Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Orgill, Douglas & Gribbin, John] Le sixième hiver

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

le sixième hiver

100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Orgill, Douglas & Gribbin, John] Le sixième hiver

Message par Pinky le Sam 14 Sep 2013 - 12:12

LE SIXIÈME HIVER



SF, édité chez Seuil en avril 1986

344 pages

Résumé

Sur une route du Dakoté du Sud, un automobiliste bloqué par une tempête de neige voit soudain une espèce de colonne blanche tourbvillonnante effacer un veillage de la carte… Dans les régions habitées d’Union Soviétique, on a observé des hordes loupes…. Signes avant coureurs, parmi beaucoup d’autres, d’une mutation brutale  du climat que le Dr William Stovin avait annoncée sans être entendu : après un intermède de 15 000 ans, la Terre retourne à sa condition normale, et une nouvelle ère glaciaire commence.
New York, Chicago, Montréal, Hambourg, Moscou, rapidement inhabitables, finissent par disparaître. Il n’y a plus ni essence ni électricitéL La famine s’étend. Les survivants tentent de s’organiser, les chercheurs de comprendre et de prévoir : l’humanité a-t-elle encore un avenir ?
Ecrit en collaboration par un romancier et un scientifique britanniques, le sixième hiver, qui s’appuie sur les recherches les plus récentes de la climatologie, n’est tout de même, heureusement qu’un roman.
Pour l’instant….

Douglas Orgill
: collaborateur du Daily Express. Auteur d’une 12aine de romans et d’un essai sur Laurence d’Arabie. Il a effectué, pour reccueillir certains des matériaux du sixième hiver, des voyages en Sibérie et en Alaska.

John Gribbin : après des études d’astronomie et d’astrophysique à l’université du Sussex et à Cambridge, il a collaboré à Nature, l’une des plus prestigieuses revues scientifiques du monde. Auteur de divers ouvrages destinés au grand public, dont plusieurs consacrés à la climatologie.

Mon ressenti

J’ai lu ce livre au moment de sa sortie et avec 24 ans de distance, je dis toujours WAOOOOOH, c’est un chef d’œuvre d’anticipation (j’espère qu’il le restera). Je pense que les scénaristes du film « le jour d’après s’en sont inspirés ».
Autour du refroidissement de notre planète, des scientifiques expliquent que la terre alie des périodes glacières et des périodes chaudes. Dans une période chaude, l’Homme s’est développé et a installé sa civilisation. Le sixième hiver est donc le 6ème que la terre connait. Comment en est-on arrivé là ? Naturel ou provoqué par l’Homme ?
Les conséquences de cet Hiver sont effroyables : les villes sont englouties, les populations anéanties, les frontières n’existent plus…

Si le chaos semble ne pas être organisé et qu’il progresse, c’est pourtant aux Hommes d’organiser leur survie et d’aller à la rencontre de leur semblable. Un petit groupe d’hommes dont un climatologue et un zoologiste, parte et s’organise. Leur périple glacial les emmène à rencontrer et à utiliser des techniques ancestrales de survie…
Le livre s’appuie sur des théories scientifiques bien expliquées (simple d’accès) qui prônent le retour d’une période glaciaire sur notre bonne vieille terre. Si le propos est le froid, il n’empêche que cela fait écho à ce que nous connaissons aujourd’hui sous une autre forme qui est le réchauffement climatique.

Ces deux thèses ont la même conséquence : le déplacement des populations, la disparition de l’homme à moyen terme. Il est temps de voir autrement et de se projeter dans la sauvegarde d’un bien commun : LA VIE. Le livre n’est pas jugeant, ni moraliste, il part de faits posés et  leurs conséquences.

Enfilez les doudounes ou installez vous devant un bon feu et partez à la découverte du 6ème hiver .
avatar
Pinky
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5860
Age : 54
Localisation : Les Sables d'Olonne (85)
Emploi/loisirs : Educatrice spécialisée, peinture, dessin, bricolage, ballade, baignade, tricot, couture
Genre littéraire préféré : Je lis de tout en littérature mais j'ai beaucoup de mal avec les policiers... j'en lis 1 ou 2 dans l
Date d'inscription : 04/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum