Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Shafak, Elif] Crime d'honneur

Aller en bas

Votre avis?

75% 75% 
[ 3 ]
25% 25% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 4

[Shafak, Elif] Crime d'honneur

Message par beagle le Mer 5 Juin 2013 - 15:06

Titre : Crime d’honneur
Auteur : Elif Shafak
Editeur : Phébus
Nombre de pages : 411




Quatrième de couverture :
« Ma mère est morte deux fois. » C’est par ces mots qu’Esma, jeune femme kurde, commence le récit de l’histoire de sa famille née sur les rives de Euphrate et émigrée à Londres en 1970.
L’histoire, d’abord de sa grand-mère dans le village de Mala Car Bayan, désespérée de ne mettre au monde que des filles, elle qui sait combien la vie ne les épargnera pas. L’histoire de sa mère, Pembe la superstitieuse, et de sa tante, Jamila la guérisseuse, sœurs jumelles aux destins très différents. L’histoire des hommes aussi, celle de son père, tour à tour aimant, violent, fuyant, et celle de ses frères, Yunus le rêveur, et Iskender. Iskender, l’enfant chéri de sa mère, la « prunelle de ses yeux », son « sultan ». Son meurtrier.
Enfin, l’histoire de ces immigrés qui ont choisi l’exil pour vivre de miracles et croire aux mirages, qui ont choisi la liberté et l’amour quand d’autres restent ancrées dans les traditions et portent au pinacle l’honneur de la famille.

Fille de diplomate, Elif Shafak est née à Strasbourg en 1971. Elle a passé son adolescence en Espagne avec de s’établir en Turquie. Après des études en Gender and Women’s Studies et un doctorat en sciences politiques, elle a un temps enseigné aux États-Unis. Elle vit aujourd’hui à Istanbul. Internationalement reconnue, elle est notamment l’auteur de La Bâtarde d’Istanbul (Phébus 2007), Bonbon Palace (Phébus 2008) Lait noir (Phébus 2009) et Soufi, mon amour (Phébus 2010).

Mon avis : Cette histoire nous fait voyager dans le temps, des années 1950 (la naissance de Pembe) jusque dans les années 1990. Nous découvrons la Turquie, petit village au bord de l’Euphrate et Londres, au travers du regard d’une famille immigrée. J’ai particulièrement apprécié le thème du choc des cultures : comment passer d’une vie dans une société patriarcale où la religion est omniprésente à la vie dans une grande ville occidentale ? L’auteur nous décrit ce déracinement aussi bien du point de vue des femmes que celui des hommes. Comment réussir à intégrer toutes ces nouveautés sans perdre ses racines, son âme, sa culture, ses repères ? Certains y arrivent (plus ou moins facilement), mais d’autres non. Iskender n’a pas pu gérer ce conflit entre sa vie londonienne de jeune adolescent de 16 ans et le poids de la tradition. Il en viendra à commettre l’irréparable : tuer sa mère pour l’honneur de la famille.
Ce récit reprend tous les éléments passés de cette famille, pour comprendre comment un fils peut commettre un tel acte. Une histoire poignante, racontée avec un style fluide et agréable.

Un coup de cœur. Ma note : 5/5

beagle
beagle
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 111
Age : 52
Localisation : isere
Emploi/loisirs : lecture, randonnées, cinema
Genre littéraire préféré : romans contemporains, policiers
Date d'inscription : 21/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Shafak, Elif] Crime d'honneur

Message par Cassiopée le Mer 5 Juin 2013 - 15:30

Sondage ajouté!
Merci d'y penser la prochaine fois Smile
Cassiopée
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 10476
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Shafak, Elif] Crime d'honneur

Message par Françoise le Lun 24 Juin 2013 - 22:53

Il y a longtemps que je souhaitais lire un livre de cet auteur car elle aborde dans ses livres les thèmes de la multi-culture et  le crime d'honneur commis dans cette histoire est  le reflet du poids des traditions d'une certaine culture transposé dans un autre milieu, un autre pays là où le matricide ne peut être toléré et est le crime le plus odieux qui soit.
Ce livre chorale donne tous les points de vue et donne beaucoup de vie et de rythme à l’écriture.  
La lecture se fait très facilement et de manière très fluide.
Françoise
Françoise
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Féminin
Nombre de messages : 314
Age : 49
Localisation : 69
Emploi/loisirs : bénévole dans une bibliothèque
Genre littéraire préféré : romans, biographie, sciences sociales, polars
Date d'inscription : 24/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Shafak, Elif] Crime d'honneur

Message par Anatole le Lun 2 Fév 2015 - 23:17

Pour moi aussi cela a été un "Coup de coeur", j'ai adoré ce livre, son ambiance, la montée en puissance du suspens entre l'Anatolie Very Happy  et Londres, sa description de la psychologie des personnages. Elif Shafak est une écrivain sensible, intelligente et ce qui ne gâte rien fort jolie. D'elle je vais bientôt lire "Soufi mon amour", je l'ai commandé chez mon libraire. Merci pour ton commentaire beagle
Anatole
Anatole
Apprenti
Apprenti

Masculin
Nombre de messages : 23
Localisation : plus loin le Sud
Emploi/loisirs : retraité
Genre littéraire préféré : historique, voyages, certains classiques,
Date d'inscription : 31/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Shafak, Elif] Crime d'honneur

Message par Cannetille le Dim 23 Déc 2018 - 14:10

De l’Anatolie à Londres, le choc culturel peut être insurmontable. Lorsque Pembe, issue d’une famille kurde traditionnelle, émigre en 1970 avec son mari et ses enfants, elle ne s’attendait à rien de sa nouvelle vie. Comment se faire aux libertés occidentales quand on est issu d’une culture patriarcale régie par la religion ? Le fossé est tel que certains membres de la famille ne sauront le sauter : la tension ne fait que se tendre au fil des pages, atteignant son paroxysme dans le matricide pour l’honneur annoncé dès l’incipit et vers lequel nous entraîne inexorablement le récit. Ce roman est passionnant, et parvient à surprendre malgré l’annonce dramatique assénée dès le début. Les personnages sont tous parfaitement saisis dans leur psychologie et leurs souffrances. Avec cette lecture, comme il est facile de comprendre les ressorts sur lesquels peuvent venir agir des recruteurs extrémistes ! Et comment ne pas être choquée en retour par la place dévolue aux femmes dans certaines sociétés ? Au milieu de ces affrontements liés à un formalisme religieux contraignant et intolérant, un tout petit personnage apparaît très touchant : le compagnon de cellule du fils de Pembe, qui, avec sa sagesse toute asiatique et son accent amusant, sait si bien cerner ce qui devrait être l’essentiel dans nos existences. J’ai refermé ce livre avec regret, sur un immense coup de coeur qui en fait mon préféré des quatre romans que j’ai lus à ce jour de cet auteur, et qui vient le classer dans le panthéon de mes livres de prédilection.
Cannetille
Cannetille
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Féminin
Nombre de messages : 386
Localisation : France
Date d'inscription : 20/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Shafak, Elif] Crime d'honneur

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum