Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Flem Lydia] Comment j'ai vidé la maison de mes parents

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Comment j'ai vidé la maison de mes parents

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Flem Lydia] Comment j'ai vidé la maison de mes parents

Message par Pinky le Ven 14 Juin 2013 - 9:57

COMMENT  J'AI  VIDE  LA  MAISON  DE  MES  PARENTS 




Réflexions, édité chez Points en mars 2013
 168 pages
 Résumé
Un jour, alors que l'enfance sera déjà loin, nous deviendrons orphelins. Une fois nos disparus enterrés, nous devrons accomplir cette tâche impudique : vider la maison de nos parents. Pour chacun des objets et souvenirs de leurs vies, nous n'aurons que l'un de ces choix : garder, offrir, vendre ou jeter. Puis, dans le désordre des émotions, nous fermerons leur porte, qui est aussi un peu la nôtre.


Mon ressenti
Ce n’est pas un roman mais quelques réflexions après le décès d’un ou de ses parents et qu’il faut alors vider leur maison ou sa maison d’enfant. Je me suis bien retrouvée dans ce qu’elle décrit, j’ai été touchée à bien des niveaux.
Oui, ce n’est pas une chose simple car il faut choisir à la place de…, du devenir de cet endroit et de ces objets qui sont une partie de soi. Mais ce n’est pas tant le matériel qui importe, c’est un vecteur, un support sur lequel il faut s’appuyer. L’important ici, c’est de passer une étape, de se dire « que les témoins principaux et les dépositaires de notre enfance ne sont plus là… » et qu’il faut que nous prenions le relais et la place.
Toujours juste avec colère, tristesse ou humour, le texte porte et soutient la traversée de cette étape.

A découvrir
avatar
Pinky
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5886
Age : 54
Localisation : Les Sables d'Olonne (85)
Emploi/loisirs : Educatrice spécialisée, peinture, dessin, bricolage, ballade, baignade, tricot, couture
Genre littéraire préféré : Je lis de tout en littérature mais j'ai beaucoup de mal avec les policiers... j'en lis 1 ou 2 dans l
Date d'inscription : 04/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum