Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Ernestam, Maria] Le peigne de Cléopâtre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

votre avis

75% 75% 
[ 3 ]
25% 25% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 4

[Ernestam, Maria] Le peigne de Cléopâtre

Message par la grande astrance le Ven 24 Jan - 18:02


Octobre 2013
roman traduit du suédois par Esther Sermage et Ophélie Alegre

Existe aussi en format numérique
ISBN 978-2-84720-352-3
320 pages - 21 € format 13x22



Mari, Anna et Fredrik, trois amis de longue date, ont monté une société au doux nom du Peigne de Cléopâtre. Leur créneau : résoudre les problèmes des gens. Chacun apporte ses compétences, qui en jardinage, qui en déco d’intérieur ou en comptabilité… et la PME se développe avec succès.
Chacun patauge quelque peu dans sa propre existence, en quête d’identité ou d’âme sœur, et trouve un réconfort non négligeable dans l’idée de venir en aide à autrui.
Jusqu’au jour où une vieille dame se présente avec une étrange requête : elle souhaite que Le peigne de Cléopâtre élimine son mari.
Difficile de résister à un filon qui promet d’être lucratif, et les candidats se bousculent bientôt au portillon.



une couverture de Vichy rose et 3 fourchettes , un résumé au prime abord léger : on se dit que l'on a un de ces romans de filles  flower 
et puis en y regardant mieux les dents des fourchettes sont un peu tordues , leurs extrémités un peu rougies ...

Et cette impression que cela ne sera pas si primesautier que çà quand on fait la connaissance de Mari , Anna et Frederik
Ils portent chacun une douleur ancienne et la demande d'une vieille dame va réveiller leur enfance maltraitée, leur vie amoureuse détruite , les liens familiaux distendus.
Au fil de l'histoire on comprendra ce qui s'est passé pour chacun, si certaines choses se pressentent il y a aussi des révélations étonnantes

Le Bien, le Mal, les illusions , les relations à la Mère beaucoup de sujets abordés
Et on ne peut s'empêcher de se poser la question : qu'est-ce que je  ferais de pareilles situations : un mari tyrannique épouvantablement méchant face à une si gentille vieille dame , la promesse à une épouse qui aurait souhaité quitter dignement la vie , un chauffard alcoolique qui a causé le handicap d'une jeune femme .
l'action serait justifiée, le salaire bienvenu ... comment se débrouiller avec sa conscience ?
La relation de Mari avec son compagnon David , Anna fantasque et sa fille si conformiste , Frederik et cette étrange Miranda deviennent le temps du roman un peu des amis et j'ai été touchée par leurs histoires

Un coup de cœur pour moi
Souvent la maison d'édition GAÏA me  fait découvrir d'excellents romans et les auteurs nordiques des histoires et des personnages   originaux
avatar
la grande astrance
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Féminin
Nombre de messages : 342
Age : 60
Localisation : isere
Emploi/loisirs : psychomotricienne //le scrabble en ligne- astrance chez Word Biz
Genre littéraire préféré : les auteurs nordiques surtout les policiers
Date d'inscription : 15/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Ernestam, Maria] Le peigne de Cléopâtre

Message par oxalys le Dim 27 Juil - 22:10

Le peigne de Cléopâtre m'a fait découvrir une auteure que je ne connaissais pas : Maria Ernestam.
La photo de couverture et le titre ont attiré mon regard et la 4ème de couverture m'a décidé à le lire.
Le début commence en douceur et de façon quelque peu banale, avec la décision de monter une société pour aider les gens en difficulté.
Mais lors de la requête macabre de leur vieille voisine, tout bascule.
Les personnages ne sont pas aussi lisses que de premier abord et on découvre des facettes cachées de leurs personnalités.
Les multiples rebondissements nous surprennent tout au long du livre et on progresse de surprises en surprises.
L'auteure arrive à nous déstabiliser et sa façon de construire l'intrigue provoque un réel plaisir de lecture.
Un vrai coup de cœur!
avatar
oxalys
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 145
Age : 58
Localisation : Suisse
Genre littéraire préféré : Tout, sauf science-fiction et policiers trop hard
Date d'inscription : 08/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Ernestam, Maria] Le peigne de Cléopâtre

Message par LAURALINE le Lun 28 Juil - 23:52

Mon avis :
Ca commence comme une farce : les trois amis montent une boîte Le Peigne de Cléopâtre, en vague référence à une antiquité du British Museum, avec l'idée d'aider les gens à résoudre tous leurs problèmes. Jusqu'au jour où la farce tourne vinaigre, quand une cliente entend par "tous problèmes" l'assassinat de son mari, harceleur et maltraitant. A partir de là, tout dérape et la farce tourne au thriller.

L'intrigue est très bien ficelée pour nous balader, nous faire croire que "youpi, on a tout compris !" Eh bien, pas du tout... Maria Ernestam nous piège, nous fait suivre de fausses pistes, tout en mettant à jour les blessures que la vie a infligées aux trois héros. Finalement, les uns et les autres ne savaient pas grand chose de leurs amis et ce n'est que dans le dernier tiers du roman que les visages se dévoilent. J'ai beaucoup aimé être ainsi surprise et entraînée là où je ne pensais pas aller !

C'est bien écrit, suffisamment addictif pour qu'on ne lâche le livre sous aucun prétexte -cuisine, boulot et autres menus détails du quotidien !!! Un roman que je recommande chaudement.
avatar
LAURALINE
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Féminin
Nombre de messages : 448
Localisation : LA ROCHELLE
Emploi/loisirs : Dans l'Educ.Nat./lecture, écriture, zik, rando... and so on
Genre littéraire préféré : romans, mais pas que...
Date d'inscription : 13/08/2011

http://la-clef-des-mots.e-monsite.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Ernestam, Maria] Le peigne de Cléopâtre

Message par Lilo85 le Jeu 21 Aoû - 20:54

Mon avis

L'idée de base est bien trouvé : une PME qui règle tous vos problèmes (fiscaux, succession,…). Tout se passe bien, les trois amis se sentent utiles, jusqu'à ce qu'un grain de sable vienne enrayer la mécanique. On leur demande d'éliminer quelqu'un. Vont-il le faire ou non? S'ils le font, que va-t-il se passer? Et s'ils ne le font pas?

Mais chacun des trois amis a un secret bien enfoui que l'on découvre au fil des pages. Mais trop c'est trop ! Ce n'est plus crédible : si l'on met bout à bout tout ce qu'ils cachent, on pourrait en faire une montagne. J'ai trouvé ça trop rocambolesque et ça m'a bloqué dans ma lecture.

De plus, certaines choses sont évoquées mais je n'ai pas trouvé ça très clair et je me suis un peu perdue, ne comprenant plus qui parle, de quoi, avec qui, qui est
qui,…
J'ai voté apprécié, mais sans plus, et je ne pense pas que je relirai un autre livre de cette auteure.

_________________
Lecture en cours :  study  Garth Risk Hallberg - City on Fire study
                                                                         
avatar
Lilo85
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 2065
Age : 31
Localisation : Au milieu des montagnes
Emploi/loisirs : Juriste
Genre littéraire préféré : Tout et même plus... Je me laisse surprendre !
Date d'inscription : 22/05/2012

http://m-selle-lit.blogspot.ch/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Ernestam, Maria] Le peigne de Cléopâtre

Message par Pinky le Dim 29 Nov - 20:46

Mon ressenti

Une belle histoire narrée avec brio autour de la solidarité et de la connaissance de l’autre. Trois amis ont une idée lumineuse, eux pour qui le monde du travail n’a pas été spécialement tendre tout comme la vie. Mais que sait-on réellement de ses amis ? Qui y a-t-il derrière le sourire ? A qui parle-t-on de sa part sombre ? A ses Amis ? A des inconnus ? A son compagnon ou compagne ?

Qui ne souhaite pas aider l’autre ? Nous sommes tous empreint de don de soi à des degrés divers : quelles sont les limites de la solidarité sans se perdre soi-même ?
La petite association démarre tranquillement et le bouche à oreilles fait le reste, jusqu’au jour où l’impensable arrive : tuer quelqu’un ! Et oui, après tout pourquoi pas !

Doit-on le faire ? Que nous dit notre conscience ? La moralité et la loi des hommes ? Et nos trois amis dans tout cela ?
Ils vont se révéler tout autre au fil des pages et se découvrir et se révéler comme ils ne l’ont jamais fait. Un roman détonnant, dérangeant qui distille un humour noir à souhait pour alléger parfois la réalité de nos propres limites et imperfections.

Excellent, un coup de cœur

avatar
Pinky
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5801
Age : 54
Localisation : Les Sables d'Olonne (85)
Emploi/loisirs : Educatrice spécialisée, peinture, dessin, bricolage, ballade, baignade, tricot, couture
Genre littéraire préféré : Je lis de tout en littérature mais j'ai beaucoup de mal avec les policiers... j'en lis 1 ou 2 dans l
Date d'inscription : 04/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Ernestam, Maria] Le peigne de Cléopâtre

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum