Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Johnson, Craig] Little Bird

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis sur Little Bird

33% 33% 
[ 1 ]
33% 33% 
[ 1 ]
33% 33% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 3

[Johnson, Craig] Little Bird

Message par Sharon le Dim 13 Oct 2013 - 11:22


Titre : Little Bird
Auteur : Craig Johnson.
Editeur : Gallmeister.
Nombre de pages : 422.

Présentation du roman :

Dans le comté d’Absaroka, dans le Wyoming, on retrouve le corps de Cody Pritchard près de la réserve cheyenne. Deux années auparavant, Cody avait été l’un des quatre adolescents condamnés avec sursis pour le viol d’une jeune Indienne, Melissa Little Bird. Jugement qui avait avivé les tensions entre les deux communautés. Aujourd’hui, il semblerait que quelqu’un cherche à se venger. Le shérif Walt Longmire est chargé de l’enquête.

Mon avis :

Ce roman est la première aventure du sherif Longuemire, ce n’est pas ma première rencontre avec lui, j’ai déjà lu  L’indien blanc et Enfants de poussière. Quel que soit le tome choisi, le plaisir de lecture est toujours aussi grand.
Et pourtant… Craig Johnson ne craint pas d’aborder des sujets sensibles, pour ne pas dire des sujets qui fâchent. A l’heure où les romans et les séries judiciaires sont légions, il est rare de lire que la justice, les procès, ne peuvent être que des simulacres, parce que l’on pense aux accusés d’abord (ils ne gâcheront pas leur vie pour une "erreur de jeunesse", c’est à dire le viol et la torture d’une jeune indienne handicapée mentale) et après à la victime et aux siens. Ce n’est pas ce verdict qui aidera Mélissa à se reconstruire, mais l’amour et l’attention des siens. C’est bien le seul message optimiste de cette intrigue.
Deux ans après, le principal accusé est retrouvé mort, et si les témoins ne manquent pas, ils ont surtout le tort d’être d’authentiques moutons du Wyoming, qui ont un tout petit peu sali la scène de crimes et la victime elle-même. Sujet sensible, on vous dit, car Walt Longuemire éprouve plus de compassion pour les suspects que pour la victime. En effet, son meilleur ami, Henry Standing Bear, est l’oncle de Mélissa Little Bird, et il peut avoir commis un crime aussi audacieux – Walt et Henry se sont connus au Vietnam, et leur amitié n’a pas failli depuis.
Un second crime est commis, et l’étau se resserre autour des deux survivants. L’objectif de Longuemire devient double : trouver le tireur et protéger les deux survivants. Walt ne se préoccupe pas alors de fausses considérations morales – laisser faire, c’est être complice, ne l’oublions pas – et fera tout son possible pour les garder en vie. Même s’il cède parfois à la violence, en réponse à la violence – pour la morale, vous dis-je, vous repasserez. Même s’il doit parfois employer la manière forte. Même s’il doit payer de sa personne, et pas qu’un peu. Même si certaines parties de sa mission ne sont pas sans leur rappeler, à lui et à Henry, le Vietnam, là, dans la neige des sommets du Wyoming. Leur sauvetage d’un des jumeaux Esper compte parmi les plus belles pages de ce roman.
Little Bird est un roman à lire, à découvrir, pour ceux qui ne connaîtraient pas encore Craig Johnson.
avatar
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 7213
Age : 39
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Johnson, Craig] Little Bird

Message par Cassiopée le Dim 3 Nov 2013 - 18:39

« Personne ne peut se faire un gilet pare-balle contre les émotions, alors, on ne peut que trimbaler les éclats d’obus avec soi. »

Premier volet d’une série où l’on retrouve le shérif Walt Longmire, je sais déjà que je serai heureuse de relire Craig Johnson.

Non pas que son héros, veuf, m’ait complètement séduite. Il est un tantinet bedonnant, il boit (trop) de bières, il n’essaie pas de lutter contre une certaine « nostalgie/déprime » et son côté asocial et « je-ne-vois-pas-où-est-le-problème » m’a parfois un peu exaspérée tant j’avais envie de le secouer… Il n’en reste pas moins que cet homme est formidablement humain, et que l’amitié n’est pas un vain mot pour lui (le passage où il va récupérer Henry est un pur délice de poésie, de sentiments forts).
Au-delà des faits qui sont racontés dans ce roman, on est dans une atmosphère particulière évoquée avec beaucoup de délicatesse, de finesse, de lyrisme par l’auteur.
On vit avec les protagonistes dans les grands espaces du Wioming, où se côtoient deux communautés : une indienne, une « américaine », sachant que les premiers sont logés dans la « réserve ».
Pas facile de vivre avec ses différences et lorsqu’une indienne juvénile, légèrement déficiente mentale, sera violée par quatre jeunes « cow boys », ils n’auront pas une grosse peine…Jusqu’au jour où l’un d’eux est retrouvé mort, tué par balle…
Accident de chasse, vengeance tardive ? Notre shérif se retrouve confronté à un beau sac de nœuds, d’autant plus que, s’il s’avère que c’est un assassinat, les suspects peuvent être nombreux, à commencer par son très bon ami Henry, oncle de la jeune fille et indien….

Il ne s’agit pas d’un de ces romans où les rebondissements sont légion et où le lecteur n’a pas un instant de répit. C’est d’une écriture sereine et calme, au faux rythme, que l’auteur nous fait avancer avec Walt Longmire.

Installant les personnages, tant physiquement que moralement, mettant au point les différentes relations entre eux (et qui sont pour la plupart assez subtiles), décrivant sans lourdeur, avec minutie, et sans jamais lasser les lieux évoqués, paysages, bureaux, saloons ou autres …. Craig Johnson nous fait pénétrer à petits pas dans l’univers où ses personnages évoluent.
Le froid et le blizzard semble figer tout cela avant un dernier rebondissement qui laissera sans doute pantois ceux qui auront la sagesse ( ?) de ne pas lire la fin…

J’ai beaucoup aimé ce roman, tout d’abord, parce que, depuis toujours, j’ai un faible pour les indiens, leurs croyances, leurs mœurs et que ces sujets sont abordés dans ce livre ; ensuite parce que l’enquête tient la route ainsi que les différentes situations décrites mais aussi et surtout parce que le style et l’écriture de l’auteur sont « accomplis » dans le sens où il me semble que les mots sont choisis avec l’intelligence du cœur surtout lorsqu’il parle d’événements douloureux. On ne se sent jamais en position de voyeur, d’observateur…il y a un « je ne sais quoi » qui donne l’impression que les individus nous prennent par la main (et sans aucun doute par le cœur) pour nous faire partager, au long des quelques pages qui constituent cet écrit, non seulement leur quotidien, leurs pensées mais aussi un peu de leur âme…
Comme pour certains, elle est tourmentée, on se prend à espérer trouver des mots, des gestes, des signes, pour les apaiser …

Lorsqu’on referme la dernière page, on reste encore un peu, le livre en mains pour ne pas les abandonner puis quand on le repose, on le fait doucement, très doucement, comme si on s’en voulait de les laisser, comme s’il fallait éviter les mouvements brusques et se retirer sans faire de bruit ….
avatar
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 8801
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Johnson, Craig] Little Bird

Message par lili78 le Ven 9 Déc 2016 - 12:03

Little Bird est le premier roman des aventures du shérif Walt Longmire. C’est aussi ma première aventure avec cet auteur. Il y a longtemps que j’entends parler de Longmire, il était temps que je fasse sa connaissance.

Longmire est confronté au meurtre d’un jeune homme Cody Pritchard. Comme la victime a participé à un viol collectif, non puni à sa juste valeur, sur une jeune fille indienne atteinte du syndrome d’alcoolisme prénatal, le crime sent fort la vengeance. Avec son ami indien, Henry Standing Bear, Walt va mener l’enquête.

Walt Longmire est veuf depuis quatre ans, c’est un homme corpulent, mélancolique et désabusé.
En plus de l’enquête, l’auteur nous offre une vision féroce d’un bout d’Amérique : la condition des indiens, l’alcoolisme, la mal bouffe, la violence…

C’est un roman sympa, la magie indienne, les descriptions et l’humour offrent un plus à cette histoire.

Je continue à préférer le « So British » mais à l’occasion je lirai la suite, en espérant toutefois que Walt se bouge un peu et diminue sa consommation de bières. tchin
avatar
lili78
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2204
Age : 45
Localisation : chez moi
Emploi/loisirs : Bibliothécaire / lecture, cuisine, jardinage, balades
Genre littéraire préféré : un peu de tout suivant mes humeurs
Date d'inscription : 14/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Johnson, Craig] Little Bird

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum