Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Pelot, Pierre] Méchamment dimanche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Pelot, Pierre] Méchamment dimanche

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Pelot, Pierre] Méchamment dimanche

Message par lalyre le Dim 9 Fév 2014 - 20:14

[Pelot, Pierre]
Méchamment dimanche
Ed.Héloïse d’Ormesson 2005
ISBN 978 2 35087 249 0
485 pages

Quatrième de couverture
13 juillet 1957. a la tombée de la nuit, zan, le fils du grand marcel, a donné rendez-vous à tipol, belette et ses soeurs au cimetière de saint-maurice-sur-moselle. en cette veille de fête nationale, l'exploration d'un mystérieux souterrain va bouleverser la vie de ces gamins. pourtant, l'été 57 semble un été comme les autres. la bande joue aux indiens, attaque un train, pêche à la truite, construit des cabanes. mais la face sombre des vacances éclate : incendie criminel, amours contrariées, disparition de cadavre, méline et ses vilaines idées. 2004. un forcené a tué des ouvriers alors qu'ils démolissaient la vieille maison des baillon. rien ne peut expliquer la folie qui s'est emparée de lui. rien. sauf l'histoire de ces mômes quarante-sept ans plus tôt, oú les jalousies des uns et l'amour des autres se mélangent pour aboutir à cet inexplicable massacre ! la noirceur des tourments sous la pâleur des visages d'enfants, la vie tumultueuse comme ces rivières des vosges, la relation exclusive, soudain troublée, d'un fils pour son père.

Mon avis
2004, dans les Vosges, Barthes est revenu au pays qu’il a quitté depuis quelques décennies. 1957, un autre fait se précise, toujours dans les Vosges, l’interrogatoire d’un certain Paul Barcot responsable d’une tuerie. Toujours à la même époque, l’auteur raconte les vacances de Zan, un garçon de treize ans qui parle à son chien, des vacances mouvementées ou violentes en compagnie d’une bande de gamins du même âge, Barthes en aurait-il fait partie ?? C’est l’histoire de cette bande d’adolescents qui occupe la plus grande partie du livre, des va et vient aussi sur ces époques différentes ce qui a un peu perturbé ma lecture, la relation père et fils que j’ai trouvée émouvante, c’est aussi le temps des jeux interdits et innocents, l’enfant amoureux de sa forêt si proche ou parfois il se réfugie mais qui cependant y renonce en déclarant, je reviendrai. Un roman ou j’ai eu difficile d’accrocher, me donnant l’impression de lire une histoire pour adolescents. Une histoire floue sur fond de sirène d’usine et des chansons qui rythmaient les jours et les travaux. Ce livre se laissera facilement oublier malgré un peu de fantaisie dans un certain réalisme.
avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5935
Age : 85
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum