Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Cornwell, Patricia] Trainée de poudre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Cornwell, Patricia] Trainée de poudre

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 2 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2

[Cornwell, Patricia] Trainée de poudre

Message par lalyre le Jeu 27 Mar 2014 - 20:24

[Cornwell, Patricia]
Trainée de poudre
Editions deux terres 26 mars 2014
ISBN 978 2 84893 169 2
478 pages
Quatrième de couverture
A la suite d’une enquête sur une tuerie de masse, Kay Scarpetta reçoit un appel des plus troublants. Le corps d’une jeune femme a été découvert sur le campus du Massachusetts Institute of Technology, à Boston. La victime, jeune et riche diplômée du MIT, est morte moins de deux semaines avant son procès contre la très confidentielle société fiduciaire Double S. Son corps est positionné de manière particulière et recouvert d’un résidu fluorescent de couleur rouge sang, vert émeraude et bleu saphir. Ces deux indices semblent lier l’affaire à une série d’homicides sur lesquels travaille Benton, agent du FBI et mari de Kay. Le docteur Scarpetta découvre un univers sordide de corruption et de meurtre. Avec comme seul fil conducteur pour traquer le meurtrier, quelques traînées de poudre.

Mon avis
Dans cette enquête, Kaite Scarpetta paraît au mieux de sa forme et nous raconte ses nouvelles péripéties avec autour d’elle, sa nièce Lucy et son ancien collègue Pete Marino. Je ne peux dire beaucoup sur ce roman policier, sinon que cette fois encore Patricia Cornwell nous concocte des surprises de taille et d’intenses frissons. Ce que l’on sait c’est qu’elle évolue comme toujours dans un univers sordide, des femmes retrouvées sans vie et sans aucune blessure visible, prouvant qu’elles ont été assassinées, prise par l’histoire, souvent je me posais la question, comment quelqu’un peut-il faire ça ? D’ailleurs d’autres corps ont été découverts dans des parcs, la mère d’un jeune garçon retrouvée morte dans sa baignoire, on apprend que cette dernière abusait de lui depuis l’âge de six ans. Ce roman est un peu comme une charade, on se rend compte que nos héros cherche à comprendre comment le tueur contrôle ses victimes. Un très bon policier, des thèmes tels que corruption, inceste, pédophilie et meurtres paraissent se relier pour arriver au dénouement surprenant.
avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5848
Age : 85
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Cornwell, Patricia] Trainée de poudre

Message par louloute le Jeu 27 Mar 2014 - 22:04

Merci Lalyre pour ta critique   Very Happy   J'ai jamais lu cette auteure, faudrait que je m'y mette  Very Happy
avatar
louloute
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 10238
Age : 48
Localisation : Var, Sanary-sur-mer
Emploi/loisirs : mère au foyer
Genre littéraire préféré : thriller, historique, policier
Date d'inscription : 11/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Cornwell, Patricia] Trainée de poudre

Message par Denis76 le Jeu 27 Mar 2014 - 22:09

Idem !
avatar
Denis76
Membre assidu
Membre assidu

Masculin
Nombre de messages : 238
Age : 65
Localisation : Paris.
Emploi/loisirs : Professeur agrégé.
Genre littéraire préféré : K.Follett, J.Grisham, JC.Grangé, M.Connelly, R.Merle.
Date d'inscription : 22/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Cornwell, Patricia] Trainée de poudre

Message par Bealouna le Ven 28 Mar 2014 - 11:46

Merci pour ta critique.
J'étais une grande fan de Patricia Cornwell et de son héroïne Scarpetta et j'avoue l'avoir mis de côté depuis quelques années. Je vais me le noter et replonger dans son monde je crois bien Wink
avatar
Bealouna
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 201
Age : 37
Localisation : Ain
Emploi/loisirs : lecture, balade avec mes chiens, couture
Genre littéraire préféré : tous les genres
Date d'inscription : 22/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Cornwell, Patricia] Trainée de poudre

Message par Géraldine le Ven 28 Mar 2014 - 16:09

Pareil pour moi ; il faut que je reprenne la série que j'adorai !
avatar
Géraldine
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1601
Age : 49
Localisation : Ain
Emploi/loisirs : Documentaliste en collège /Cinéma, lecture, équitation
Genre littéraire préféré : Saga, policier, historique, contemporain, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 02/05/2010

http://meslecturescoupsdecoeur.blogspot.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Cornwell, Patricia] Trainée de poudre

Message par Cassiopée le Dim 11 Mai 2014 - 16:59

Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Andréa H. Japp

Mon avis

Méfiez-vous de l’ADN….

Inconditionnelle de Patricia Cornwell, j’ai vu ses romans évoluer ainsi que son style.
Plus on avance, plus elle se plonge au cœur des relations humaines, d’abord dans le cercle intime des proches de Kay Scapetta (qui reste la personnalité récurrente de ses écrits), puis dans les rapports que le tueur (Kay traque le plus souvent un assassin) a et a eu avec son entourage de proximité puis plus élargi. Il y a donc moins d’actions que dans ses premiers livres mais c’est tout aussi intéressant. Par contre, pour qui ne connaitrait pas les protagonistes qu’elle met en scène, il ne serait peut-être pas opportun de commencer par cet opus. Bien que cela ne gêne en rien la compréhension, il est plus intéressant de voir les personnalités dans leur évolution.

Comme il y a moins de rebondissements, l’écriture est compacte, dense, scientifique avec de nombreuses références qui peuvent lasser le lecteur s’il n’est pas attiré par ce genre de renvois. Moi, cela me convient car j’ai l’impression d’apprendre toujours quelque chose de nouveau. Ici, c’était la technologie haptique ou le fait que le meurtrier s’impose une certaine forme de souffrance, telle qu’elle en devient érotique (il y a des gens vraiment très particuliers, il vaut mieux les laisser dans les livres et les voir de loin…). Certains penseront que l’auteur a trainé trop longuement sur la première scène de crime mais là est tout l’attrait de son analyse. Avec Benton (qui travaille au FBI) qui s’immerge, en esprit, totalement dans la peau du tueur, c’est impressionnant. « Il a besoin de voir avec leurs yeux, de prétendre que c’est lui qui agit. […] de pénétrer dans leur esprit. » Il s’imbibe des pensées de cet homme jusqu’à ce qu’il le cerne, comme si ce dernier prenait possession de lui… Cela fait peur à sa compagne (Kay Scarpetta) et laisse une atmosphère bizarre très bien retranscrite. Les gens qui l’observent lorsqu’il est dans cet «état » le trouvent bizarre, froid, étrange et ne comprennent pas cette façon de faire…De plus, Benton a publié beaucoup de documents sur les criminels et il est inquiet que des gens en recherche de sensations fortes s’en servent….
Kay, elle, depuis des années s’applique à espérer que l’on puisse vider le monde de toute sa « racaille » mais elle sait bien que c’est un puits sans fond et cela la désole… A côté de ces deux personnages, on retrouve avec plaisir, Marino, ancien collaborateur de Kay. Lui, il s’attache aux faits, aux objets qu’il découvre, il ne croit que ce qu’il observe. Il est très « premier degré », à l’opposé de Benton. Et puis, Lucy, la nièce de Kay, geek dans l’âme, capable du meilleur comme du pire avec les nouvelles technologies qu’elles maîtrisent et manipulent à l’envi.

Dans ce roman, ces quatre protagonistes, dont on pourrait croire qu’ils ont chacun un rôle bien défini (mais c’est plus recherché que ça), vont se croiser, se parler, explorer ensemble ou séparément sans que l’on sente que l’un ou l’autre prend le pas (c’est assez rare pour être souligné. Dans d’autres histoires il en manque un ou deux (ils sont alors simplement nommés)). Le fil conducteur n’est pas le quotidien ou les prospections de tel ou tel. Non, c’est réellement l’esprit, l’âme torturé de celui qu’ils traquent, qui est au premier plan. Tout en subtilité, toute en ramifications éminemment bien pensées, cette lecture est riche, à tel point qu’il est difficile de la lire en lecture rapide car vous risquez de rater un mot, une allusion, qui auront de l’importance. Je pense d’ailleurs que ce style qui peut paraître « lourd » au premier abord, insupportera quelques lecteurs.

«Lorsque ce que nous pensions maîtriser nous échappe, nous n’allons pas bien. »
C’est un peu la même chose pour celui qui tourne les pages, il ne tient pas en mains le destin des individus qui peuplent le récit et il s’interroge… L’auteur domine parfaitement les différentes perceptions et conceptions dans lesquelles elle veut nous faire évoluer. C’est pour moi très important, tant les nuances dans les scènes décrites, tant les mots et expressions employés (bravo à la traductrice), tant les dialogues, semblent être lourds de sens pour faire avancer l’intrigue vers un dénouement précis que nous suivons pas à pas….
avatar
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 9002
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Cornwell, Patricia] Trainée de poudre

Message par Sara2a le Dim 11 Mai 2014 - 17:13

Cassiopée tu m'as donner envie de retrouver Patricia Cornwell dont j'étais une inconditionnelle !
avatar
Sara2a
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3057
Age : 47
Localisation : Porto-Vecchio
Genre littéraire préféré : Thrillers, fantastiques et un peu de tout ce qui peut me tomber sous les yeux .
Date d'inscription : 24/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Cornwell, Patricia] Trainée de poudre

Message par capumpum le Dim 11 Mai 2014 - 17:34

Je devrais me remettre à la lecture de ses romans. J'avais adoré ces 1ers romans lors de leur sorti.
avatar
capumpum
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Féminin
Nombre de messages : 319
Age : 46
Localisation : nantes
Genre littéraire préféré : aime tous les styles de livre sauf les romans classiques
Date d'inscription : 26/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Cornwell, Patricia] Trainée de poudre

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum