Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Updike, John] Aux confins du temps

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

aux confins du temps

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Updike, John] Aux confins du temps

Message par Pinky le Dim 25 Aoû 2013 - 10:55

AUX  CONFINS  DU  TEMPS



SF, édité chez Seuil en septembre 2000

368 pages

Résumé

2020 : les Etats-Unis émergent de la barbarie où les a plongés une terrible guerre avec la Chine ; l'absence de gouvernement central prive Washington de ses anciennes prérogatives, et la Nouvelle-Angleterre est coupée du reste du continent dévasté. C'est dans ce monde que Ben Turnbull, ancien conseiller financier dans un cabinet de Boston, vit sa propre déchéance, au rythme des saisons de sa soixante-sixième année et au fil d'un temps qui se situe entre rêve et réalité, science et science-fiction, et qu'il essaie d'apprivoiser dans les pages d'un roman aux allures de journal (très) intime.
    Fantasmes avortés, questionnements sur l'origine et la fin de l'univers, regrets de n'avoir pas assez « prêté attention au monde », angoisse devant la décrépitude physique : ce tableau serait sombre s'il n'était éclairé par un humour qui tourne parfois à l'ironie, la constante célébration de la nature, évoquée avec un extraordinaire sens de l'observation et de la poésie, et par la puissance et l'affirmation de la vie chez un homme aux pouvoirs visionnaires qui donnent à l'approche de son hiver une dimension symbolique universelle.
    Aux confins du temps ou la tentation de l'apocalypse vaincue.

Mon ressenti

Je ne connaissais pas cet auteur pourtant reconnu dans le monde de la SF. Je n’aurai peut-être pas dû commencer par celui-ci pour le découvrir.  L’auteur est réputé et connu pour faire vieillir ses personnages au fil de son propre vieillissement et donc de traduire ses propres questions ou pensées par l’écriture.

Le livre est intéressant et mêle plusieurs genres :

    = la SF parce que l’histoire se situe en 2020 après une guerre nucléaire qui a opposé l’Amérique, la Chine. L’immigration fait rage au Mexique, tout pouvoir a disparu et de petits truands (par l’âge aussi) pratiquent un racket esquissant un pouvoir futur (cela me rappelle l’histoire de l’âge de cristal de Nolan). De même, d’autres formes de vie se sont développées, ce sont les « métallobioformes (formes de vie purement mécaniques)…
    = de politique, quel gouvernement pour les civilisations futures ? Comment les hommes font-ils résorber les différentes crises qui surviennent autour des différences à bien des niveaux ?
    = d’onirisme : le narrateur est sur une planète où l’or est partout ou sur une autre avec des champignons
     = de poésie, par les descriptions des somptueux paysages,
    = d’ethnologie : par les évolutions des espèces avec son questionnement à la Darwin
    = d’un journal intime, plongeant le lecteur dans une réalité crue autour de la déchéance du corps, bilan sur ce qui a été réalisé ou pas, ses échecs, ses réussites. Bref la vie continue, le temps passe et la mort rode, plane sur l’individu comme sur la planète…

Je n’ai pas toujours tout compris où voulait aller l’auteur,  le propos est parfois morose : le parallèle entre le chaos de la civilisation, de l’Histoire et du corps est bien mené. Si le questionnement de l’auteur est intéressant, étant d’un naturel optimiste et n’étant pas encore à son âge, mes questions et surtout ma vision du monde qui nous entoure n’est pas toujours en osmose avec la sienne.

Je découvrirai un autre de ses livres…

       ,
avatar
Pinky
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5860
Age : 54
Localisation : Les Sables d'Olonne (85)
Emploi/loisirs : Educatrice spécialisée, peinture, dessin, bricolage, ballade, baignade, tricot, couture
Genre littéraire préféré : Je lis de tout en littérature mais j'ai beaucoup de mal avec les policiers... j'en lis 1 ou 2 dans l
Date d'inscription : 04/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum