Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Garrido, Antonio] Le lecteur de cadavres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Garrido, Antonio] Le lecteur de cadavres

33% 33% 
[ 1 ]
33% 33% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
33% 33% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 3

[Garrido, Antonio] Le lecteur de cadavres

Message par lalyre le Mer 2 Avr 2014 - 15:23

[Garrido, Antonio]
Le lecteur de cadavres
Grasset 18 mars 2014
ISBN 978 2 246 80070 5
602 PAGES
Quatrième de couverture
Inspiré d’un personnage réel, Le lecteur de cadavres nous plonge dans la Chine Impériale du XIIIe siècle et nous relate l’extraordinaire histoire de Ci Song, un jeune garçon d’origine modeste sur lequel le destin semble s’acharner. Après la mort de ses parents, l’incendie de sa maison et l’arrestation de son frère, il est contraint de fuir son village avec sa petite soeur malade.
Ci se retrouve dans les quartiers populaires de Lin’an, la capitale de l’Empire. où la vie ne vaut pas grand-chose. Il devient un des meilleurs fossoyeurs des « champs de la mort », puis, grâce à son formidable talent pour expliquer les causes d’un décès, il est accepté à la prestigieuse Académie Ming.
L’écho de ses exploits parvient aux oreilles de l’Empereur. Celui-ci le convoque pour enquêter sur une série d’assassinats qui menacent la paix impériale. S’il réussit, il entrera au sein du Conseil du Châtiment, s’il échoue : c’est la mort.
C’est ainsi que Ci Song, le lecteur de cadavres, devint le premier médecin légiste de tous les temps.

Résumé
Dans la Chine rurale du début du XIIIe siècle, Ci Song, un jeune homme de dix-sept ans, abandonne ses études de juriste sous l'autorité du juge Feng, car son père a été accusé de corruption. Et àcause d'un crime commis par son frère, Ci fuit alors a la préfecture de Lin'an, ou il fait la connaissance de Xu, un fossoyeur devin escroc, qui lui assure gîte et couvert a condition qu'il identifie les causes du trépas des cadavres qu'on amène au cimetière : les familles paient bien ce genre de renseignements... La renommée de Ci s'étend vite. Il entre a l'Académie de médecine du professeur Ming, mais est jalousé par un condisciple, Astuce Grise. Pourtant, l'empereur en personne le mande au palais car de hautes personnalités de la cour sont assassinées! Ci retrouve son vieux maitre Feng marié à une superbe créature aveugle, Iris Bleu, au passé mystérieux et peut-être criminel, dont les appâts le rendent fou de désir. Y succombera-t-il ? Echappera-t-il à la haine d'Astuce Grise, prêt à tout pour l'envoyer dans l'au-delà ? Et, surtout, résoudra-t-il l'énigme des meurtres ?
Mon avis
Roman d'amour, d'histoire, d'aventures et d'apprentissage, envoûtant et palpitant. Antonio Garrido s’est inspiré de la vie de Song Ci né en 1186 qui toute sa vie se consacra à l’étude et à l’analyse légale pour introduire de nouvelles techniques, dont certaines sont encore en vigueur aujourd’hui, il fut le premier médecin-légiste de tous les temps. Il mourut en 1249. Dans sa note l’auteur dit qu’il a gardé les noms des principaux personnages historiques, pour éviter la confusion des personnages secondaires, il a eu recours à une coutume typique de l’époque consistant à remplacer les noms de naissance par des sobriquets révélant les qualités des personnes. Un roman qui m’a vraiment emballée, de page en page, de rebondissement en rebondissement cette histoire m’a scotchée du début à la fin. D’autant plus que les personnages et les faits historiques dans un monde médical, de pouvoir, de violence et de misère m’ont fait frémir, m’émouvoir et mon impatience de tourner la page suivante. Un best-seller captivant et richement documenté où, dans la Chine opulente et exotique de l’époque médiévale, la haine et l’ambition se côtoient, comme l’amour et la mort.. Un roman que je n’oublierai jamais et qui est un sacré gros coup cœur. 5/5

avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5842
Age : 85
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Garrido, Antonio] Le lecteur de cadavres

Message par Pistou 117 le Dim 11 Juin 2017 - 21:05

Je ne partage pas ton enthousiasme, Lalyre... Sad  Je trouve qu'avec un sujet très original et alléchant, l'auteur a écrit un livre plutôt moyen.

D'abord, il y a au moins 100 pages en trop, dans lesquelles le héros se complait à se plaindre. D'accord, d'accord, il n'est pas le plus grand veinard de la terre, mais bon, pour le lecteur, c'est vite lassant. Il faut ajouter que le personnage n'est pas particulièrement sympathique. Il est plutôt versatile : sachant parfois se montrer extrêmement rusé, il se fait ensuite rouler dans la farine dans les grandes largeurs, c'en est frustrant.

Ensuite, j'aurais aimé découvrir un peu la Chine au XIIème siècle : une fois terminée ma lecture, je n'ai pas l'impression d'avoir appris grand chose. C'est un peu comme si j'avais été moi aussi enfermée dans le palais de l'empereur, n'ayant qu'une vague idée de ce qui se passe au dehors. J'aurais vraiment aimé en découvrir plus, la Chine au Moyen-Age étant un sujet peu courant ; je n'avais jamais rien lu à ce sujet et je reste sur ma faim.

J'en reviens au 100 pages de trop et je remets une couche, je me suis ennuyée pendant la presque totalité de la cinquième partie. J'ai bien eu l'impression qu'il ne se passait strictement rien, entre 2 séances de torture, arrestation, manque de pot et lamentations. Quel ennui !

Une mention spéciale, par contre, pour la fin du roman : mené de main de maître, le suspense fait enfin son apparition. Un peu tard, c'est dommage. J'ai bien aimé le duel psychologique entre le héros et le méchant en plein procès. Cette partie-là est vraiment réussie. Je dois bien avouer que cela ajoute à ma frustration... pourquoi le reste du roman n'est-il pas aussi bon ?
avatar
Pistou 117
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2735
Age : 52
Localisation : LILLE
Genre littéraire préféré : De tout, partout...
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Garrido, Antonio] Le lecteur de cadavres

Message par louloute le Dim 11 Juin 2017 - 21:33

Merci Pistou et Lalyre pour votre critique au ressenti bien différent   Very Happy
avatar
louloute
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 10234
Age : 48
Localisation : Var, Sanary-sur-mer
Emploi/loisirs : mère au foyer
Genre littéraire préféré : thriller, historique, policier
Date d'inscription : 11/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Garrido, Antonio] Le lecteur de cadavres

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum