Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Ishida, Ira] Ikebukuro West Gate park - Tome 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ikebukuro West Gate park (t.2)

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 2 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2

[Ishida, Ira] Ikebukuro West Gate park - Tome 2

Message par Pinky le Dim 25 Aoû 2013 - 10:27

IKEBUKURO  WEST  GATE  PARK (t.2)



Roman « policier »
, édité chez Picquier Philippe en avril 2009

288 pages

Résumé

Quand je suis sur la même longueur d’ondes que les bruits de la rue, je deviens une partie de la ville, comme un caillou ou une feuille morte. C’est pas si mal de vivre tapi dans les tréfonds d Ikebukuro, même sans argent, sans rêve, et sans fille. Qui attendrait d’un caillou qu’il se repente, et qui voudrait le transformer en diamant ?
Makoto a vingt ans et quand il ne tient pas un petit étal de fruits avec sa mère, il démêle les embrouilles du son quartier de Tôkyô et vient en aide aux mômes perdus d Ikebukuro. Oh, pas par grandeur d’âme. C’est juste que j’ai l’impression de me voir dans un miroir.

Mon ressenti

Quatre aventures dans une banlieue japonaise Ikébukuro West Gate park. C’est l’occasion de découvrir les gangs régnants dans la ville et de découvrir le personnage principal Makoto.
Ce qui est intéressant dans ce livre, c’est de montrer autrement les gangs et la jeunesse autour d’intrigues simples mais bien élaborées avec suspense et rebondissements et le style est vif. Il n’y a pas de morts d’hommes, ni de violence à outrance…
Autour de l'enlèvement d'un jeune garçon souffrant de LD (learning disability, c'est-à-dire de difficultés à apprendre) accro aux chiffres ou d’une prostituée japonaise au "même prix" que les étrangères en proie avec les yakuza,  ou d’un jeune PDG ayant inventé une nouvelle monnaie pour aider les jeunes du quartier confronté à des faussaires ou de mystérieuses agressions de SDF avec des os fracturés des pieds vers la tête...  C’est une vision de Tokyo loin des clichés aseptisés et qui pourtant n’est pas sans rappeler certains parallèles de chez nous !

Le livre est écrit à la première personne du singulier, ce qui fait que je me  suis retrouvée dans la peau de ce jeune homme de 20 ans qui se cherche. En tout cas, en attendant de répondre pleinement à cette question, j’ai apprécié d’être dans sa peau, car il aide à sa façon à résoudre, à aider, les embrouilles qui touchent les personnes de son quartier. Avec doigté, poésie, finesse, il sait comment démêler les nœuds et tirer parti de ses connaissances diverses et variées (même si c’est du système D) !
L’auteur a écrit plusieurs tomes sur cette banlieue et reprend le même principe. Celui-ci est le tome II, je n’avais pas percuté lors de l’achat mais cela ne pose pas de problème pour la compréhension.

A découvrir
avatar
Pinky
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5860
Age : 54
Localisation : Les Sables d'Olonne (85)
Emploi/loisirs : Educatrice spécialisée, peinture, dessin, bricolage, ballade, baignade, tricot, couture
Genre littéraire préféré : Je lis de tout en littérature mais j'ai beaucoup de mal avec les policiers... j'en lis 1 ou 2 dans l
Date d'inscription : 04/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Ishida, Ira] Ikebukuro West Gate park - Tome 2

Message par Sharon le Jeu 12 Fév 2015 - 14:25

Mon avis :

Comme dans le premier volume, nous retrouvons Makoto au coeur de quatre récit. Si je devais trouver un point commun entre eux, ce serait l’impression de solitude qui s’en dégage – j’excepte peut-être « Un dieu vert pomme », récit qui m’a le moins touché en dépit de ses projets altruistes. Seul, le môme-compteur, différent des autres, incapable de rentrer dans le moule scolaire, avec un père yakusa, une mère présentatrice vedette, et un grand frère plus que velléitaire. Mis à part sa mère, puis Makoto, qui s’intéresse suffisamment à lui sans le faire souffrir ? Même solitude pour Kao, onze ans, maigre à faire peur, qui adore les livres mais est livrée à elle-même pendant que sa mère, si immature que je me suis demandée si elle n’était pas handicapée mentale, gagne leur vie en tant qu’objet de consommation comme un autre dans un bar. « Prostitution », oui, disons le mot, dans un quartier où la concurrence des étrangères et surtout de leur protecteur est rude. Quant à la nouvelle « Casseur d’os », tout est dans le titre. Je pourrai, en rédigeant cet avis, jouer sur la corde sensible en montrant à quel point les victimes – des sans domiciles fixes – sont vulnérables. Dans un pays où une centaine d’entre eux meurent tous les hivers (le chiffre m’a abasourdi), ils font tous preuve d’une rare dignité. Même quand certains jeunes, désoeuvrés, alcoolisés, les tabassent pour s’amuser le soir. Il serait faux de dire que la police est indifférente, c’est simplement qu’elle ne parvient pas à résoudre certains passages à tabac inexpliqués. C’est là que Makoto intervient.
Il intervient parce que, à moins qu’on ne lui ait demandé expressément (c’est bien d’être ami avec le chef des G-Boys), il est touché par le destin de chacun, et veut qu’il puisse le poursuivre sereinement, pas qu’il soit interrompu parce qu’un lâche ou un illuminé en a décidé autrement. Il n’est pas le seul à être capable d’altruisme, je vous rassure tout de suite, et il peut compter sur une alliée de choix, capable de faire plier par sa logique, son assurance et son sens de l’organisation les plus aguerris des gardes du corps. Je veux bien sûr parler de sa mère. Les chiens ne font pas des chats.
Ce second recueil se termine sur la quête de plaisir et de musique qui réunit les jeunes. Il annonce le tome 3 : Rave d’une nuit d’été.
avatar
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 7369
Age : 39
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Ishida, Ira] Ikebukuro West Gate park - Tome 2

Message par Pinky le Jeu 12 Fév 2015 - 22:54

merci Sharon pour cette présentation, je vois bien la progression entre le t.1 et le t.2, c'est intéressant de voir maturer les personnages
avatar
Pinky
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5860
Age : 54
Localisation : Les Sables d'Olonne (85)
Emploi/loisirs : Educatrice spécialisée, peinture, dessin, bricolage, ballade, baignade, tricot, couture
Genre littéraire préféré : Je lis de tout en littérature mais j'ai beaucoup de mal avec les policiers... j'en lis 1 ou 2 dans l
Date d'inscription : 04/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Ishida, Ira] Ikebukuro West Gate park - Tome 2

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum