Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Germain, Sylvie] Hors champ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Germain, Sylvie] Hors champ

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Germain, Sylvie] Hors champ

Message par lalyre le Dim 13 Oct 2013 - 15:07

[Germain, Sylvie]
Hors champ
Livre de poche 2012
ISBN 978 2 253 16738 9
185 pages

Quatrième de couverture
En une semaine, Aurélien, un homme ordinaire, va progressivement disparaître. Il est de plus en plus hors champ, perdant jusqu'à sa voix, son odeur et son ombre. Au fur et à mesure de cette genèse à rebours, il sort aussi de la pensée et de la mémoire des autres, même de ses proches. Cet effacement intensif s'opère au grand jour, dans l'agitation de la ville, à l'aune de tous ces naufragés qu'on ne regarde plus et qui ne comptent pour personne.

Mon avis
J’en suis toujours à me poser des questions sur ce roman, au début j’ai cru que le héros faisait un cauchemar, qu’il allait s’éveiller et que tout serait comme avant. Et bien non…La réalité est là et Sylvie Germain avec sa sagesse et son style habituel, sonde clairement le moment insupportable d’un monde ou nous n’existons plus et cela, elle le décrit d’une façon généreuse sans jamais choquer, car après la disparition, le monde continue d’exister et justement ce roman nous interroge sur notre place dans ce monde, au sein de l'humanité. Avec cette histoire de dissolution, Sylvie Germain a écrit ce roman, qui nous laisse méditer sur notre propre réalité. C’est avec un phrasé fluide, un vocabulaire simple qui ne heurte pas et parfois un peu de poésie, que l’auteure nous invite à réfléchir à la place que nous occupons dans la société, malheureusement je me sens un peu frustrée en sortant de ma lecture, un peu comme si j’avais habité cette fable et que l’essentiel m’ait échappé…….4,5/5
avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5710
Age : 85
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum