Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[El Aswany, Alaa] Automobile Club d'Egypte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Aswant El, Alaa] Automobile Club d'Egypte

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[El Aswany, Alaa] Automobile Club d'Egypte

Message par lalyre le Mer 5 Mar 2014 - 20:33

[Aswany El, Alaa]
Automobile Club d’Egypte            
Actes Sud février 2014    
ISBN 978 2 330 02744 5            
541 pages        
Quatrième de couverture
En cette fin des années 1940, sous les pales des ventilateurs de l’Automobile Club du Caire, l’Égypte des pachas et des monarques flirte avec aristocrates et diplomates de tout poil, pour peu qu’ils soient européens. Régulièrement, Sa Majesté le roi honore de son éminente présence la table de poker. Extravagance, magnificence et décadence qui s’arrêtent aux portes des salons lambrissés. Dans les communs, une armada de serveurs et d’employés venus de Haute-Égypte et de Nubie s’escriment à satisfaire les exigences de l’inflexible El-Kwo, le chambellan du roi. L’esclave du monarque est aussi le chef suprême des employés de tous les palais royaux, qui régente dans ses moindres détails leur misérable existence et se délecte à professer l’art de la soumission.

Parmi ses sujets: Abdelaziz Hamam, descendant d’une puissante famille ruinée, venu au Caire dans l’espoir d’assurer l’éducation de sa progéniture. À suivre les chemins contrastés qu’empruntent ses enfants, on découvre les derniers soubresauts de l’Égypte pré-nassérienne : morgue des classes dominantes, dénuement extrême des laissés-pour-compte, éveil du sentiment nationaliste. De toute part l’édifice se lézarde, et dans le microcosme de l’Automobile Club, où le visage noir charbon d’un domestique ajoute une touche d’élégance au décorum, frémissent les temps futurs et l’explosion révolutionnaire qui va embraser le pays.

Quelques personnages
Le roi Farouk, joueur, indolent, obèse et obsédé sexuel.
El-Kwo, chambellan du roi, un homme méprisant, cruel et despote, régnant sur des serviteurs venus de Haute-Egypte qu’il aime frapper.
La famille Hamam, dont le père est mort de coups reçus, Oum Saïd, la mère, les quatre enfants, Salia, collégienne studieuse, Mahmoud, garçon naïf qui couche avec les vieilles femmes riches contre de l’argent, Saïd vivant dans la cupidité et Kamel finissant son droit mais s’est engagé dans un groupe luttant pour détrôner Farouk et chasser les Anglais de l’Egypte
Mr Wright, directeur malfaisant de l’Automobile Club père de Mitsy, qu’il n’hésite pas à envoyer dans la couche du roi.
Hamid  qui frappe et torture sous les ordres d’El-Kwo, le barman et tous les serviteurs de cette grande entreprise qu’est  l’Automobile Club.
Dans les toutes premières pages, le lecteur fait la connaissance de Carl Benz, ingénieur allemand  qui fut le pionnier de l’automobile et de ses premiers essais. En suite on n’en parle plus mais j’imagine que cela a trait à l’Automobile Club.

Mon avis
Beaucoup de monde dans ce beau roman historique ou l’Automobile Club en est le centre. En lisant j’ai très vite réalisé que discuter ce que dit le maître était un crime, le domestique brimé n’ayant droit à aucune opinion et doit seulement répondre « A vos ordres, Monsieur ». Car dans ce lieu de totale débauche, le service exige un état d’esprit de total abandon de soi-même et de soumission aveugle. La mort d’un homme et un vieux portier recevant des coups engendrent des colères et un début de révolte, cependant quel sera le prix de cette révolte ? Un très bon livre ou les nombreux rebondissements relance l’intérêt, un roman plein de drames, de suspense, de luttes, de violences politiques, de tragédies, de racisme, de sexe mais aussi d’amour et de tendresse. Un roman dépaysant ou les ressentis des uns et des autres ont pris place entre les chapitres. J’ai beaucoup apprécié cette histoire intéressante qui m’a fait connaitre l’Egypte de cette époque.
avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5839
Age : 85
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [El Aswany, Alaa] Automobile Club d'Egypte

Message par louloute le Mer 5 Mar 2014 - 21:10

Merci Lalyre pour ta critique   Very Happy
avatar
louloute
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 10225
Age : 48
Localisation : Var, Sanary-sur-mer
Emploi/loisirs : mère au foyer
Genre littéraire préféré : thriller, historique, policier
Date d'inscription : 11/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [El Aswany, Alaa] Automobile Club d'Egypte

Message par lalyre le Jeu 6 Mar 2014 - 0:14

Un grand plaisir pour moi louloute
avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5839
Age : 85
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [El Aswany, Alaa] Automobile Club d'Egypte

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum