Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Manjotel, Philippe] Madagascar et les mines de la tentation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis?

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Manjotel, Philippe] Madagascar et les mines de la tentation

Message par Cassiopée le Dim 9 Fév 2014 - 0:54



Titre : Madagascar et les mines de la tentation
Auteur : Philippe Manjotel
Éditions : Les 2 encres (Juillet 2013)
Collection : Sang d'encre
Nombre de pages : 250
ISBN : 978-2351686058

Quatrième de couverture

Madagascar… Au pied du Maromokotro, de fabuleux filons d’or, de zircon, de topaze suscitent les appétits les plus féroces et affolent les esprits ! Chez SERTIFEX, qui fabrique et exporte or et pierres précieuses, une tourmente infernale se déchaîne, les meurtres se succèdent…
Le détective Jo Risel mène cette enquête atypique avec son légendaire sens de la provocation.
La situation est chaotique et il voit débarquer avec bonheur son complice de toujours, le célèbre commissaire Delmas, posé, scrupuleux, apaisant. Le tandem est reconstitué pour démêler l’imbroglio malgache et démasquer les coupables dans un final hallucinant.

Mon avis

Le facétieux détective Jo Risel voit un jour débarquer une jeune fille dans son bureau. Son père s’est, parait-il, défenestré à Madagascar et elle n’en croit pas un mot. Après quelques incompréhensions dues au caractère entier de la demoiselle et celui, fantasque, de Risel, ce dernier accepte de partir sur l’île malgache pour mener l’enquête. Par un heureux concours de circonstances ; son ami et complice de toujours, le célèbre commissaire Thierry Delmas (qui soi dit en passant, connaît des gens bien placés dans la police locale) le rejoint pour une investigation à « deux têtes ». Ceci est d’ailleurs une excellente chose, tant Delmas essaie (et parvient parfois) de modérer l’énergie de son ami.

Le binôme formé par les deux hommes est un régal tant par leurs fonctionnements qui se complètent que par leurs conversations typiquement masculines (qui a dit que je n’y connaissais rien ?), je persiste « typiquement masculines » ainsi que leurs attitudes et tourments intérieurs face à la gente féminine.
« La jolie Malgache prit soudain le temps de réajuster sa jupe, ce qui déclencha une légère mutation physiologique de son interlocuteur au niveau de l’entrejambe. »

L’humour et la dérision intelligente permettent de compenser la violence de quelques scènes (même si tout cela reste bien supportable). L’écriture est vive, rythmée, assez visuelle (on pourrait aisément adapter cet opus en téléfilm, voire en film) La description de Madagascar est vraiment précise, assez détaillée. On sent l’ambiance qui règne, l’atmosphère insulaire. Les protagonistes locaux sont bien campés, intégrés dans « le décor » mis en place. Leurs particularités sont telles qu’on les imagine sans peine et qu’on se prend à essayer d’imaginer leurs réactions pour les pages suivantes. J’ai trouvé l’idée de délocaliser notre pertinent duo était une excellente idée (qui permet également de voir comment ils gèrent la relation amoureuse ou familiale à distance).

La situation n’est pas simple et nos deux hommes vont être confrontés à des gens du « pays », secrets, impénétrables, n’hésitant pas à jouer sur plusieurs tableaux, baladant les enquêteurs d’indices en fausse piste. Les pièces du puzzle semblent se mettre en place et puis, d’un coup, tout est démoli et on repart presque à zéro…C’est bien pensé et surtout, l’auteur n’est jamais pris en défaut, tout finissant par s’éclairer.

Les hauts fonctionnaires d’état en prendront pour leur grade. Les magouilles, passe-droits et autres arrangements seront soigneusement placés dans l’histoire, écorchant au passage les hauts dignitaires imaginaires même si on ne peut s’empêcher de penser qu’il n’y a sûrement pas de fumée sans feu dans la réalité…. Mais bon, là nous sommes dans une fiction….

Il existe de nombreux genres dans le roman policier : roman noir, roman à suspense, thriller etc… Il faudra désormais compter sur « la comédie policière » puisque c’est ainsi que Philippe Manjotel sous-titre son écrit. Il a entièrement raison, le principe de la comédie étant de maintenir la présence du registre de l’humour, il y réussit à merveille, permettant au lecteur de faire travailler sa tête (en cherchant le coupable) mais parallèlement ses zygomatiques, ce qui, tout le monde le sait, est excellent pour la santé (certains disent qu’on gagne dix minutes de vie chaque fois qu’on rit…j’ai pris de l’avance  ;-)
avatar
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 9086
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Manjotel, Philippe] Madagascar et les mines de la tentation

Message par louloute le Dim 9 Fév 2014 - 1:22

Merci Cassiopée pour ta critique   Very Happy
avatar
louloute
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 10321
Age : 49
Localisation : Var, Sanary-sur-mer
Emploi/loisirs : mère au foyer
Genre littéraire préféré : thriller, historique, policier
Date d'inscription : 11/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum