Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Veladiano, Mariapia] La vie à côté

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Veladiano, Mariapia] La vie à côté

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 0

[Veladiano, Mariapia] La vie à côté

Message par lalyre le Mer 21 Aoû 2013 - 15:34

[Veladiano, Mariapia]
.La vie à côté
Ed.Stock 21 août 2013
ISBN 978 2 234 07178 0
210 pages

Quatrième de couverture
Rebecca est laide. Extrêmement laide. Elle vit, avec prudence et en silence, dans une magnifique maison au bord d'un fleuve, aux côtés d'un père, médecin trop absent, et d'une mère qui "a pris le deuil à sa naissance". Rebecca se tient elle aussi hors du monde, enfermée pour ne pas être blessée, élevée par la sainte et tragique servante Maddalena qui la protège. C'est sans compter sur l'impétueuse tante Erminia, qui décide de l'initier au piano, et qui cache pourtant des sentiments moins nobles.
Mais Rebecca est douée et va concentrer sa vie entière dans ses mains, parfaites. La rencontre avec la Signora De Lellis, musicienne réputée et détentrice d'un secret de famille, le confirme : une autre vie est possible, un autre langage, une vie à côté. Avec la légèreté et la férocité d'une fable, La vie à côté brosse le portrait d'une famille corrompue par le mensonge et les tabous. Mariapia Veladiano comble le silence et les bruits étouffés en donnant voix à la différence.

Petit résumé
Trop de souffrance dans cette maison, depuis la naissance de Rebecca la narratrice, une petite fille laide, depuis ce jour sa mère reste prostrée, ne regarde plus son enfant, même le père semble ignorer son existence. Heureusement il y a tante Erminia et la servante Magdalena qui aiment la petite fille. Cloitrée pour que personne ne connaisse sa laideur, son père refuse qu’elle aille à l’école maternelle, c’est seulement à l’âge de six ans que Magdalena l’y conduit. Rebecca est une fille intelligente, les autres enfants l’ignorent, les parents de ces écoliers déclarent que ce n’est pas la place de l’enfant dans cette école mais l’institutrice s’est attachée à l’enfant et refuse de les écouter.Tante Erminia pianiste, découvre le don de Rebecca pour la musique et la lui enseigne. Jusqu’au jour ou elle devra aller au conservatoire malgré sa laideur repoussante dont elle est bien consciente..

Mon avis
Je ne peux dévoiler les détails ou la suite, ce que je peux dire c’est que l’on ignore ce qu’est la disgrâce de l’enfant, peut-être à la fin du livre ou le voile est légèrement levé. J’ai cependant ressenti que la vie est un vrai défi pour elle, car dit-elle, naître laid, c’est comme naître avec une maladie chronique qui ne peut qu’empirer avec l’âge. A aucun moment de la vie, l’avenir ne promet d’être meilleur que le présent. Que de mensonges dans cette maison, l’enfant devine par les inflexions de voix, scrute les expressions des visages ou un des gestes involontaires de recul, Elle a peur d’entendre ou de voir quelque chose qui confirme ce qu’elle sait déjà….Rien que pour cela, mon ressenti est fait de révolte face aux mensonges et l’attitude de ses parents, des adultes parents d’écoliers, d’émotion face à la souffrance de l’enfant. Heureusement comme le titre l’indique, il y a la vie à côté, la musique vers laquelle elle s’évade. Ce roman pourrait être une fable si l’histoire n’était aussi féroce et cependant une douceur apparaît grâce à l’amitié et la musique. Encore un livre qui interpelle, qui sera un gros coup de cœur. 5/5
avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5688
Age : 85
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Veladiano, Mariapia] La vie à côté

Message par louloute le Mer 21 Aoû 2013 - 15:47

Merci Lalyre pour ta belle critique  Very Happy
avatar
louloute
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 10076
Age : 48
Localisation : Var, Sanary-sur-mer
Emploi/loisirs : mère au foyer
Genre littéraire préféré : thriller, historique, policier
Date d'inscription : 11/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum