Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Apollinaire, Guillaume] Alcools.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis ?

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Apollinaire, Guillaume] Alcools.

Message par Adelas le Ven 6 Sep 2013 - 21:18



Auteur : Guillaume Apollinaire.
Edition : Gallimard.
Pages : 190 (à cette édition).

Ce recueil de poèmes n'a pas de quatrième de couverture. Je me contenterai donc de dire qu'il rassemble parmi les poèmes les plus connus qu'a écrit Apollinaire. De plus, aux éditions Gallimard, le recueil contient aussi Le Bestiaire. Le Bestiaire suit une construction régulière : un poème concerne un animal, et ce poème est un simple quatrain.

Je dois avouer ne pas m'y connaître beaucoup en poésie, c'est pourquoi il m'est dur de construire une critique sur ce recueil et si je dis des bêtises, je compte sur quelqu'un pour me le dire (j'ai étudié certains poèmes en cours) ... Je sais cependant qu'Apollinaire était une figure importante de l'esprit nouveau, et on peut le ressentir à travers ce recueil. En effet, certains poèmes sont véritablement magnifiques et touchants, comme La Chanson du Mal-Aimé, Automne Malade, Nuit Rhénane, Zone ... On retrouve dans certains poèmes des expressions assez ... étranges, montrant sa rupture avec le style classique, avec notamment la présence du mot "Kirikiki" au début de Rhénane D'automne. Apollinaire considérait l'automne comme étant sa saison mentale, c'est pourquoi nombre de ses poèmes y font allusion. Nombre de ses poèmes ont aussi des allusions à ses différentes femmes : Annie Playden, Marie Laurencin ... Et, comme l'indique le titre, l'alcool (ou tout du moins l'ivresse) y est souvent citée également. Cela donne un touche d'irréel à ces poèmes. Etrangeté, le poème Chantre n'est composé que d'un vers que voici : "Et l'unique cordeau des trompettes marines". Un vers que je n'ai jamais compris.
Cependant, Apollinaire reste un personnage assez curieux et énigmatique, et bon nombre d'allusions restent cachées de nos yeux dans ses vers. Seul lui pouvait les comprendre ...
Je vote donc apprécié, car certains poèmes vont au-delà de ma compréhension, ne m'ont pas touché, mais certains restent magnifiques. De plus, je ne suis pas très friand de poésie ... Donc pour l'ensemble, je vote simplement apprécié.

En bref : Une oeuvre touchante, pas toujours facile à comprendre, cachant bon nombre de symboles.
avatar
Adelas
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Masculin
Nombre de messages : 601
Age : 21
Localisation : Aix en Provence
Genre littéraire préféré : Tout.
Date d'inscription : 08/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Apollinaire, Guillaume] Alcools.

Message par Step le Lun 9 Sep 2013 - 22:37

merci  Adelas!

_________________
 study  "L'Ile des oubliés "  Victoria Hislop study
         

Mes listes et challenges


flower Challenge Partage -Lecture 2/7 flower Challenge Bis-repetita 5/8 flower Challenge lire en vacances 7/7 flower
avatar
Step
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 6312
Localisation : Fontainebleau
Emploi/loisirs : Lecture, cinéma, animaux, ....
Genre littéraire préféré : Romans contemporains ou non, policiers/thrillers, un peu tout. Pas de BD
Date d'inscription : 12/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum