Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Egloff, Joël] Libellules

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Libellules

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Egloff, Joël] Libellules

Message par Pinky le Jeu 24 Avr 2014 - 19:12

LIBELLULES



Histoires courtes
, édité chez Folio en février 2014

147 pages

Résumé

On a beau avoir deux yeux, ils regardent souvent dans la même direction, si bien qu’au lieu de se compléter, ils travaillent en doublon, ce qui est regrettable. Toute considération esthétique mise à part, s’ils pouvaient, chacun d’eux, faire preuve d’un peu plus d’autonomie, si l’un s’occupait de regarder à droite pendant que l’autre regarde à gauche, on aurait sûrement une vision du monde moins parcellaire. On toucherait d’un peu plus près à la vérité des choses.
Il y a, dans Libellules, un enfant qui grandit et sans cesse s’interroge, un père qui aimerait pouvoir lui répondre, il y a cette femme qui, du matin au soir, secoue son linge à sa fenêtre, il y a Kate, là-bas, en Antarctique, et la tragique histoire d’un chapeau à la mer… Avec tendresse et bienveillance, un homme, écrivain, porte un regard sensible et drôle sur le monde qui l’entoure.

Mon ressenti

Histoires courtes sur un thème, une réflexion entendue, une observation inattendue, une question d’un enfant… tout est prétexte à se poser et à dire ou à réfléchir ou mieux à écrire. C’est un peu une boîte à chocolat ou de bonbons, en prendre un au passage et savourer l’instant de la lecture et partir avec l’intensité du texte.

Chocs ou pas, il y a toujours une résonance car les textes nous parlent automatiquement. Notre regard est autonome qu’il se fasse intensif, rêveur, baladeur, amoureux, passionné, étonné, effaré… il se pose toujours quelque part mais sans que nous nous arrêtions forcément. C’est ce que propose l’auteur de faire une pause.

Telle la libellule rapide, alerte, l’auteur part en chasse et nous livre de beaux moments.

A découvrir
avatar
Pinky
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5887
Age : 54
Localisation : Les Sables d'Olonne (85)
Emploi/loisirs : Educatrice spécialisée, peinture, dessin, bricolage, ballade, baignade, tricot, couture
Genre littéraire préféré : Je lis de tout en littérature mais j'ai beaucoup de mal avec les policiers... j'en lis 1 ou 2 dans l
Date d'inscription : 04/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum