Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Kundera, Milan] Le livre du rire et de l'oubli

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Kundera, Milan] Le livre du rire et de l'oubli

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Kundera, Milan] Le livre du rire et de l'oubli

Message par Moulin-à-Vent le Mer 4 Déc 2013 - 17:04



Kundera, Milan
Le livre du rire et de l'oubli
Roman en forme de variations
Époque concernée: fin 1960 (Printemps de Prague 1968) à nos jours
Éditeur: Gallimard
366 pages
ISBN 2-07-070523-4

Quatrième de couverture

'Le livre du rire et de l'oubli' est un roman en forme de variations. Les différentes parties se suivent comme les différentes étapes d'un voyage qui conduit à l'intérieur d'un thème, à l'intérieur d'une pensée, à l'intérieur d'une seule et unique situation dont la compréhension se perd dans l'immensité.
C'est un roman sur Tamina et, à l'instant où Tamina sort de la scène, c'est un roman pour Tamina. Elle est le principal personnage et le principal auditeur et toutes les autres histoires sont une variation sur sa première histoire et se rejoignent dans sa vie comme dans un miroir.
C'est un roman sur le rire et sur l'oubli, sur l'oubli et sur Prague, sur Prague et sur les anges.

Mon appréciation

Même si le tout ressemble beaucoup à un recueil de nouvelles, je n'ai pas détesté.  J'ai même aimé... un peu.  Le rire et l'oubli sont effectivement les thèmes qui transcendent chacune des histoires.
Dans ce roman, il y a quelques perles qui méritent d'être découvertes et qui peuvent ne pas être les mêmes d'un lecteur ou d'une lectrice à l'autre.
C'est d'une belle écriture et c'est facile à lire.
Ma cote: 6/10

Citations

    "L'assassinat d'Allende a bien vite recouvert le souvenir de l'invasion de la Bohême par les Russes, le massacre sanglant du Bangladesh a fait oublier Allende, la guerre dans le désert du Sinaï a couvert de son vacarme les plaintes du Bangladesh, les massacres du Cambodge ont fait oublier le Sinaï, et ainsi de suite et ainsi de suite, jusqu'à l'oubli complet de tout par tous."

"... la beauté est l'abolition de la chronologie et la révolte contre le temps."

"«L'homme en proie à la paix a toujours un sourire.»"

"... la beauté, pour être perceptible, a besoin d'un degré minimal de silence..."

"... nous sommes tous des écrivains!
    Car chacun souffre à l'idée de disparaître, non entendu et non aperçu, dans un univers indifférent, et de ce fait il veut, pendant qu'il est encore temps, se changer lui-même en son propre univers de mots.
    Quand un jour (et cela sera bientôt) tout homme s'éveillera écrivain, le temps sera venu de la surdité et de l'incompréhension universelles."

"... conquérir le monde, cette immensité de l'imprécis."

"... la pensée où Pascal dit que l'homme vit entre l'abîme de l'infiniment grand et l'abîme de l'infiniment petit."

(Milan Kundera, "Le livre du rire et de l'oubli")
avatar
Moulin-à-Vent
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Masculin
Nombre de messages : 1975
Age : 65
Localisation : Québec
Emploi/loisirs : Retraité
Genre littéraire préféré : Roman historique
Date d'inscription : 07/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum