Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Powers, Kevin] Yellow birds

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis :

33% 33% 
[ 2 ]
33% 33% 
[ 2 ]
33% 33% 
[ 2 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 6

[Powers, Kevin] Yellow birds

Message par yaki le Sam 11 Mai 2013 - 11:20

Yellow Birds / Kevin Powers, Ed. Stock, 264 p., ISBN : 978-2234073982



Résumé (Amazon) : Bartle, 21 ans, est soldat en Irak, à Al Tafar. Depuis l’entraînement, lui et Murph, 18 ans, sont inséparables. Bartle a fait la promesse de le ramener vivant au pays. Une promesse qu’il ne pourra pas tenir… Murphy mourra sous ses yeux et hantera ses rêves de soldat et, plus tard, de vétéran.
Yellow birds nous plonge au coeur des batailles où se déroule la vie du régiment conduit par le sergent Sterling. On découvre alors les dangers auxquels les soldats sont exposés quotidiennement. Et le retour impossible à la vie civile.
Kevin Powers livre un roman fascinant sur l’absurdité de la guerre, avec une force aussi réaliste que poétique.

Mon avis : 2004. Deux jeunes hommes de Virginie, John Bartle, 21 ans et Daniel Murphy, dit Murph, 18 ans, se sont engagés pour partir faire la guerre en Irak. Au moment de partir la mère de Murph demande à Bartle de lui ramener son fils vivant. Dès les premières lignes, on sait que Bartle ne pourra pas honorer sa promesse.
Le récit alterne entre les mois passés à Al-Tafar, au nord de l’Irak, le retour de Bartle aux Etats-Unis et ses états d’âme une fois rentré. Le texte est très fort dans les descriptions, on est plongé dans le désert aride de l’Irak, sous un soleil de plomb. On vit la guerre à travers les yeux de Bartle, on voit les atrocités et, surtout, on comprend que Bartle n’en sortira pas indemne. Comment continuer à vivre après avoir vu tout ce qu’il a vu ? après avoir fait ce qu’il a fait pour une guerre qu’il n’a pas comprise ? Après avoir échoué auprès de son ami ?
A lire oui ! Un coup de coeur pour moi.
avatar
yaki
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1612
Age : 40
Localisation : Yvelines
Emploi/loisirs : Lecture, scrapbooking, balades,...
Genre littéraire préféré : Romans contemporains
Date d'inscription : 10/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Powers, Kevin] Yellow birds

Message par lili78 le Dim 12 Mai 2013 - 12:13

ça a l'air intéressant et émouvant, je le note.
Merci Yaki
avatar
lili78
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2207
Age : 45
Localisation : chez moi
Emploi/loisirs : Bibliothécaire / lecture, cuisine, jardinage, balades
Genre littéraire préféré : un peu de tout suivant mes humeurs
Date d'inscription : 14/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Powers, Kevin] Yellow birds

Message par thisa2mars le Dim 12 Mai 2013 - 14:04

Je note, merci pour ta présentation.
avatar
thisa2mars
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1948
Age : 32
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 25/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Powers, Kevin] Yellow birds

Message par Le motard le Lun 20 Jan 2014 - 15:58

Encore un roman sur la guerre en Irak, mais quel roman, un chef d’œuvre, poignant mais avec le recul nécessaire  pour nous faire comprendre ce que ressent ce jeune américain engagé pour fuir un destin sans issue. Une écriture d'une grande qualité, ce n'est pas pour rien que l'auteur à fait des études de poésie, et l'on ressent cette vision du monde à travers des échappées mentales au milieu de l'horreur parfaitement retranscrites par le texte ou par des descriptions d'une très grande beauté de l'univers qui les entoure. Le récit alterne, comme souvent, des périodes différentes de la vie avec des allers retours incessants entre la guerre et le présent, le tout rythmé par de petites scènes glaçantes. Bien sur toute cette histoire montre l'absurdité de cette guerre, mais ce qui est terrifiant c'est que le héros et son frère d'armes sont partis pour échapper à une petite mort due à leur manque de courage face à la vie mais ils n'échappent pas, finalement, à leur destin.

Le motard
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Masculin
Nombre de messages : 252
Age : 60
Localisation : 92
Emploi/loisirs : aquarelle, moto, sport
Genre littéraire préféré : roman, policiers, BD
Date d'inscription : 02/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Powers, Kevin] Yellow birds

Message par LOUBHI 49 le Jeu 1 Mai 2014 - 10:56

Rude, très rude lecture de ce roman / témoignage sur la condition du retour et du suivi des soldats américains en Irak, comme en son temps en Afghanistan.

Ainsi suit -t'on avec beaucoup de compassion le parcours de Bartle, soldat en Irak, engagé volontaire sous les ordres du Lieutenant Sterling, héros de guerre et officier, à l'état psychologique très perturbé, probablement par son propre vécu. Les motivations qui entraînèrent Bartie à s'engager sans en parler à sa mère et au grand désespoir de celle-ci, resteront obscures et cela même à la fin de la lecture. Par contre il y a une véritable souffrance au retour du conflit dans son esprit pour avoir pris l'engagement auprès de la mère d'une nouvelle, jeune et sensible recrue ; Murphy, lors de leur séjour en Irak et de ne pas l'avoir tenu.

Ce sont donc de constants allers et retours entre Irak, Allemagne puis aux USA, au moment des classes de Bartie et de Murphy et lors du retour définitif de Bartie, seul auxquels les lecteurs sont invités. Dans une écriture sensible, le récit de ses deux amis est rendu avec les états d'âmes de chacun, la préparation avant le départ pour l'Irak, les longs moments de stationnement sur les champs d'action puis les combats, parfois au corps à corps. Il y a surtout un mystère et un certain sens du suspense autour des circonstances de la mort de Murphy et de l'initiative de Bartie, d'adresser à la mère de Murphy une lettre dans laquelle il usurpait l'identité de son ami et frère de combat.

C'est bien sûr, un nouveau réquisitoire sur un conflit où les USA se sont engagés sans vrais succès et ayant ainsi entraîné de trop nombreux morts et de véritables zombis pour un certain nombre de soldats perdus au retour des combats, parmi ses forces vives. Jamais n'a t-on ainsi le diagnostic d'une telle tragédie humaine, d'un gâchis, de la fraternité d'armes avec parfois trop de longueur.

_________________
Lectures en cours :

- "Pauca Mea " de Victor Hugo.
- "Hiver à Sokcho" d'Elisa Shua Dusapin.
- " Les Mains Lachées" d'Anaïs Llobet.
- "Marguerite" de Jacky Durand".

La pensée du moment :

"Les Hommes sont malheureux parce qu'ils ne réalisent pas les rêves qu'ils ont" Jacques Brel.
avatar
LOUBHI 49
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Masculin
Nombre de messages : 2206
Age : 51
Localisation : Angers
Emploi/loisirs : Commercial Régional
Genre littéraire préféré : Historique / Roman Français/Littérature Classique
Date d'inscription : 09/01/2010

http://www.passiondelecteur.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Powers, Kevin] Yellow birds

Message par marief le Dim 22 Juin 2014 - 17:56

Un très beau livre..qui me fait penser à "home" de T.Morisson!
Dur,terrible mais terriblement humain...

marief
Apprenti
Apprenti

Féminin
Nombre de messages : 48
Age : 61
Localisation : BELGIQUE
Genre littéraire préféré : romans
Date d'inscription : 20/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Powers, Kevin] Yellow birds

Message par apm le Mer 23 Sep 2015 - 7:38

Fin d'une adolescence difficile ou envie d'échapper à la monotonie du quotidien, deux jeunes garçons ; Bartle 21 ans et Murph 18 ans s'engagent dans l'armée. Ils se rencontrent pendant la formation et avant le départ pour Al Tafar en Irak.
Bartle fera malgré lui une promesse à la mère de Murph, celle de prendre soin de lui et de le ramener à la maison ; promesse qu'il ne pourra pas tenir et qui le remplira de culpabilité.
Un récit émouvant, dur, des passages très difficiles.
Une belle écriture qui dépeint tout aussi bien la fournaise du désert, les horreurs des combats, le ressentit des soldats.
Un récit fort, qui restera dans ma mémoire, il démontre l'absurdité de la guerre et les ravages qu'elle fait tant sur les corps que sur les esprits.
avatar
apm
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 566
Age : 55
Localisation : Aquitaine
Date d'inscription : 11/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Powers, Kevin] Yellow birds

Message par Ancalina le Mer 23 Sep 2015 - 18:53

Merci pour vos avis, je l'ajoute à ma liste!
avatar
Ancalina
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1702
Age : 26
Localisation : Metz
Date d'inscription : 29/04/2015

http://www.thepearloflight.tumblr.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Powers, Kevin] Yellow birds

Message par Algue le Mer 23 Sep 2015 - 20:26

Ancalina a écrit:Merci pour vos avis, je l'ajoute à ma liste!

Et moi à la mienne !

Algue
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Féminin
Nombre de messages : 269
Localisation : Paris, France
Date d'inscription : 31/08/2012

http://algue.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Powers, Kevin] Yellow birds

Message par Algue le Dim 26 Juin 2016 - 22:15

Comme son héros Bartle, Kevin Powers s'est engagé dans l'armée américaine à 17 ans et a combattu en Irak. Yellow Birds est donc un roman, mais le décor épouvantable et minutieusement décrit de la guerre ne sortent pas de l'imagination de l'auteur.

Le récit se compose de chapitres agencés sans ordre chronologique, si bien que l'on sait dès le début que Bartle a survécu. Il est rentré chez lui en Virginie, tandis que son ami Murph a laissé sa vie en Irak. L'objectif ici n'est pas de garantir le suspense. Les flash-backs désordonnés nous font plutôt ressentir la confusion émotionnelle et mentale du jeune vétéran. Cela fonctionne remarquablement bien : après quelques allers-retours entre passé et présent, on a l'impression d'avoir soi-même cuit sous le soleil du désert, senti les odeurs de pourriture des villes dévastées par les combats, de s'être enivré à l'alcool frelaté ...

Et le pire, c'est qu'aucun résultat, aucune victoire, aucune fierté ne vient compenser toutes ces souffrances. Les jeunes soldats ont beau être épuisés, déracinés, drogués parfois, ils sont bien conscients que leur présence dans ce village ne sert à rien. Ceux que l'on voit mourir sont plus souvent des malchanceux que des terroristes. Comment vivre après cela ? Kevin Powers a choisi d'écrire, et c'est une magnifique revanche sur ce qu'il a vécu.

Algue
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Féminin
Nombre de messages : 269
Localisation : Paris, France
Date d'inscription : 31/08/2012

http://algue.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Powers, Kevin] Yellow birds

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum