Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Baba, Luc] Les sept meurtrières du visage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Baba, Luc] Les sept meurtrières du visage

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Baba, Luc] Les sept meurtrières du visage

Message par lalyre le Lun 18 Nov 2013 - 20:11

[Baba, Luc]
Les sept meurtrières du visage
Editions Luce Wilkin septembre 2013
ISBN 978 2 88253 470 5
117 pages
Quatrième de couverture
Secrétaire sans histoire et sans boulot, Basile vit entre le lierre en pot de sa cuisine et le bar de Grant. Il ne fréquente pas le monde. Son entourage se limite à Hélène, une amie célibataire, seule et sans passion comme lui, et pad, son grand-père qui l’a élevé.
Un jour, rendant visite à son médecin pour quelques vertiges qui l’inquiè¬tent, Basile apprend qu’il souffre d’un mal incurable. Il est sur le point de perdre les sens, tous, et il ne lui reste qu’à se préparer. Commence alors une quête désordonnée. C’est qu’on ne se prépare pas à devenir un œuf comme on se prépare une omelette.

Ma petite chronique
Basile, le narrateur n’ose y croire, quoi il va perdre ses sens ?. Mais alors que lui restera t-il pour terminer sa vie ?. Il avait prévu de chercher du boulot, de lire les annonces, mais puisque cela ne sert plus à rien, il reste assis dans sa cuisine pour méditer, peut-être le médecin s’est trompé….Il va chercher du réconfort, mais qui donc va comprendre sa situation ?. Sur qui compter pour l’aider ?. Il y a son amie Hélène, seule comme lui, enfin non, elle a la télévision, il lui téléphone, elle n’aime pas le téléphone, viens chez moi dit-elle. Il y a le Pépé, son grand- père et le hollandais, l’ami de celui-ci, mais aucun n’essaye de le comprendre, alors il va devancer ses prochaines infirmités et nous allons l’accompagner dans ses sensations…Il choisit de ne pas gaspiller sa vie, s’arrêter pour savourer, laisser parfums, sons, couleurs et saveurs l’envahir pour accepter les caprices de la vie. Peu de personnages dans ce court roman, mais j’ai trouvé Basile très attachant, paraissant accepter la perte de ses sens, j’ai aimé ses essais de perception anticipant l’avenir incertain pour lui. Un bon roman qui se lit facilement, une belle leçon de courage et d’acceptation de soi.
avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5702
Age : 85
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum