Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Gemmell, Nikki] Les noces sauvages

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis sur "Les noces sauvages" de Nikki Gemmel

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 0

[Gemmell, Nikki] Les noces sauvages

Message par Pinky le Jeu 12 Juin 2008 - 15:31

Auteur: Nikki Gemmell  Titre:Les noces sauvages



272 pages édité chez 10/18 en octobre 2001

Résumé du livre
A la mort de sa grand-mère, Snip reçoit un gros chèque et deux mots : "traque-le" ! Elle sait qu'il s'agit de son père, Bud, qui a quitté sa famille quand elle était enfant dans une atmosphère de drame jamais expliqué. Il vit depuis solitaire au fin fond du désert. Snip, elle, se garde de toute attache, toujours prête à tout quitter un matin pour aller voir la ville d'après ou la suivante. Peintre, elle nourrit son art de ses errances mais se ressource régulièrement dans la communauté aborigène où vit ce père qu'elle connait si mal... Le message de sa grand-mère sonne pour elle comme un appel, un retour aux sources, le signe d'une chose qu'elle remet depuis trop longtemps ! Le voyage la conduira par d'étranges détours vers ce qu'elle n'attendait pas.

Dans un style âpre et rugueux, Nikki Gemmell nous convie à un road movie mâtiné de tragédie familiale dans le décor grandiose et inhospitalier du désert australien. Un paysage à 1000 lieues d'un décor de carte postale où l'extrême pauvreté matérielle du peuple aborigène se mèle à la non moins grande misère des blancs qui cohabitent sur ces terres. Une misère d'une autre sorte peut-être dans ce monde rude et beau prêt à digérer ceux qui ont l'imprudence d'oublier un instant de s'en méfier.

Mon avis:

Voyage en Australie, magnifique... au travers des pages, on sent le soleil nous bruler la peau... c'est le pouvoir des mots et des idées...
Nikki étudie de manière juste les relations entre les individus. Elle parle avec rudesse, parfois cruement, et justesse des rapports père/fille, des secrets de famille qui étouffe et bouffe (comme le soleil sur le désert) chaque membre de la famille...
Transmission, transmission quand tu nous tiens... nous sommes tous issus d'une histoire que nous transmettons ou transmettrons à d'autres... mais que transmettons-nous ?

Superbe... à lire absolument
avatar
Pinky
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5801
Age : 54
Localisation : Les Sables d'Olonne (85)
Emploi/loisirs : Educatrice spécialisée, peinture, dessin, bricolage, ballade, baignade, tricot, couture
Genre littéraire préféré : Je lis de tout en littérature mais j'ai beaucoup de mal avec les policiers... j'en lis 1 ou 2 dans l
Date d'inscription : 04/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum