Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Sels, Véronique] Bienvenue en Norlande

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

votre avis

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Sels, Véronique] Bienvenue en Norlande

Message par la grande astrance le Lun 27 Mai 2013 - 20:18

Date de parution 13/09/2012
Editeur:Genese-Bruxelles



Paul Maréchal est un jeune homme bien. Bon fils et bon camarade. Le bac en poche, il choisit de poursuivre ses études universitaires en Norlande, un pays au confluent de la France, de l'Allemagne et de la Belgique, en apparence paisible et sans histoire. Installé sur le campus de Westburg, l'étudiant en langues germaniques va découvrir ce qui se trame derrière ce décor de verts pâturages au taux de délinquance proche de zéro et qui a troqué nos bonnes vieilles prisons contre un système judiciaire à points.
A travers une petite amie presque trop parfaite, une concierge dont les yeux font office de caméras de surveillance, un professeur retors ou un condisciple qui s'affiche nu sur l'échangeur d'une autoroute, le jeune Français bien sous tous rapports est entraîné malgré lui dans la spirale norlandaise et voit petit à petit sa vie basculer.


mon avis:
d'abord on sourit, on rit même et puis on se trouble un peu ...car la vie paisible et sereine en Norlande finit par faire froid dans le dos
Tout est sous contrôle, les habitants sont comme anesthésiés et surtout le Bien, le Mal n'ont plus de sens, la morale n'existe plus : les pires actes ( comptabilisés en points malus ) peuvent se racheter par des points bonus, de bonnes actions tout autant quantifiées, rien n'est donc spontané.
Le roman m'a fait un peu penser à l'excellent ballade de Lila K de Blandine LeCallet et bien sûr le meilleur des mondes
La fin est un peu décevante - pas facile de la trouver ?!
mais globalement un roman très agréable à lire, très bien écrit et qui fait réfléchir
avatar
la grande astrance
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Féminin
Nombre de messages : 349
Age : 61
Localisation : isere
Emploi/loisirs : psychomotricienne //le scrabble en ligne- astrance chez Word Biz
Genre littéraire préféré : les auteurs nordiques surtout les policiers
Date d'inscription : 15/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum