Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Christie, Agatha] Les travaux d'hercule

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis sur "Les travaux d'Hercule"

0% 0% 
[ 0 ]
50% 50% 
[ 1 ]
50% 50% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2

[Christie, Agatha] Les travaux d'hercule

Message par Saphyr le Mar 8 Avr 2014 - 12:05



Genre : Policier
Editions : Le club des masques
ISBN : 2702413869
192 pages

Quatrième de couverture :

Hercule, le héros grec, avait accompli douze travaux. En voici une demi-douzaine, les autres étant réunis sous le titre «Les écuries d’Augias». Cependant, ce n'est pas du héros grec qu'il s'agit. Tout bonnement d'Hercule Poirot. Le célèbre détective belge est loin d'avoir le physique avantageux du fils de Zeus, mais il possède des petites cellules grises en assez bon état pour résoudre, avec son incomparable brio, ces douze énigmes particulièrement ardues.
Avec « Le Lion de Némée », il se retrouve aux prises avec un redoutable gang londonien ravisseur d'un pékinois ; dans « L'Hydre de Lerne », il est face au monstre le plus redoutable qui soit : la calomnie. Cette calomnie-là susurre que le docteur Olfield a assassiné sa femme pour épouser sa garde-malade. De quoi envoyer à la potence un homme et une jeune fille...
Six nouvelles, six mystères brillamment élucidés.
Mon avis :

Un bon petit Agatha Christie comme on les aime : un génial mais un peu pédant Hercule Poirot, des gentilles vieilles dames, des nettement moins gentilles vieilles filles, des braves mais naïfs mâles anglais...
Des intrigues peut-être un peu trop transparentes mais, dans l’ensemble, une lecture agréable.
Ma note : 5/10
avatar
Saphyr
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3910
Age : 38
Localisation : Amiens
Emploi/loisirs : Ingénieur
Genre littéraire préféré : Beaucoup de SF, pas mal de Fantastique et de Policiers... et un peu de tout le reste !
Date d'inscription : 06/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Christie, Agatha] Les travaux d'hercule

Message par Sharon le Ven 25 Juil 2014 - 20:09

Mon avis :

Poirot souhaitait se consacrer à la culture des courges, à l’amélioration de leur goût. Il suffit d’une charmante discussion avec le professeur Burton pour qu’il décide de se confronter à un nouveau défi : les travaux d’Hercule. En effet, le professeur lui reproche son manque de culture et lui vante les mérites d’Hercule, le demi-dieu. Du coup, Hercule se documente, et il ne lui plaît pas du tout, ce malabar ! D’ailleurs, aucune divinité antique, qu’il compare à des délinquants, ne trouve grâce à ses yeux. « Ils » vont voir ce qu’ils vont voir.
Du lion de Némée à la capture de Cerbère, en passant par la ceinture d’Hippolyte, Agatha Christie revisite les thèmes antiques dans ses nouvelles, en les adaptant à la société anglaise. Elle en prend d’ailleurs pour son grade, la société anglaise et ses traditions. Les jeunes anglais sont des gentlemen – et un peu naïfs, et un peu xénophobes aussi. Les pensionnats sont irréprochables, leurs réputations traversent les frontières. Les vieilles familles cachent parfois des secrets sordides, les militaires ont des filles indisciplinées, les vieilles dames fondent devant les enfants.
Mais surtout, surtout, il ne faut pas se fier aux apparences. Surtout pas. Tel un magicien, Hercule Poirot dissipe les illusions, quitte à faire un peu mal à certains. Il n’est pas toujours facile de regarder la vérité en face. Certains ne le veulent pas, à leurs risques et périls. La plupart, heureusement, éprouve un profond soulagement quand elle apparaît.
Hercule Poirot excelle dans un rôle : rendre les couples heureux ! Il l’avait fait dès La mystérieuse affaire de Styles, il avait continué dans Le crime du golf. Il s’en donne à cœur joie dans « La biche au pied d’airain », la plus atypique des nouvelles, énonçant des principes de bons sens hilarants :
- Ça n’a vraiment rien d’indispensable ! Ce n’est pas une fatalité. Quel besoin avez-vous de mourir ? Vous devez bien être après tout capable de vous battre pour la vie aussi bien qu’un autre, non ?
Il s’en donne à cœur joie dans d’autres nouvelles, comme si, finalement, les véritables travaux d’Hercule consistaient à retirer tout ce qui empêche ses clients d’être heureux.
avatar
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 7360
Age : 39
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum