Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Guilbert, Cécile] Réanimation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis?

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Guilbert, Cécile] Réanimation

Message par Yunali le Sam 4 Mai 2013 - 18:38



Editeur: Grasset
Date de parution: 22 août 2012
Broché: 272 pages


Résumé:

« Blaise vient de fêter ses cinquante printemps. Quelque chose en lui refuse-t-il de naître ? De céder ? De s'ouvrir ? Une délivrance ? Une douleur ? Un remords ? Peut-être. Car soudain tonne le canon qui abat tout, renverse tout, démolit tout. »La narratrice et Blaise, mariés, vivent comme des adolescents, des Robinson parisiens, artistes accrochés l'un à l'autre, insouciants. Jusqu'au jour où Blaise est atteint d'une maladie rare, la « cellulite cervicale », forme de nécrose parfois mortelle des tissus du cou. Hospitalisé d'urgence à Lariboisière, Blaise se mue du jour au lendemain en « homme-machine » plongé dans le coma. Alors la peur s'installe. De le perdre. De voir le bonheur disparaître. S'installe aussi la curiosité fascinée de la narratrice pour ce service spécial - la « réa » - tandis que son existence se détraque et se ranime elle aussi...

Récit intelligent et sensible, exercice de mise à distance du malheur, méditation d'une grande douceur sur le temps et l'espérance, les pouvoirs de l'art et de la médecine, les pièges de l'image et les sortilèges de l'imagination, le livre de Cécile Guilbert, traversé de mythes et de contes, et aussi - surtout ? - une lettre d'amour à Blaise.



Mon avis:
Livre lu dans le cadre du Prix Livre France Inter organisé à l’échelle de ma bibliothèque.

Là encore un livre bien loin de mes lectures habituelles et que je n’aurai pas choisi spontanément.
J’ai lu ce livre juste après avoir lu « Tout s’est bien passé » d’Emmanuèle Bernheim, et si l’histoire n’est pas la même, les deux livres se ressemblent assez de par leur forme, là encore c’est un témoignage d’une expérience personnelle romancé.

L’histoire est celle de Blaise, 50 ans, qui vit une grande histoire d’amour avec la narratrice depuis 20 ans. Ils n’ont aucun enfant commun, mais ils n’en ont pas besoin pour rester ensemble, plus qu’un couple ils se complètent.
Tout bascule du jour au lendemain quand Blaise est hospitalisé d’urgence et mis dans le coma à cause d’une « cellulite cervicale ». Je passerai outre les détails médicaux sur cette infection qui sont nombreux, très (trop) nombreux dans le livre.

La narratrice bascule donc dans un statut d’attente. L’attente des opérations, des soins, de l’évolution de la maladie, de l’état de Blaise.
Et durant cette attente elle ne fera plus vraiment face à cet homme qu’elle aime, mais à un homme qui survit relié à des machines, par de nombreux tubes, qu’elle ne manquera pas d’observer dans les moindres détails lors de ses visites.
Cet état où elle doit gérer la famille, les amis et les connaissances qui veulent des nouvelles n’est pas évident à gérer pour elle. Et elle en arrivera à un stade où, pour survivre elle-même de cette absence de l’être aimé que l’on sent pesante pour elle, elle s’occupera d’elle en faisant des choses qui peuvent paraître incongrues, comme se promener à vélo et admirer les paysages, faire du shopping, accepter des invitations à dîner, honorer des interviews pour son livre…

Sur la forme ce livre m’a un peu déstabilisée dans une première partie écrite non pas à la première mais à la seconde personne… Et je n’ai pas trop accroché à ce « Tu », j’aurai préféré être de suite plongée dans la vision directe de la narratrice.
Certes c’est vrai que ce « Tu » est original, mais du coup comme je ressortais d’une lecture plus qu’émouvante avec « Tout s’est bien passé » j’ai eu l’impression d’être mise à distance et de voir les évènements de trop loin.
Je crois d’ailleurs qu’enchaîner les deux lectures a joué en défaveur de « Réanimation », que j’ai trouvé moins touchant.
Ne serait-ce que quand Blaise sort enfin de son coma… on dirait que c’était juste « normal », et cela ne m’a pas touché plus que ça.

L’histoire reste belle et bien écrite, et je trouve quand même que l’histoire mérite d’être lue.

Ma note: 3.25 /5 Smile
avatar
Yunali
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1170
Age : 33
Localisation : Drôme
Date d'inscription : 18/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Guilbert, Cécile] Réanimation

Message par creuse le Lun 6 Mai 2013 - 22:15

merci
avatar
creuse
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2419
Age : 68
Localisation : berry
Genre littéraire préféré : Classiques ,Romans historiques, régionaux, contemporains ,littérature de jeunesse
Date d'inscription : 15/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum