Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Haenel, Yannick] Les Renards pâles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis?

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 2 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2

[Haenel, Yannick] Les Renards pâles

Message par Cassiopée le Dim 25 Aoû 2013 - 23:12



Titre : Les Renards pâles
Auteur : Yannick Haenel
Éditions : Gallimard (22 Août 2013)
Collection : L’infini
Nombre de pages : 192
ISBN : 9782070142170

Quatrième de couverture

Un homme choisit de vivre dans sa voiture. À travers d'étranges inscriptions qui apparaissent sur les murs de Paris, il pressent l'annonce d'une révolution.
Le Renard pâle est le dieu anarchiste des Dogon du Mali ; un groupe de sans-papiers masqués porte son nom et défie la France.
Qui est ce solitaire en attente d'un bouleversement politique? Qui sont les Renards pâles?
Leur rencontre est l'objet de ce livre ; elle a lieu aujourd'hui.


Mon avis


Les Renards pâles est un roman qui se partage en deux parties.
La première est le récit, à la première personne du singulier, d’un homme qui n’a plus de travail. C’est le début d’une lente descente vers l’oubli … Plus de travail, puis plus d’appartement… Un jour on se retrouve sans statut au pays des sans nom….
L’écriture est assez souvent imagée « Je veux glisser vers ce fond d’étoiles qui rient dans le ciel et s’enivrent des épaisseurs du crépuscule. », presque poétique puis elle devient crue, acérée et là, ça me dérange parce que je n’en vois pas l’utilité….
La seconde partie, plus courte, est un long pamphlet contre la société. Ou comment se glisser dans l’intervalle, celui où tout est possible, celui de la révolte, de la lutte….

Je ressors de cette lecture avec une impression mitigée me demandant si je ne suis pas passée à côté…. La poésie, le lyrisme de l’auteur m’ont parfois interpellée mais la trame ne m’a pas conquise….
Qu’a voulu écrire, décrire Yannick Haenel? De la politique fiction, un passé présent futur revu et corrigé ? Un mal-être de notre époque ?
Si j’avais trouvé les réponses à ces questions, j’aurais sans doute appréhendé le livre de façon différente….
avatar
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 9134
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Haenel, Yannick] Les Renards pâles

Message par Le motard le Lun 2 Déc 2013 - 20:50

Je souscris complètement à la critique de Cassiopée, quel est l'objectif de ce roman, analyse politique, reportage sur les coutumes en pays Dogon, balade alcoolisée et un tantinet sexuelle à travers Paris, autre ? Un roman sur commande pour honorer le contrat qui lie l'auteur à l'éditeur, une fois de plus très parisien bobo pour pouvoir briller dans les dîners en ville ? Il ne faut pas s'étonner après que les lecteurs Français préfèrent les auteurs étrangers, je viens de lire "En ville" de C Oster, même médiocrité avec un style différent, il est temps que les éditeurs fassent leur métier !!!

Le motard
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Masculin
Nombre de messages : 252
Age : 61
Localisation : 92
Emploi/loisirs : aquarelle, moto, sport
Genre littéraire préféré : roman, policiers, BD
Date d'inscription : 02/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum