Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Hammer, Lotte et Soren] Le cercle des cœurs solitaires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis :

0% 0% 
[ 0 ]
50% 50% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
50% 50% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2

[Hammer, Lotte et Soren] Le cercle des cœurs solitaires

Message par seriephile le Ven 24 Jan 2014 - 13:56



Quatrième de couverture :

Fusillade dans une école de Copenhague. Un collégien a tiré sur ses professeurs, tuant deux d’entre eux, et séquestré les élèves de sa classe, avant d’être abattu par la police. À peine relevé d’un accident cardiovasculaire, l’inspecteur Konrad Simonsen imaginait une reprise un peu plus en douceur… Du côté de sa jeune collègue, Pauline Berg, ce n’est pas la grande forme non plus : pas vraiment remise de l’affaire précédente, où elle a failli laisser la vie, elle pique des crises d’angoisse à répétition et carbure aux anxiolytiques.
Soucieuse de le ménager, sa hiérarchie met Simonsen sur une autre affaire, a priori banale : le décès d’un postier, quelques mois plus tôt, des suites d’une chute dans un escalier. Le dossier vient d’être rouvert : apparemment, on l’aurait aidé à tomber. Le téléphone portable de ce dernier révèle d’abord un lien avec l’un des professeurs tués. Un malheur ne venant jamais seul, Simonsen découvre bientôt un étrange mausolée dans le grenier du postier : des photos en noir et blanc d’une même jeune fille qu’un jeu de miroirs reproduit à l’infini. En fouillant dans les archives, Simonsen exhume bientôt la disparition jamais élucidée d’une adolescente à la fin des années 1960. Adieu les horaires aménagés.
Dans cette troisième enquête, Simonsen est rattrapé par le passé. Ébranlé par la maladie, il revient sur sa jeunesse et ses premières années dans la police, quand les gens de son âge et la femme qu’il aimait étaient de l’autre côté des barricades. Avec la froideur et la minutie des enquêteurs, Lotte et Søren Hammer explorent la fêlure d’un homme et les illusions perdues d’une génération dans un polar crépusculaire.

Mon avis :

Ce polar est une réussite! Si vous aimez les histoires fouillées, les personnages charismatiques, les errements d'une enquête plus compliquée qu'il n'y paraît, alors vous avez fait le bon choix. Amateurs de rebondissements toutes les deux pages, passez votre chemin, car nos auteurs aiment créer une ambiance et sont force de détails pour mieux servir leur histoire. De plus, le rythme est plutôt lent mais ne provoque nullement l'ennui! 
Les auteurs (frère et sœur) nous offrent ici le troisième volet des enquêtes de Konrad Simonsen, de la Comtesse et de sa brigade. Je tiens à préciser que je n'ai pas lu les deux premiers volets et n'ai été aucunement dérangée lors de ma lecture. J'ai alors rencontré Konrad Simonsen, chef de la brigade qui essaye de faire face aux conséquences d'une crise cardiaque, la comtesse qui vit avec lui et agit parfois comme une maman poule avec lui, et le second de Konrad, Arne, qui a endossé de nouvelles responsabilités lors de sa convalescence. Alors oui, je ne les connaissais pas avant, mais le cadre étant planté dès le début je n'ai pas eu l'impression d'être perdu lors des premières pages. 
L'histoire est quant à elle extrêmement bien ficelée. Une affaire secondaire et déjà un peu datée est confiée à Simonsen dans le but de le ménager. Mais après quelques heures, il s'avère que cette enquête est en lien avec une fusillade survenue dans un collège quelques jours auparavant. C'est alors que tout s'enchaine, et nous fait alors revenir dans les années 60, date à laquelle une jeune femme a disparu... En toile de fond, les auteurs nous confient aussi des éléments pour mieux comprendre les personnages, et décident ici de revenir sur le passé de Konrad Simonsen, amoureux d'une militante d'extrême gauche et sur les choix de vie qu'il put faire à l'époque et qui le tracasse encore.
Je ne veux toutefois pas en dévoiler trop sur l'histoire, c'est à vous maintenant de vous plonger dans ce polar venu du Nord qui tient toutes ses promesses!
avatar
seriephile
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1211
Age : 33
Localisation : près de la mer
Genre littéraire préféré : presque tous les genres...!
Date d'inscription : 29/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Hammer, Lotte et Soren] Le cercle des cœurs solitaires

Message par yaki le Ven 7 Fév 2014 - 13:46

Il s'agit de la troisième enquête de Konrad Simonsen et de son équipe, mais elle peut se lire indépendamment. Konrad Simonsen reprend le travail après une crise cardiaque sous la direction de son subalterne devenu chef remplaçant en son absence. Le roman débute par une fusillade dans un collège mais Konrad est chargé d'une enquête secondaire, une mort accidentelle. Il va évidemment s'avérer que les deux affaires sont liées. Pour mener son enquête Konrad est secondé par Pauline, une jeune enquêtrice traumatisée par un viol récent. Côté sentimental Konrad vit presque chez sa collègue surnommée La Comtesse.
Un résumé alléchant qui ne tient pas totalement ses promesses, l'histoire est finalement assez lente sans grand suspens et avec beaucoup de détails très secondaires par rapport à l'enquête. Néanmoins, on a envie de connaître le fin mot de l'histoire et le roman se lit sans déplaisir.
avatar
yaki
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1612
Age : 40
Localisation : Yvelines
Emploi/loisirs : Lecture, scrapbooking, balades,...
Genre littéraire préféré : Romans contemporains
Date d'inscription : 10/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum