Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Cathrine, Arnaud] Je ne retrouve personne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Cathrine, Arnaud] Je ne retrouve personne

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Cathrine, Arnaud] Je ne retrouve personne

Message par lalyre le Ven 30 Aoû 2013 - 19:39

[Cathrine, Arnaud]
Je ne retrouve personne
Gallimard 29 août 2013
ISBN 9782070137855
227 pages

Quatrième couverture
Lorsqu’Aurélien Delamare débarque à Villerville un dimanche d’automne pour régler la vente de la maison familiale, il est censé n’y passer qu’une nuit. Ce séjour va pourtant se prolonger et prendre l’allure d’un état des lieux personnel. Face aux fantômes ravivés de l'adolescence, Aurélien interroge son histoire jusqu’à sonder les racines d’une solitude à la fois subie et choisie. Maintenant qu’il est revenu en presque étranger dans son village natal, la question se pose autrement : s’agit-il de retrouver quiconque ou de rencontrer enfin quelqu’un?

Je ne retrouve personne est un livre d’abandon au principe d’incertitude. On y doute de soi au passé (re)composé et au présent le plus immédiat. À travers ce journal d’un trentenaire en crise – et pour ce huitième roman aux Éditions Verticales –, Arnaud Cathrine ose se perdre pour mieux surmonter un à un les pièges de la mélancolie.

Mon avis
Un roman qui n’est nullement autobiographique cependant les sujets et les personnages sont très réalistes. Que dire encore de cette histoire ? Que les personnages principaux sont deux frères, l’un cinéaste, l’autre écrivain, très différents l’un de l’autre, aucune entente n’est possible entre eux et leurs accrochages sont donc balisés et prévisibles, l’un est traité comme un larbin corvéable par l’autre qui est le commandeur. Les parents habitent Nice, ils ont délégué les deux fils pour la vente de leur maison en Normandie et cela remet en cause beaucoup de souvenirs d’enfance et de jeunesse, d’amitié, de jalousie et d’espoir, est-il possible qu’il retrouve quelqu’un ? Une histoire de solitude, d’une ancienne histoire d’amour mais aussi de souffrance et de rejet. Un roman qui m’a souvent rebutée, sans doute est-il bon ? Est-ce peut-être le sujet ou le style qui m’a dérangée ? Il est certain qu’il m’est impossible de juger, donc je dirais que je n’ai pas aimé mais cela n’est que mon humble avis. 3,5/5
avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5703
Age : 85
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum