Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Tismaé, Enel] Les temps d'une vie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Que pensez-vous de ce roman ?

0% 0% 
[ 0 ]
50% 50% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
50% 50% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2

[Tismaé, Enel] Les temps d'une vie

Message par marie do le Dim 20 Oct 2013 - 21:53


Broché: 460 pages
Editeur : Nathalie Sieber; Édition : 1 (6 août 2013)
Biographie de l'auteur
Enel Tismaé est une jeune maman picarde de 28 ans. Coiffeuse de formation mais grande sériephile, elle découvre l´écriture en coécrivant une fan fiction. Prise de passion pour cet art, elle se forme en continuant à rédiger diverses fan fictions puis décide de se lancer dans ses propres récits. Très vite, elle imagine un monde où la mythologie grecque est étroitement liée au monde contemporain. Les bases de Les temps d´une vie sont posées. Après près de 3 années de travail où l´écriture est devenue un besoin quasi vital, elle choisit de tenter sa chance auprès des maisons d´éditions et son premier roman est finalement sélectionné par Nats Editions. L´écriture n´est cependant pas sa seule passion. Cette grande créatrice dans l´âme propose également une multitude de bijoux très souvent inspirés de ses propres lectures.

Description de l'ouvrage
« Et si… » un vieillard qui se présente comme Chronos, Dieu du Temps et de la Destinée, vous proposait de revenir en arrière pour refaire votre vie que vous estimez complètement ratée ? C´est dans cette situation que se trouve Kayla, future maman de 26 ans, abandonnée de tous, perdue et pleine de regrets. L´occasion rêvée de se reconstruire une vie parfaite… Encore faudrait-il que ce vieux fou soit bien Chronos ! Kayla choisit de le croire et se retrouve embarquée pour un tas d´aventures dans le Temps, accompagnée de l´insupportable mais tellement beau Samuel, Gardien de l´Olympe, pour tenter de réparer ses erreurs. Une seule règle : ne pas chercher à sauver ceux qui sont destinés à mourir, sous peine de terribles représailles de la part d´Hadès, Roi des Morts.

J’ai mis ce roman dans les « bit-lit », littérature de l’imaginaire, « Young adult ».
Tout d’abord un petit mot sur le roman « objet » : il est lourd ! J’ai été étonnée par son poids bien qu’il n’ait que 460 pages. Mais les feuilles sont glacées, très agréable …
Par contre les espaces, plus ou moins longs entre les mots, et les retours à la ligne sont assez aléatoires tout le long de ce roman …
Le thème, tant de fois exploité du retour en arrière pour changer sa vie  est ici possible grâce à Chronos, le dieu grec du temps.
Après un démarrage assez difficile, (qu’est-ce qu’elle est pleurnicharde et colérique notre héroïne !), j’ai été surprise par la tournure des événements. Je ne m’attendais pas à tous ces aller-retour. Elle en a de la chance Kayla !
 Mais bien sur tout changement à ces conséquences, le moindre détail peut changer bien des vies, dur de faire un choix …. Qui faut-il sauver ?
Alors, oui, j’ai dévoré ce roman ! L’écriture est fluide, sans temps mort, des scènes de combat pas trop longues, juste ce qu’il faut, tout cela assaisonné d’un peu d’érotisme (léger) et de suspense.
Le temps passe vite avec tous ces sublimes personnages (si jamais quelqu’un à l’idée de faire un film de ce roman le casting risque d’être intéressant …), un agréable moment de lecture qui m’a fait penser à « la fille de papier » de Guillaume Musso ou à « Si tu me voyais maintenant » de Cecelia Haern.
La fin me laisse, toutefois, dubitative …
Spoiler:
quel rapport y a-t-il entre la petite fille et Hadès ? "]
En tous les cas merci aux éditions Nats et Partage Lecture de m’avoir fait découvrir cette auteure et ce roman !
Ma note : 7/10
avatar
marie do
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3757
Age : 51
Localisation : corse
Genre littéraire préféré : Assez varié : thriller, roman historique, contemporain, bd .....
Date d'inscription : 01/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Tismaé, Enel] Les temps d'une vie

Message par Yunali le Lun 21 Oct 2013 - 9:54

Après avoir lu ton avis, ça donne envie de découvrir ce livre! ça semble être tout à fait le genre de livres que j'aime ^^
avatar
Yunali
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1170
Age : 33
Localisation : Drôme
Date d'inscription : 18/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Tismaé, Enel] Les temps d'une vie

Message par louloute le Lun 21 Oct 2013 - 10:01

Merci Marie Do pour ta critique  Very Happy
avatar
louloute
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 10076
Age : 48
Localisation : Var, Sanary-sur-mer
Emploi/loisirs : mère au foyer
Genre littéraire préféré : thriller, historique, policier
Date d'inscription : 11/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Tismaé, Enel] Les temps d'une vie

Message par takac le Mer 30 Oct 2013 - 0:06

Je reste mitigée sur ce roman après ma lecture. J’ai découvert et appris à aimer la fantasy depuis trois ans et je regrette qu’elle soit parfois trop masculine.

Pour une fois, nous avons un roman fantasy avec des codes plus féminins : peu de scènes de combat et courtes et un partage des sentiments, un côté maternel avec sa fille. Pour une fois, notre héroïne a une famille, a des difficultés relationnelles avec elle et l’on peut s’identifier facilement.

J’ai été déçue par contre des 100 dernières pages. Je n’en vois pas l’intérêt, cela n’apporte pas grand-chose à l’histoire et s’éloigne complètement des codes de la fantasy. J’ai l’impression que cela devient autobiographique, je n’ai pas forcément envie de  le savoir. De plus, cela bloque l’histoire alors que j’aurais pu apercevoir un tome 2.

L’épilogue me laisse également dubitative, d’autant plus que l’on ait l’impression d’avoir trois fins incohérentes entre elles :

Spoiler:
Nous avons la première fin de l'histoire : Tout est bien qui finit bien et les voyages dans le temps n'étaient que l'imagination d'une comateuse. Puis un paragraphe nous laissant penser qu'au final, il s'agit d'une manipulation de Chronos pour que Samuel et Kayla puissent s'aimer. L'épilogue est incompréhensible puisque sa fille est censée être la fille de son ex. On aurait parler de son fils avec les yeux rouges, j'aurais compris mais là ?

J’ai été perturbée par le placement du narrateur. Nous sommes la plupart du temps du point de vue de l’héroïne puis sans prévenir on passe du côté du gardien sur trois ou quatre lignes et vis-versa.

Les problèmes de mise en forme sont dommageables, j’espère qu’il s’agit d’une forme d’essai et que les livres en vente n’auront pas les mêmes défauts (espaces aléatoires, retour à la ligne incohérents).

Le livre en lui-même est beau, agréable et j’aime la page de couverture.

L’idée générale est très bonne, le message est très agréable et motivant et me touche beaucoup. Mais la forme aurait mérité encore un peu de travail pour une efficacité accrue.

Merci à Partage Lecture et aux éditions Nats pour cette jolie découverte.
avatar
takac
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Nombre de messages : 1230
Age : 32
Emploi/loisirs : les chiens, la nature, lecture, musique
Genre littéraire préféré : romans nouveaux, historiques, autobiographies,
Date d'inscription : 21/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Tismaé, Enel] Les temps d'une vie

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum