rocambolesque, fantaisiste, à l'image d'Alice "qui ne pensait jamais à rien" ou plutôt qui ne réfléchissait jamais quand un homme la demandait en mariage, sinon elle aurait dit non et elle se serait alors privée d'une belle histoire d'amour. Et si ses histoires d'amour finissent mal, en général, comme dit la chanson, elles ont été belles, pleines, douces ou exaltantes, elles ont donné sens à sa vie.

Sur le mode de la conversation, elle se confie à son neveu, qui devient vite accro aux récits de cette Shéhérazade moderne. Mine de rien, elle balaie ainsi toutes les décennies d'après la seconde guerre mondiale, nous voyageons avec elle de Bruxelles à Londres, de Rome en Inde, en passant par Winnipeg. La gourmandise et les plats régionaux ne manquent pas au rendez-vous.

Sous des apparences légères, une plume qui coule facilement, des clins d'oeil pleins d'humour, Francis Dannemark nous fait entendre une petite musique de vie bien sympathique : Alice s'est laissé porter par l'amour et l'amitié, envers et contre tout, et elle nous montre -si besoin en était - que c'est cela qui compte avant tout. Cette "petite" leçon de vie était tout juste bonne à prendre pour moi, donc merci, Alice !

"Apprenant que Pietro avait été mon quatrième mari, elle (Sofia) n'avait pu s'empêcher de faire un signe de croix. Après tout, on n'était pas très loin de Rome. Puis elle m'avait prise tendrement dans ses bras avant de me dire que si Dieu avait décidé que j'accompagnerais des hommes jusqu'à la porte de sortie, c'est qu'Il avait Ses raisons. Et pour être sûre de me faire pleurer toutes les larmes qui me blessaient le coeur, elle avait ajouté que c'était la preuve que j'avais assez d'amour pour eux tous. Et bien sûr, en me souvenant de ça, je me suis mise à pleurer. Heureusement, ça n'a gêné personne. Dans les mariages, c'est normalement la mère qui verse une larme mais comme la mère de Maggie n'était pas là..." (p. 100-101)
avatar
adtraviata
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 763
Localisation : Tournai (Belgique)
Emploi/loisirs : Enseignante, lecture, musique classique, cinéma, vie associative
Genre littéraire préféré : Littérature contemporaine, anglo-saxons, scandinaves, polars, jeunesse
Date d'inscription : 05/01/2011

http://desmotsetdesnotes.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Dannemark, Francis] Histoire d'Alice, qui ne pensait jamais à rien (et de tous ses maris, plus un)

Message par virgule le Mar 23 Avr 2013 - 15:26

Merci pour ta critique, adtraviata.

Le thème me rappelle Voyages avec ma tante de Graham Greene.
avatar
virgule
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2458
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 22/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Dannemark, Francis] Histoire d'Alice, qui ne pensait jamais à rien (et de tous ses maris, plus un)

Message par adtraviata le Mar 23 Avr 2013 - 15:34

Oui, Virgule, les tantes inspirent les écrivains ;-) (il y a aussi Voyage autour du monde avec ma tante Mame) C'était ma première lecture avec une tante !
avatar
adtraviata
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 763
Localisation : Tournai (Belgique)
Emploi/loisirs : Enseignante, lecture, musique classique, cinéma, vie associative
Genre littéraire préféré : Littérature contemporaine, anglo-saxons, scandinaves, polars, jeunesse
Date d'inscription : 05/01/2011

http://desmotsetdesnotes.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Dannemark, Francis] Histoire d'Alice, qui ne pensait jamais à rien (et de tous ses maris, plus un)

Message par Step le Sam 19 Juil 2014 - 20:11

Lu dans le cadre de mon "challenge vacances" je me suis malheureusement vite lassée de cette hécatombe d'époux, dire oui à cette Alice était pour le futur marié signer son arrêt de mort....

Pourtant l'écriture est jolie, et Alice amusante car environ 8 fois veuve, elle s'adapte à tout et ne tarde jamais à recommencer une nouvelle vie par delà le monde, sans pleurer trop longtemps le disparu, et oui à quoi bon...La vie continue.....

Un peu lassant comme je l'ai dit, mais la fin nous réserve une surprise qu'on peut deviner par avance!

Je lui donne 5/10 et je vote car personne n'a encore voté....

_________________
 study   "La faiseuse d'anges" Camilla Läckberg                            
                           " La magie de l'hiver"   de Maude Perrier study


         


Mes listes et challenges


flower Challenge Partage -Lecture 6/7 flower Challenge Bis-repetita 8/8 Terminé flower Challenge suivi d'auteurs illimité  flower
avatar
Step
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 6604
Localisation : Fontainebleau
Emploi/loisirs : Lecture, cinéma, animaux, ....
Genre littéraire préféré : Romans contemporains ou non, policiers/thrillers, un peu tout. Pas de BD
Date d'inscription : 12/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Dannemark, Francis] Histoire d'Alice, qui ne pensait jamais à rien (et de tous ses maris, plus un)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum