Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Pigani, Paola] N'entre pas dans mon âme avec tes chaussures

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Pigani, Paola] N'entre pas dans mon âme avec tes chaussettes

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Pigani, Paola] N'entre pas dans mon âme avec tes chaussures

Message par lalyre le Ven 23 Aoû 2013 - 19:45

[Pigani, Paola]
N’entre pas dans mon âme avec tes chaussures            
Liana Levi 22 août 2013
ISBN 978 2 86746 688 5              
214 pages

Mon résumé
En 1940, Alba est une jeune fille de quatorze ans. Sa grande famille, des gitans qui sont tous des artistes, vivent du théâtre ambulant, ils circulent d’une contrée à l’autre pour présenter leur spectacle. Jusqu’au jour ou un décret de la Kommandantur signale que tous les tsiganes de la région soient rassemblés et enfermés dans un camp sous la surveillance de la police française. Alba n’imagine guère que pendant six ans, elle et les siens vont vivre l’horreur, la faim et la saleté. C’est avec une vingtaine de châpitres que Paola Pigani nous raconte la vie d’Alba et des siens dans la promiscuité du camp d’internement des Alliers près d’Angoulême, elle y deviendra femme, apprenant la vie faite d’enfantement, de mort et de travail, cela à cause de la folie des hommes.

Mon avis
Ce livre nous fait découvrir une page inconnue de l’Histoire française, écrit avec retenue et pudeur,  il est aussi un hommage vibrant aux gens du voyage.  Ce ne sera pas un coup de cœur car il me semble que le roman manque d’ampleur et des répétitions m’ont un peu lassée, il n’empêche que c’est un livre que je recommande, ne serait-ce que pour l’histoire  de ces tsiganes.

Le titre est un proverbe qui dit ; On n’entre pas impunément chez les tziganes, ni dans leur présent, ni dans leur mémoires.
En France, de 1940 à 1946, de nombreuses familles (plus de six mille hommes, femmes, vieillards, enfants) furent internées dans des camps gérés par l'administration française, au seul motif qu'elles étaient Tsiganes, on disait alors nomades, on les nomme aujourd'hui Gens du voyage.
avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5703
Age : 85
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum