Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Houellebecq, Michel] Extension du domaine de la lutte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis sur ce livre

0% 0% 
[ 0 ]
43% 43% 
[ 3 ]
14% 14% 
[ 1 ]
14% 14% 
[ 1 ]
29% 29% 
[ 2 ]
 
Total des votes : 7

[Houellebecq, Michel] Extension du domaine de la lutte

Message par Invité le Lun 16 Mar 2009 - 21:50

Titre: Extension du domaine de la lutte
Auteur: Michel HOUELLEBECQ
Nombre de pages: 155
Editeur: J'ai lu


Quatrième de couverture:
Voici l'odyssée désenchantée d'un informaticien entre deux âges, jouant son rôle en observant les mouvements humains et les banalités qui s'échangent autour des machines à café. L'installation d'un progiciel en province lui permettra d'étendre le champ de ses observations, d'anéantir les dernières illusions d'un collègue - obsédé malchanceux - et d'élaborer une théorie complète du libéralisme, qu'il soit économique ou sexuel.


Mon avis:
Tout d'abord, certains passages sont lourds au niveau de l'écriture par une accumulation de mots tout droit sortis d'un dictionnaire que l'on met bout à bout dans le seul but de montrer que l'on a du vocabulaire, une sorte d'étalage de culture linguistique qui se fait au dépend du message car tout à coup tout devient flou, on décroche jusqu'à ce que l'auteur revienne enfin à un style plus fluide.

Ensuite, l'histoire, si on peut la qualifier ainsi se borne aux errances pensives d'un informaticien dont la vie se limite à un travail qui l'ennuie, pas d'amis, pas de relation amoureuse, aucun loisir...une vie morne et solitaire sur laquelle il porte un regard amer, regard qu'il transpose du coup à tous ceux qui croisent son chemin.
Selon lui, la vie se limite à l'adolescence, passé ce cap nous ne faisons qu'attendre la mort...Quel optimisme!!

Cependant, l'auteur a bien retranscris l'étaat dépressif, la vision noire que les dépressifs peuvent avoir sur eux-mêmes et sur le monde donc je lui laisse le bénéfice du doute et lirai, plus tard un autre de ses livres pour ne pas rester sur un livre dont finalemnt je ne sais pas trop quoi penser...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Houellebecq, Michel] Extension du domaine de la lutte

Message par Jencka le Mar 17 Mar 2009 - 11:24

J'ai lu La possibilité d'une île de ce même auteur, livre que je n'ai pas aimé du tout, je crois que je ne renouvelerai pas l'expérience... enfin, pas de si tôt en tous cas...
avatar
Jencka
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 242
Age : 32
Localisation : Amiens
Genre littéraire préféré : Absolument tout !
Date d'inscription : 19/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Houellebecq, Michel] Extension du domaine de la lutte

Message par Invité le Mar 17 Mar 2009 - 11:56

Du coup je vais hésiter à me lancer dans une nouvelle lecture de cet auteur...qu'est-ce qui t'avais déplu dans La possibilité d'une île? Si les critiques que j'ai à l'égard de l'auteur sont les mêmes que les tiennes je crois que je vais m'arrêter là avec Houellebecq...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Houellebecq, Michel] Extension du domaine de la lutte

Message par Jencka le Mar 17 Mar 2009 - 12:27

Eh bien je m'étais fait la même réflexion que toi par rapport au vocabulaire... pompeux, inadapté. Et puis l'histoire partait dans tous les sens, franchement j'avais du mal à comprendre de quoi on parlait exactement... et ça y'a rien de tel pour décourager!!
avatar
Jencka
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 242
Age : 32
Localisation : Amiens
Genre littéraire préféré : Absolument tout !
Date d'inscription : 19/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Houellebecq, Michel] Extension du domaine de la lutte

Message par Invité le Mar 5 Mai 2009 - 16:29

J'aime bien ce roman. Moins "torchon" que Plate forme, moins incompréhensible que Les particules élémentaires, il met bien en avant la déprime du milieu du travail et est écrit avec un style fluide. Pas extraordinaire mais à lire tout de même.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Houellebecq, Michel] Extension du domaine de la lutte

Message par Invité le Lun 26 Oct 2009 - 22:29

Je l'ai terminé il y'a quelques temps. On m'en avait venté les louanges, et pourtant j'ai également été très déçue.
J'ai pourtant apprécié son cynisme mais j'ai trouvé il se lisait mais sans intérêt particulier. Son état dépressif en serait presque contagieux en effet !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Houellebecq, Michel] Extension du domaine de la lutte

Message par Invité le Mer 28 Oct 2009 - 12:36

Un regard sarcastique et cynique sur le quotidien, le travail. Mais la vie est-elle toujours rose?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Houellebecq, Michel] Extension du domaine de la lutte

Message par Invité le Mar 21 Sep 2010 - 17:13

Jencka a écrit:J'ai lu La possibilité d'une île de ce même auteur, livre que je n'ai pas aimé du tout, je crois que je ne renouvelerai pas l'expérience... enfin, pas de si tôt en tous cas...

Je crois que peu de gens ont apprécié "La possibilité d'une île", une sorte de science/fiction - clonage à laquelle l'auteur paraît le seul à vraiment croire ! Sleep

Mais, c'est juste mon avis, quand Houellebecq, au lieu de se lancer dans cette science/fiction improbable préfère faire du "réalisme-cynique-provocateur", j'aime bien !
"Plate forme" étant mon préféré, et celui dont vous parlez ici un de ceux que j'aime bien aussi.

Mais il reste un écrivain qui peut, je l'admets, désarçonner tout le monde (lui-même aussi peut-être affraid ).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Houellebecq, Michel] Extension du domaine de la lutte

Message par Velouria le Sam 1 Jan 2011 - 20:54

Je suis d'accord avec Mademoiselle Swann quant à la description d'un dépressif qui s'enlise peu à peu dans sa propre folie et quant au style lourd et l'(absence d') histoire.

Je cherche encore quelque chose après avoir refermé ce bouquin... Mais où est le fameux talent de Houellebecq? D'où viennent toutes ces éloges, ce prix Goncourt? Une absence d'histoire, certes, Nothomb a pu le faire je n'ai pas été complètement fan mais elle l'a fait avec talent. Dans l'extension du domaine de la lutte, je n'ai vu qu'un style empreint de lourdeurs, d'aucune finesse, de répétitions, de vocabulaire (comme cité sur les précédents commentaires) très souvent inadapté, d'idées préconçues... Un mec bourré dans un bistrot n'aurait pas fait mieux... Et les psychothérapeutes font du boulot de merde, et les gens moches c'est dur pour eux, et les dentistes ne pensent qu'à s'enrichir... Faudra qu'on m'explique où sont aussi les fameux discours provocateurs de Houellebecq, je n'y ai vu que du discours de bas étage...

C'était mon premier et dernier roman de Houellebecq, je comprends maintenant pourquoi il s'acharne aussi bien dans le marketing. Smile

avatar
Velouria
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Féminin
Nombre de messages : 383
Age : 38
Localisation : Marseille
Genre littéraire préféré : Romans contemporains, polars, BD, mangas...
Date d'inscription : 18/12/2010

http://velouriaaa.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Houellebecq, Michel] Extension du domaine de la lutte

Message par Sarfre le Ven 27 Mai 2011 - 18:28

Troisième livre que je lis de l'auteur après Plateforme et Les particules élémentaires. Je le situerais entre les deux en terme de plaisir de lecture. Mon préféré restant Plateforme.

J'ai retrouvé son style désabusé, ces remarques acerbes. Son humeur dépressive et résigné, sa vision de la vie désespéré et désenchanté.
On retrouve dans cette descente vers la dépression, une complainte face à la dureté de la vie, face à son absurdité. Houellebecq a, à mon sens, des qualités d'écrivains indéniables, un souffle qui effleure avec légèreté des thèmes profond.
Comme souvent avec Houellebecq les sujets abordés sont tendancieux, c'est sûrement son coté provocateur. J'aime bien ce cynisme que certains verront même comme une certaine forme de la lucidité.

Pour moi c'est une lecture reposante et agréable sans prise de tête même si c'est un peu court.

6/10
avatar
Sarfre
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Masculin
Nombre de messages : 507
Age : 41
Localisation : Metz
Emploi/loisirs : Informatique
Genre littéraire préféré : Romans classiques, contemporains; Sciences humaines; Fantasy; Policier, Thriller.
Date d'inscription : 14/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Houellebecq, Michel] Extension du domaine de la lutte

Message par Algue le Lun 19 Jan 2015 - 15:38

Il y a une dizaine d'années de cela, j'ai abandonné après une trentaine de pages Les particules élémentaires, que je trouvais vulgaire et ennuyeux. Encouragée par la frénésie des critiques autour de Soumission, je me suis dit que peut-être je devrais donner une deuxième chance à Houellebecq et justement je suis tombée dans la bibliothèque de mes parents sur Extension du domaine de la lutte. Comme il est très court, c'est facile de le lire jusqu'au bout.

J'ai détesté. C'est vulgaire encore (on me rétorquera que c'est pour mieux décrire le héros, qui est vulgaire lui-même), c'est prétentieux, misanthrope, misogyne ... Je ne demande pas mieux que lire des histoires dont les héros sont des gens comme vous et moi, avec leur travail de bureau pas vraiment épique, leurs collègues plus ou moins sympathiques, leur existence bien éloignée des fantasmes de l'adolescence. Mais pourquoi diable les traiter avec un tel mépris ? Si réellement M. Houellebecq pense que ces gens n'ont aucun intérêt, il n'a qu'à écrire sur autre chose !

Algue
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Féminin
Nombre de messages : 269
Localisation : Paris, France
Date d'inscription : 31/08/2012

http://algue.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Houellebecq, Michel] Extension du domaine de la lutte

Message par Flopke le Sam 19 Déc 2015 - 22:32

Je suis en train de lire ce livre, sans motivation, dans le cadre d'un livre mystère voyageur. Vous ne me donnez vraiment pas envie de continuer. Je crois que je vais le passer à la personne suivante.

Un livre qui n'a aucune histoire ne m'intéresse pas vraiment. Si c'est juste pour lire les pensées dépressives d'un homme, je m'en passe!
avatar
Flopke
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 542
Age : 25
Localisation : Namur
Emploi/loisirs : Etudiante assistante vétérinaire
Genre littéraire préféré : Récit de vie / Thriller mystico-religieux mais je suis ouverte à tout!
Date d'inscription : 09/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Houellebecq, Michel] Extension du domaine de la lutte

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum