Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Balogh, Mary] Le bel été de Lauren

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Balogh, Mary] Le bel été de Lauren

Message par Dreydrey le Lun 3 Mar 2014 - 18:02


Titre: Le bel été de Lauren
Auteur: Mary Balogh

Broché: 373 pages
Editeur: J'ai lu (pour elle), collection Aventures et Passions
Date de parution: 15 février 2013

Quatrième de couverture:

Abandonnée au pied de l'autel un an plus tôt, la sage Lauren Edgeworth s'est juré de rester à jamais célibataire. Encore faut-il éviter tout mariage. Comment ? En s'acoquinant, par exemple, avec le plus perfide débauché pour ternir sa réputation... Justement, le scandaleux vicomte Ravensberg semble être l'homme idéal. Lui cherche désespérément à échapper à la fiancée que lui impose son père. Elle, à fuir les prétendants à sa main. Lauren propose donc un marché à Ravensberg : aux yeux de tous, elle sera sa fiancée le temps d'un été. Un été d'aventures et de mille et une promesses...  

Mon avis:

Après avoir lu le premier préquel de la Saga des Bedwyn, Une nuit pour s'aimer, je ne pouvais pas passer à côté du second qui a pour héroïne Lauren, la fiancée malheureuse de Neville.

Dans le tome consacré à Neville et Lily, je ne savais pas trop quoi penser de Lauren. D'un côté, elle semblait bien prendre la chose, un peu trop bien même, et d'un autre côté, elle cachait un profond ressentiment envers Lily alors qu'elle n'était pas la seule responsable et j'avoue avoir craint qu'elle ne se transforme en harpie. Finalement, rien de tout ça n'est arrivé mais je n'arrivais toujours pas à la cerner.

Ici, en plus de Lauren que je connaissais du tome précédent, le personnage masculin ne m'était pas totalement inconnu puisqu'il s'agit de Kit, le frère de Sydnam rencontré dans le tome 2 de la saga Ces demoiselles de Bath pour lequel j'avais eu un coup de cœur. On se place d'ailleurs juste avant ce tome.
L'histoire entre les deux frères est d'ailleurs reprise puisque Kit et Sydman étaient ensemble avant que Syd ne se fasse capturer puis torturer, Kit se considérant comme l'unique responsable des horreurs subies par son jeune frère.
Les relations entre les deux frères sont plutôt tendues mais heureusement elles vont évoluer dans le bon sens et c'est quelque chose que j'ai apprécié car ce tome fait le lien avec la saga des demoiselles de Bath (oui je sais, je ne lis pas les sagas dans l'ordre mais j'assume!).

Au niveau de l'histoire, je l'ai bien aimé mais moins que les autres livres de Mary Balogh. J'apprécie de plus en plus l'auteur mais cette romance n'est pas ma préférée. Lauren est un personnage féminin très froid, distant et même si Kit fait tout pour la dérider, cela s'avère très difficile et j'ai eu du mal à m'attacher à elle. Elle vit aussi beaucoup trop dans le passé. Certes, se faire abandonner au pied de l’hôtel par Neville n'a pas du être très plaisant mais on ne peut pas dire non plus que c'était le grand amour donc je n'ai pas trop compris pourquoi elle n'arrivait pas à se détacher de tout ça et à aller de l'avant.
Le début était pourtant prometteur et certains moments sont quand même réussi grâce à un Kit qui n'a pas froid aux yeux et qui au-delà de son apparente légèreté, cache une souffrance profonde. Il est souvent à l'origine des scènes les plus intéressantes et heureusement.

En résumé, j'ai apprécié ce tome mais beaucoup moins que les autres livres de l'auteur, en grande partie à cause d'une héroïne beaucoup trop rigide à mon goût.
avatar
Dreydrey
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2451
Age : 31
Localisation : I'm a stranger in a strange land
Genre littéraire préféré : Tout ce qui me transporte ailleurs
Date d'inscription : 03/02/2011

http://sweetsblog-homesweethome.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum