Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Nagashima, Yù] Ma mère à toute allure

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

ma mère à toute allure

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Nagashima, Yù] Ma mère à toute allure

Message par Pinky le Lun 16 Déc 2013 - 18:32

MA MÈRE A TOUTE ALLURE



Roman édité chez Picquier en mars 2013

160 pages

Résumé

Les mères vivent parfois à toute allure, pressées de passer de l'hiver à l'été, dans l'espoir de voir le monde autour d'elles les surprendre. Elles manquent sûrement de sérénité. Sinon elles ne fumeraient pas autant : mais leur colère, leur impatience envers la lenteur de la vie retombe, se calme subitement, étrangement, lorsque arrêtées à un passage à niveau, elles voient passer un train rempli de vaches qui, elles aussi, les regardent. Ce sont des mères imprévisibles ; il leur arrive de disparaître sans crier gare, comme un chat parti vagabonder à sa guise. Surgit alors, dans la place laissée vacante, une jeune femme qui investit l'espace familial, chamboule toutes les règles. Fait lever un vent de liberté. De son écriture cinématographique, poétique. Yû Nagashima restitue le regard. Perspicace et ingénu, que portent des enfants sur leurs parents. Comme la petite fille de son récit, il a sûrement croqué dans les friandises de son enfance pour en rendre ainsi les contours et les couleurs avec autant de finesse, justesse et simplicité.

Mon ressenti

Le livre regroupe deux histoires ayant pour point commun les mères vues par leurs enfants. Dans la première histoire (le chien dans le side-car), la mère est partie et l’enfant se retrouve avec une nouvelle très jeune femme qui va prendre le relais. Il ne sait pas qui c’est. Cela emmène des changements dans sa vie d’enfant surtout au niveau des règles et autorisations. Entre permissivité et rigueur, il y a de quoi se perdre. Cependant, à l’âge adulte, cet enfant en parle comme de bons souvenirs, bien sûr il y a d’autres niveaux qu’il comprend.
Dans la seconde (ma mère à toute allure) c’est la mère prise totalement par son travail. Elle s’occupe de son enfant le mieux qu’elle peut mais sans vraiment le voir grandir mais à toute allure.

Ce sont deux histoires distrayantes mais qui a mon sens manquent de profondeur. L’idée est intéressante,  les enfants sont spectateurs de leurs histoires. Ils sont comme des objets que l’on bouge au gré du bon vouloir des mères. La focale de ce livre est la mère : absente ou présente, pressée, courant partout, fragile et forte. J’aurai aimé dépassé le simple constat.
avatar
Pinky
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5860
Age : 54
Localisation : Les Sables d'Olonne (85)
Emploi/loisirs : Educatrice spécialisée, peinture, dessin, bricolage, ballade, baignade, tricot, couture
Genre littéraire préféré : Je lis de tout en littérature mais j'ai beaucoup de mal avec les policiers... j'en lis 1 ou 2 dans l
Date d'inscription : 04/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum