Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Uno, Chiyo] Confession amoureuse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis?

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Uno, Chiyo] Confession amoureuse

Message par Yunali le Ven 20 Sep 2013 - 15:21



Editeur: Editions 10/18
Date de parution: 2 décembre 1997 (A noter qu'il a été publié en 1935 au Japon)
Poche: 243 pages

Résumé:
Quand Yuasa Jojï, le héros de ce roman, reçoit une lettre d'une inconnue lui fixant un rendez-vous en lui précisant qu'il la reconnaîtra à la rose rouge qu'elle aura dans les cheveux, il y court... Et il tombera amoureux de la sauvage Takao. Ce qui ne l'empêchera pas d'épouser l'enfantine Tomoko, ni de s'éprendre de la ravissante Tsuyuko. Don Juan ? Peut-être, mais vu par l'œil impitoyable d'une femme qui connaît très bien les faiblesses des don Juan...


Mon avis:
Quand Yuasa Jôjî, un peintre, rentre d’Europe après y avoir passé plusieurs années, sa femme et son fils lui sont comme des étrangers. D’ailleurs dans leur maison il vit à l’étage et sa femme et son fils au rez-de-chaussée.
Il va rencontrer d’autres femmes, ou plutôt des jeunes filles, qui vont radicalement changer sa vie. Yuasa est un homme qui aime les femmes, mais il est plus un homme-objet qu’autre chose dans cette histoire.
Mais je n’ai pas trop apprécié cet homme. Il passe d’une fille à l’autre assez égoïstement, et il n’arrive pas vraiment ni à assumer ses choix, ni à prendre de décision claire.

Outre sa femme, il y a 3 autres femmes qui vont partager sa vie.
A commencer par Takao, une jeune fille égoïste, qui est assez espiègle et aime qu’on obéisse à ses quatre volontés. C’est une vraie manipulatrice, et elle le fera bien comprendre à Yuasa.

Mais Yuasa préfèrera la toute aussi jeune et jolie Tsuyuko, la meilleure amie de Takao, et son amour pour elle sera le plus fort qu’il ait jamais ressenti. Il sera vraiment obsédé par elle, allant jusqu’à l’espionner quand ses parents voudront l’éloigner de lui. Il faut dire que Tsuyuko est une jeune fille aisée, et lui un peintre sans de vrais revenus fixes.

Il se laissera aussi prendre dans les filets de la fragile Tomoko, atteinte d’une maladie aux poumons qui la rend assez faible physiquement. Quand il rencontrera ses parents, Yuasa n’aura jamais été aussi bien que chez eux, il sentait vraiment chez lui, dans une maison et une famille aimante.

Yuasa finira par épouser Tomoko, une fois les formalités de divorce conclues entre lui et sa femme. Cependant il l’épousera plus au vu de l’insistance des parents de la jeune fille que par véritable amour.

Je pense que l’écriture assez distante et froide de Chiyo UNO rend le personnage de Yuasa Jôjî totalement antipathique au lecteur, mais aussi assez pathétique.
On n’attend pas ça d’un homme amoureux… et pourtant il n’agit pas du tout comme on s’y attend. J’étais tout de même happée par cette écriture, et j’avais vraiment envie de savoir s’il allait être capable de changer, s’il allait enfin se réveiller…
Il se dégage beaucoup de poésie de ce petit ouvrage, et j’ai vraiment été séduite par la narration.

Ma note: 3.25 /5 Smile
avatar
Yunali
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1170
Age : 33
Localisation : Drôme
Date d'inscription : 18/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum