Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Ivey, Eowyn] La fille de l'hiver

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Ivey, Eowyn] La fille de l'hiver

0% 0% 
[ 0 ]
67% 67% 
[ 2 ]
33% 33% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 3

[Ivey, Eowyn] La fille de l'hiver

Message par lalyre le Mar 28 Mai 2013 - 19:00

[Ivey, Eowyn]
La fille de l’hiver
Fleuve noir 2012
ISBN 978 2 265 09410 9
429 pages
Quatrième de couverture
L'Alaska, ses forêts impénétrables, ses étendues enneigées. Son silence. Sa solitude.
Depuis la mort de leur bébé, le mariage de Mabel et Jack n'a plus jamais été le même. Partir vivre sur ces terres inhospitalières paraissait alors une bonne idée. Seulement, le chagrin et le désir d'enfant les ont suivis là-bas et la rudesse du climat, le travail éreintant aux champs les enferment chacun dans leur douleur.
Jusqu'à ce soir de début d'hiver où, dans un moment d'insouciance, le couple sculpte un bonhomme de neige à qui ils donnent les traits d'une petite fille. Le lendemain matin, celui-ci a fondu et de minuscules empreintes de pas partent en direction de la forêt...
Peu de temps après, une petite fille apparaît près de leur cabane, parfois suivie d'un renard roux tout aussi farouche qu'elle. Qui est-elle ? D'où vient-elle ? Est-elle une hallucination ou un miracle ? Et si cette petite fille était la clé de ce bonheur qu'ils n'attendaient plus ?

Inspiré d'un conte traditionnel russe, La fille de l'hiver est un roman à la fois moderne et intemporel où le réalisme des descriptions n'enlève rien à la poésie d'une histoire merveilleuse... dans tous les sens du terme.

Mon avis
J’ai lu ce roman comme un conte, une histoire fantastique mais pleine de charme et de vie. En le lisant j’ai ressenti la solitude de ce couple, pénétrant dans ces forêts immenses avec certains des personnages, j’ai frissonné tellement les descriptions sont imagées. Ces grands espaces et ce cadre superbe ou se vit le drame du couple sans enfant et lorsque la petite fille apparaît à l’orée de la forêt, avec eux on croit avoir une hallucination, car aussitôt la voila disparue. Mais la patience et la gentillesse vont l’apprivoiser, elle est un peu sauvageonne mais qu’importe, qui est donc cette petite fille et d’où vient-elle ? Est-elle réelle ou issue d’un conte ? J’ai aimé ce roman car le rêve, le sens des mots, l’humanité et la réalité m’ont fait vivre avec de beaux personnages et leurs difficultés dans la vie rude de l’Alaska. Drame, amitié, amour et entraide font de ce roman ou conte (à chacun de voir) une lecture merveilleuse bien que j’ai dû faire travailler mon imagination sur le devenir de la petite fille devenue femme…
Spoiler:
Tout d’un coup, elle jeta les bras en l’air. Des flocons plus légers que des plumes voltigèrent un moment au-dessus de la tombe. Comment avait-elle pu porter une aussi grosse brassée de neige ? Une pluie d’une grâce céleste. Jack suspendit son souffle jusqu’à ce que le dernier flocon se fut posé sur la terre. P.133

avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5839
Age : 85
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Ivey, Eowyn] La fille de l'hiver

Message par bella333 le Dim 1 Déc 2013 - 14:10

Je ne savais pas à quoi m’attendre lorsque j’ai commencé ce livre.
Un conte ? Un roman ? Mais cela ne m’a pas dérangé. Je me suis lancée dans ces grandes étendues blanches. dans ce froid glaciale. Les personnages ont du caractère, sont attachant.
Les descriptions des paysages sont superbes. On se retrouve en Alaska au point de frissonner lors des grands coups de froid.
Le livre est empli d’amour, d’espoir, de rêve avec une pointe de féerie.
Un merveilleux moment de lecture.

_________________
"Verba volant, scripta manent.   "Les paroles s'envolent, les écrits restent
Ma Pàl .
avatar
bella333
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 4458
Age : 33
Localisation : Lille
Emploi/loisirs : Social/ la lecture, la généalogie, les randonnées, les musées...
Genre littéraire préféré : Tout
Date d'inscription : 09/06/2012

http://memelessorciereslisent.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Ivey, Eowyn] La fille de l'hiver

Message par oxalys le Ven 23 Jan 2015 - 22:30

J'ai apprécié ce livre qui oscille entre réalité et fantastique. Les contes me plaisent beaucoup (un reste de mon âme d'enfance?) et en lisant ce livre je me plaisais à imaginer cette petite fille mystérieuse qui sort de la forêt lorsque la neige recouvre les paysages d'Alaska.
J'étais impatiente d'arriver à la fin du livre pour savoir si elle était réelle ou un personnage féérique. Mais je ne vous en dirai pas plus...
avatar
oxalys
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 145
Age : 58
Localisation : Suisse
Genre littéraire préféré : Tout, sauf science-fiction et policiers trop hard
Date d'inscription : 08/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Ivey, Eowyn] La fille de l'hiver

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum