Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Giordano, Paolo] Le corps humain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Giordano, Paolo] Le corps humain

Message par Le motard le Lun 25 Nov 2013 - 19:12



Paolo Giordano
Le corps humain
Seuil 414 p

Présentation de l'éditeur
Le peloton Charlie, envoyé en mission "de paix" en Afghanistan, rassemble des soldats issus de tous les horizons : Cederna, un fort en gueule qui rêve d’entrer dans un corps d’élite, Ietri, son jeune "disciple", la blonde et courageuse Zampieri, Mitrano, le souffre-douleur, ou encore Torsu, à la santé fragile. Encadrés par un colonel vulgaire et amant des plaisirs, un capitaine austère et un adjudant qui exerce parallèlement l’activité de gigolo pour arrondir ses fins de mois, ils vont être confrontés au danger, à l’hostilité, à la chaleur, à l’inconfort, à la rébellion du corps humain et au désoeuvrement à l’intérieur d’une base avancée qui évoque un bastion fantomatique au milieu du désert. Mais aussi et surtout à eux-mêmes : à leurs craintes, leurs complexes, leurs démons, leur passé, leurs interrogations, qui les rattrapent comme des boomerangs à des milliers de kilomètres de chez eux. Une épidémie de dysenterie les rapproche du lieutenant Alessandro Egitto, médecin de garnison (et personnage principal du roman) qui vient de rempiler afin de fuir une histoire de famille douloureuse, liant ainsi son sort au leur. Enfin, une opération à l’extérieur de la base, qui se transforme en cauchemar, fait voler toutes leurs certitudes en éclats. Plus qu’un roman de guerre, Le Corps humain est un roman d’apprentissage où le conflit armé apparaît comme un rite d’initiation au monde adulte, et la famille comme une guerre tout aussi redoutable. Giordano fait preuve ici d’une maîtrise et d’une maturité surprenantes pour un deuxième roman. Décidément doué d’une sensibilité hors du commun, il s’y montre un excellent investigateur de l’âme humaine.

Mon avis:
Après un excellent "La solitude des nombres premiers" voici le nouveau roman de P Giordano. Un roman quelque peu fouillis, sur une bonne idée de départ, assez classique cependant, l'auteur mélange un peu trop, à mon avis, les genres. Sujet intéressant certes et que le lieu, un camp retranché au milieu de nulle part, la menace invisible mais présente dans les esprits, le milieu masculin à peine troublé par la présence d'une femme auraient pu donner naissance à un très beau roman sur l'homme confronté à la violence de ses sentiments et à la dureté de la vie dans un univers aussi hostile. Mais tout cet environnement n'est pas  utilisé par l'auteur qui n'arrive à aucun moment à faire surgir une angoisse chez un personnage, une atmosphère dans ce camp ou lors des missions, un sentiment de corps chez tous ces hommes, à magnifier les caractères poussés dans leurs derniers retranchements par l’exacerbation des conflits liés à la promiscuité ou à la peur. La scène de guerre est faible, surtout quand on a à l'esprit un roman tel que "retour à Matherhorn" par exemple. En résumé un livre qui ne m'a guère emballé mais qui m'a donné envie de relire "Le désert des tartares".

Le motard
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Masculin
Nombre de messages : 252
Age : 60
Localisation : 92
Emploi/loisirs : aquarelle, moto, sport
Genre littéraire préféré : roman, policiers, BD
Date d'inscription : 02/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum