Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Fitzgerald, Francis Scott] Gatsby le magnifique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sondage

14% 14% 
[ 1 ]
29% 29% 
[ 2 ]
29% 29% 
[ 2 ]
28% 28% 
[ 2 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 7

[Fitzgerald, Francis Scott] Gatsby le magnifique

Message par viou1108 le Sam 25 Mai 2013 - 8:45



Titre: Gatsby le magnifique
Auteur: Francis Scott Fitzgerald
Genre: roman
Editions: Le Livre de Poche
Nombre de pages: 249 pages
ISBN: 978-2253007906

Présentation de l'éditeur:

Nous sommes au lendemain de la Grande Guerre, le mal du siècle envahit les âmes, c'est l'époque de la Prohibition et des fortunes rapides. En 1922, Jay Gatz, désormais Gatsby, se retrouve fabuleusement riche. Personnage mystérieux installé à Long Island dans une somptueuse propriété, mille légendes courent sur son compte. Elles n'empêchent pas les gens chics, et moins chics, de venir en troupes boire ses cocktails et danser sur ses pelouses.
Gatsby le Magnifique joue la carte de l'éblouissement et des folles dépenses comme un appât pour ramener à lui Daisy, mariée à Tom Buchaman, un millionnaire qui, à la différence de Gatsby, n'a pas gagné sa fortune, mais en a hérité.
Le jour où l'espoir de reconquérir sa bien-aimée s'évanouit, la fête prend fin et Gatsby meurt, abandonné de tous, sauf de son voisin, Nick Carraway, le cousin de Daisy, qui nous révèle cette histoire.
Gatsby le Magnifique est un des romans emblématiques du XXe siècle.

Résumé et avis:

« On ne fait pas revivre le passé ? s’écria Gatsby incrédule. Mais bien sûr que si ! »
Telle est la quête de Gatsby, l’obsession qui est son moteur depuis cinq ans, depuis ces quelques semaines de passion qu’il a connues en compagnie de Daisy. Celui-ci, d’origine modeste, a cru au coup de foudre avec celle-là, jeune fille riche et bien née. Et il a cru qu’elle y croyait aussi.
Mais nous sommes en 1917, et la guerre fait rage en Europe. Gatsby est envoyé au front. Déchirement, promesses d’amour fidèle, attente, correspondance enflammée,… Las ! le temps fait son œuvre, et quand le héros rentre aux Etats-Unis, Daisy s’est mariée à Tom Buchanan, richissime aristocrate mieux adapté à son rang.
Gatsby comprend que pour atteindre Daisy, il doit s’élever à sa hauteur et faire fortune par tous les moyens pour l’éblouir, et régler au passage quelques comptes avec son propre passé de quasi crève-la-faim. Mais si l’argent procure peut-être un semblant de statut social, il ne permet pas de s’acheter un passé et des ancêtres de noble extraction.
De fêtes somptueuses en virées extravagantes à Manhattan, avec alcool, drogue, bling-bling et futilités à tous les étages, l’auteur nous offre le portrait d’une jeunesse dorée désoeuvrée et décadente, faite de jeunes femmes écervelées et de jeunes hommes arrogants. Gatsby au milieu de cette faune est une sorte d’imposteur mystérieux qu’on ne tolère que parce que ses soirées sont le « place to be » du tout New York. A le voir si isolé, aveuglé par son amour et obsédé par Daisy, ou plutôt par l’idée qu’il se fait de celle-ci, figée dans sa mémoire, on pressent le drame.
Car non, cher Gatsby, apprenez que le passé est perdu et ne revient pas, sauf dans les mémoires. Et que, pour vivre un amour véritable, riches ou pauvres, il faut être deux à le vouloir.


(PS: à moins d'être très distraite, je suis sidérée d'être la première à critiquer ce classique des classiques de la littérature sur Partage Lecture)
avatar
viou1108
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Féminin
Nombre de messages : 481
Age : 40
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 10/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fitzgerald, Francis Scott] Gatsby le magnifique

Message par alexielle63 le Sam 25 Mai 2013 - 8:57

C'est ce que je me suis dit aussi, Viou : il n'a pas déjà été critiqué ? Ben non ! Erreur réparée grâce à toi ! merci
Je compte le lire cet été, en attendant il m'attend bien sagement dans ma Pal mais ta critique me donne encore plus envie de le sortir rapidement...

Tu penses aller voir le film ?
avatar
alexielle63
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 6761
Age : 35
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Prépa de concours
Genre littéraire préféré : fantasy, policiers, romans, enfin bref, tout ce qui se lit!
Date d'inscription : 25/05/2009

http://lecturesdalexielle.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fitzgerald, Francis Scott] Gatsby le magnifique

Message par viou1108 le Sam 25 Mai 2013 - 12:56

Merci pour ton message!
Oui, le film me tente beaucoup (aahh, le beau Leo... I love you Wink ), c'est pour cela que j'ai ressorti le livre de l'étagère avant de courir au cinéma. Je l'avais déjà lu il y a longtemps, et à l'époque il ne m'avait pas laissé un grand souvenir. Sans doute parce que j'étais trop jeune, j'étais passée un peu à côté.
Comme quoi on évolue, et on ne fait décidément pas "revivre le passé"
Smile
avatar
viou1108
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Féminin
Nombre de messages : 481
Age : 40
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 10/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fitzgerald, Francis Scott] Gatsby le magnifique

Message par Yunali le Sam 25 Mai 2013 - 14:34

Ta critique me donne très envie de le lire. ^^
J'ai vu le film (j'ai adoré) et j'ai très envie de savoir ce que l'histoire écrite donne. Notamment en ce qui concerne la fin j'ai très envie de savoir comment c'est rendu à l'écrit.
avatar
Yunali
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1170
Age : 33
Localisation : Drôme
Date d'inscription : 18/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fitzgerald, Francis Scott] Gatsby le magnifique

Message par JillMcBain le Mer 24 Juil 2013 - 8:57

J'ai eu du mal à accrocher ... Bizarrement le film m'a plu d'avantage! Je le relirai surement parce que j'ai l'impression d'etre passée a coté de quelque chose !
avatar
JillMcBain
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 185
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Etudiante en médecine, lecture, cinéma, roller, footing, collectioneuse de vernis à ongles :D, nail art!
Genre littéraire préféré : Science Fiction
Date d'inscription : 28/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fitzgerald, Francis Scott] Gatsby le magnifique

Message par Skritt le Mer 24 Juil 2013 - 15:03

Mon avis :

Gastby le magnifique est un roman à la première personne, Nick Carraway, qui habite la maison voisine à celle de Jay Gastby. Dans les années aux Etats-Unis, où les fortunes se font et se défont, Nick essayent de s’insérer sans beaucoup de conviction dans les milieux aisés de la banlieue New-Yorkaise. Il se lie d’amitié avec Gatbsy qui organise de fastueuses soirées et tente de retrouver son premier amour.

Ce roman traite de l’insouciance de gens riches à cette époque où aux Etats-Unis. Le personnage de Nick est très peu approfondi, laissant la part belle aux autres personnages qui orbitent autour de son ami Jay Gatsby. Des secrets enfouis, des rumeurs font de cet homme un mystère pour toute la jet-set de l’époque.

L’auteur prouve encore une fois quel talent il avait grâce à son écriture légère et… insouciante, nous faisant ressentir encore plus intensément le caractère si particulier et l’ambiance débauchée de cette époque dans ce milieu de jeunes riches à qui tout réussit. Ce roman est presque comme un témoignage des Etats-Unis des années 20 et 30 et j’ai eu beaucoup de plaisir à le lire et à retrouver des similitudes avec De l’eau pour les éléphants de Sara Gruen.

L’auteur nous raconte aussi le rêve américain grâce à ce Jay Gatsby qui démarre de rien et arrive à devenir un homme influent au point d’arriver à truquer le championnat de base-ball. Ce rêve que tous les résidents de ce grand pays ont mais que peu parviennent à réaliser, et cette jalousie aussi des nantis nés avec une cuillère en argent dans la bouche.

Un beau roman sur la société américaine qui se lira facilement, rapidement et avec beaucoup de plaisir.

Un auteur qui ne déçoit jamais et qui dans cette traduction inédite nous permettra de le retrouver avec un nouvel intérêt.
avatar
Skritt
Membre assidu
Membre assidu

Masculin
Nombre de messages : 171
Localisation : Flassans
Date d'inscription : 23/05/2011

http://skritt.over-blog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fitzgerald, Francis Scott] Gatsby le magnifique

Message par vigneric le Jeu 7 Nov 2013 - 9:38

J'ai bien aimé, il se lit effectivement très facilement et rapidement, mais je ne trouve pas que ça soit un chef d’œuvre.
Je suis un petit peu déçu donc finalement.
avatar
vigneric
Membre assidu
Membre assidu

Masculin
Nombre de messages : 154
Age : 48
Localisation : Ploeren
Emploi/loisirs : Informaticien
Genre littéraire préféré : Romans historiques
Date d'inscription : 15/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fitzgerald, Francis Scott] Gatsby le magnifique

Message par Flopke le Ven 31 Jan 2014 - 8:11

Livre qui se lit vite effectivement, mais j'ai eu l'impression d'une histoire sans queue ni tête. Je suis vraiment déçue du livre. J'avais adoré le film et ça m'avait donné envie de lire le livre puisqu'on dit toujours que les livres sont meilleurs que leurs adaptations au cinéma.

Mais quelle déception. Je trouve que "l'histoire d'amour" entre Gatsby et Daisy aurait dû être plus approfondie. Là, j'ai eu l'impression que toute l'histoire se passait en une fraction de seconde. Je pense que c'est un livre qu'on doit lire en une traite, parce qu'en lisant un petit peu chaque soir, à chaque fois j'étais perdue. Je ne me souvenais plus très bien de ce qui se passait avant.

Sur certains passages, ça durait longtemps et là où l'histoire devait vraiment être intéressante, ce n'était pas plus approfondi. J'ai trouvé que le film allait plus dans les détails.

Je le conseillerai vraiment comme une lecture en vacances, à la plage, quand on le temps devant soi pour tout lire.
avatar
Flopke
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 542
Age : 25
Localisation : Namur
Emploi/loisirs : Etudiante assistante vétérinaire
Genre littéraire préféré : Récit de vie / Thriller mystico-religieux mais je suis ouverte à tout!
Date d'inscription : 09/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fitzgerald, Francis Scott] Gatsby le magnifique

Message par Saphyr le Dim 12 Avr 2015 - 16:07

Je n'ai pas trouvé le livre transcendant mais je pense qu'il s'agit d'un reflet fidèle d'une époque - les Etats Unis de la prohibition - et d'un milieu - la haute bourgeoisie américaine. Le style et le déroulement sont effectivement assez déroutants, sautant d'une scène à l'autre et s'attardant sur des détails qui empêchent souvent de se faire une vue d'ensemble.
Le roman se lit vite, ce qui est d'autant mieux car il est difficile de faire des pauses sans perdre le fil.
avatar
Saphyr
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3910
Age : 37
Localisation : Amiens
Emploi/loisirs : Ingénieur
Genre littéraire préféré : Beaucoup de SF, pas mal de Fantastique et de Policiers... et un peu de tout le reste !
Date d'inscription : 06/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fitzgerald, Francis Scott] Gatsby le magnifique

Message par Hortensia le Jeu 1 Oct 2015 - 19:35

J'ai choisi ce livre pour avoir " une lecture rapide " pour changer un peu. Je ne regrette pas mon choix. J'avoue que j'ai d'abord vu le film avec le beau Dicaprio dans le rôle titre et je ne sais pas si j'aurais lu le livre si le film ne m'avait pas plu.
Au tout début j'ai trouvé le style de l'auteur un peu " alambiqué ", des phrases tortueuses ou " à rallonge " puis finalement le style plus fluide au fur et à mesure de l'histoire.
J'ai bien aimé Nick, le narrateur ( et peut être le seul vrai " ami " de Gatsby ) et Gatsby lui même. Nick voit les choses qu'il a vécu avec un oeil assez cynique, sans faux semblants. Il ne se fait pas d'illusions sur son vécu , sur les gens qu'il a fréquenté. Sur ça il est un peu à l'opposé de Gatsby.
Ce dernier est un personnage touchant, mystérieux voir rêveur. Son amour ardent pour Daisy m'a émue, quand on sait comment l'histoire s'achève....
Un petit reproche, j'aurais limite aimé que le récit soit plus long pour avoir plus de détails sur " la folie " de ces années 20 aux USA.
Les autres personnages sont " pourris jusqu'à la moelle ", Daisy faisant partie du lot bien sûr.
Je n'ai pas aimé Jordan, la " petite amie " de Nick, femme bien creuse et ennuyante. ( visiblement bien représentative de la populace snobinarde de l'époque).
Je vote : coup de coeur, et je vous recommande de voir le film avec Dicaprio. Smile

avatar
Hortensia
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1620
Age : 26
Localisation : La Lothlórien
Emploi/loisirs : Lecture, voyage et sieste.
Genre littéraire préféré : Tout ! ( sauf la poésie )
Date d'inscription : 08/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fitzgerald, Francis Scott] Gatsby le magnifique

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum