Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Fournier, Jean-Louis] La servante du Seigneur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Fournier, Jean-Louis] La servante du Seigneur

20% 20% 
[ 1 ]
60% 60% 
[ 3 ]
20% 20% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 5

[Fournier, Jean-Louis] La servante du Seigneur

Message par lalyre le Dim 18 Aoû 2013 - 11:00

[Fournier, Jean-Louis]
La servante du Seigneur
        Ed.Stock 18 août 2013    
ISBN 978 2 234 07536 8        
149 pages

Quatrième de couverture
Ma fille était belle, ma fille était intelligente, ma fille était drôle…
Mais elle a rencontré Monseigneur. Il a des bottines qui brillent et des oreilles pointues comme Belzébuth. Il lui a fait rencontrer Jésus. Depuis, ma fille n’est plus la même.
Elle veut être sainte.
Rose comme un bonbon, bleue comme le ciel.


Petit résumé
Le narrateur a égaré sa fille, il l’a cherchée partout, il l’a retrouvée, elle a beaucoup changé, il l’a à peine reconnue. Elle était drôle, elle est devenue sérieuse comme un pape, serait-elle entrée en religion ? Mais laquelle ? Il a appris par sa mère, qu’elle avait rencontré quelqu’un qui a étudié la théologie à la Faculté, ne sera-t-il pas évêque plus tard ? Elle laisse entendre que grâce à ce monseigneur, elle a eu une révélation, elle dit l’avoir vu. Il était beau à se damner, pas de doute c’était Jésus. Elle dit qu’elle ne sera plus jamais la même, elle ne mentait pas. Elle n’est plus la même. Hélas…

Mon avis
Je dois avouer que j’ai tiré ce petit résumé dans les premières pages du livre, ou l’écrivain avait écrit «  Ou on va Papa ?« parle cette fois à sa fille, à la deuxième personne du singulier, lui disant, tu te souviens ? Et c’est vrai que les souvenirs affluent chez cet homme dont on ressent toute la souffrance, cette souffrance qui m’a beaucoup interpellée et cependant que d’humour et d’ironie dans ce récit très court..J’ai particulièrement apprécié le dernier texte du livre qui m’a bouleversée par l’émotion et le chagrin qu’il dégage et comme lui, je dis à ma fille….Je t’attends, reviens avant que je m’en aille. Un gros coup de cœur et merci à Jean-Louis Fournier pour ce très beau livre. 5/5
avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5706
Age : 85
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fournier, Jean-Louis] La servante du Seigneur

Message par louloute le Dim 18 Aoû 2013 - 12:41

Merci Lalyre pour ton avis   Very Happy
avatar
louloute
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 10089
Age : 48
Localisation : Var, Sanary-sur-mer
Emploi/loisirs : mère au foyer
Genre littéraire préféré : thriller, historique, policier
Date d'inscription : 11/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fournier, Jean-Louis] La servante du Seigneur

Message par Step le Dim 18 Aoû 2013 - 19:46

merci  à toi aussi Lalyre pour cette belle critique, tu donnes envie.

_________________
 study  "L'Ile des oubliés "  Victoria Hislop study
         

Mes listes et challenges


flower Challenge Partage -Lecture 2/7 flower Challenge Bis-repetita 5/8 flower Challenge lire en vacances 7/7 flower
avatar
Step
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 6318
Localisation : Fontainebleau
Emploi/loisirs : Lecture, cinéma, animaux, ....
Genre littéraire préféré : Romans contemporains ou non, policiers/thrillers, un peu tout. Pas de BD
Date d'inscription : 12/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fournier, Jean-Louis] La servante du Seigneur

Message par Françoise le Jeu 21 Nov 2013 - 0:00

Lors de la sortie de son livre, j'avais vu Jean Louis Fournier dans une émission de télé pour la "promo" et j'avais été très touchée par le chagrin et la tristesse qu'il dégageait. il disait avoir "perdu" sa fille même si celle-ci est toujours en vie mais il ne reconnaissait plus ce qu'elle était devenue. En lisant ce livre, on ressent l'amour immense de ce père pour sa fille mais aussi une grande incompréhension.
Le style est corrosif comme sait le faire Jean Louis Fournier mais c'est une manière de parler de sa peine sans tomber dans le "pathos" et il nous touche au plus profond et on ne peut pas rester insensible à cette détresse.
Ce livre se lit très rapidement mais c'est un grand livre sur l'amour d'un père pour sa fille.
avatar
Françoise
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Féminin
Nombre de messages : 314
Age : 47
Localisation : 69
Emploi/loisirs : bénévole dans une bibliothèque
Genre littéraire préféré : romans, biographie, sciences sociales, polars
Date d'inscription : 24/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fournier, Jean-Louis] La servante du Seigneur

Message par Sharon le Mer 27 Nov 2013 - 20:20

Mon avis :

Ce livre, je m'étais dit que je ne le lirai pas, qu'il n'était pas pour moi.
J'avais tort, j'en suis heureuse, j'ai beaucoup aimé cette lecture même si ce que dit Jean-Louis Fournier est douloureux.
Il a cependant la politesse de dissimuler sa douleur sous une bonne couche d'humour noir. Il s'interroge, il interroge le passé. Il se demande ce qu'il n'a pas vu, pas compris. Il s'interroge sur ce que signifie "être heureux".
Être heureux ne devrait être conjugué qu'à la première personne du singulier et par le principal intéressé, dit-il. Je suis d'accord.
Je me suis sentie parfois mal à l'aise, cependant, j'avais envie de me retirer sur la pointe des pieds pour les laisser s'expliquer, seul à seule. En effet, la version que j'ai eu entre les mains comportent la réponse de cinq pages, de sa fille Marie, un geste d'amour de Jean-Louis Fournier (à mes yeux) plus fort qu'un procès et qu'un gros chèque : sa fille a le mot de la fin. Le style incisif de Marie n'est pas du tout celui que je m'attendais à lire de la part de quelqu'un qui se dit "retirer du monde", et sa combattivité m'a interpelée. Je la comprends, mais je comprends aussi son père, qui essaie de renouer les liens.
avatar
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 7244
Age : 39
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fournier, Jean-Louis] La servante du Seigneur

Message par creuse le Dim 2 Mar 2014 - 13:25

Lu il y a déjà rois mois. J'ai été très touchée par ce récit poignant d'un père qui a vu sa fille s'éloigner, prendre un chemin qu'il n'arrive pas à accepter.
avatar
creuse
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2421
Age : 68
Localisation : berry
Genre littéraire préféré : Classiques ,Romans historiques, régionaux, contemporains ,littérature de jeunesse
Date d'inscription : 15/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fournier, Jean-Louis] La servante du Seigneur

Message par LOUBHI 49 le Dim 2 Mar 2014 - 14:29

Mon avis :

A l'image de la plupart des livres de cet auteur, je me suis laissé emporté par sa plume mêlant cynisme, tendresse et regrets. D'une fille dont il ne comprend pas son orientation religieuse, tant elle passe rapidement dans un certain extrémisme religieux sous influence, en abandonnant tout pragmatisme et rationalisme, Jean Louis Fournier découvre une nature qu'elle n'avait jamais eu auparavant. On devine que la chute est terrible alors qu'elle se montrait proche de lui, sa fille devient procuratrice et juge trop sévèrement la vie de son père. Chute d'autant plus terrible que la vie ne l'a pas épargné; lui l'auteur reconnu et célébré, entre des garçons handicapés, une femme morte si vite et en coup de grâce la perte de sa fille au profit d'une religion proche de l'intégrisme. Très belle lecture une nouvelle fois donc.

_________________
Lectures en cours :

- "Pauca Mea " de Victor Hugo.
- "Hiver à Sokcho" d'Elisa Shua Dusapin.
- " Les Mains Lachées" d'Anaïs Llobet.
- "Marguerite" de Jacky Durand".

La pensée du moment :

"Les Hommes sont malheureux parce qu'ils ne réalisent pas les rêves qu'ils ont" Jacques Brel.
avatar
LOUBHI 49
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Masculin
Nombre de messages : 2207
Age : 51
Localisation : Angers
Emploi/loisirs : Commercial Régional
Genre littéraire préféré : Historique / Roman Français/Littérature Classique
Date d'inscription : 09/01/2010

http://www.passiondelecteur.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fournier, Jean-Louis] La servante du Seigneur

Message par angele13127 le Lun 31 Mar 2014 - 9:20

Comme d'habitude avec ses malheurs,il fait de l'humour noir.Il raconte comment sa fille devient religieuse à travers son livre.Il fait de cours chapitre et arrive à mettre le lecteurs en haleine car le lecteur se plonge dans l'histoire.Ce n'est pas lui que je prèfère mais cela se lit vite et bien.
avatar
angele13127
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3101
Age : 39
Localisation : Vitrolles
Emploi/loisirs : aide soignante,moto,sport,marche
Genre littéraire préféré : un peu de tout sauf fantasy
Date d'inscription : 11/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fournier, Jean-Louis] La servante du Seigneur

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum