Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Kaplan, Leslie] Millefeuille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les avis

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Kaplan, Leslie] Millefeuille

Message par joëlle le Ven 25 Avr 2014 - 16:13


Collection FOLIO
P.O.L. éditeur
Dépôt légal: janvier 2014
234 pages.
Prix Wepler 2012


Quatrième de couverture:

"Les jours précédents avaient été pénibles, très pénibles, il se le disait en se traînant vers la cuisine et en se faisant du café, il aurait aimé, il pensait, les effacer, les supprimer, ne plus du tout avoir à y penser. Eh bien n'y pensons plus, il se le dit avec une vigueur qui contrastait avec ses gestes lents et mous, eh bien n'y pensons plus. La radio lui indiquait qu'on était le 1er septembre, Tant mieux, dit Millefeuille à voix haute, tant mieux, à bas l'été, dit encore Millefeuille, vive l'automne, vive la rentrée, vive la reprise, vive les gens qui travaillent, à bas... Il s'arrêta, chercha, et dit très fort, Tout le reste, à bas tout le reste. L'adversaire avec lequel il débattait n'était autre que lui-même, bien entendu, mais en un sens, il fallait s'en méfier d'autant plus".

Mon avis:

C'est un roman étrange, je n' ai pas saisi le but recherché par l' auteur.
Un homme d' un âge certain, veuf, érudit, (ancien professeur), toujours actif, il traduit Shakespeare et écrit des articles dans des revues littéraires , courtois, élégant, il reçoit beaucoup et n' hésite pas à lier des contacts autour de lui.
Millefeuille est un patronyme bien choisi...cet homme est fait de plusieurs couches suaves et sucrées mais parfois on sent un mauvais côté que vite il cache. Notamment sa relation avec son fils, certaines réactions avec ses amis. Il a en lui cette courtoisie de salon que j' appelle hypocrisie.
L' intrigue n' avançant pas, j' ai pensé que l'auteur voulait nous montrer cette lente descente vers la sénilité qui nous guette tous plus ou moins. Mais finalement non...je ne crois pas.
Je n' ai pas davantage aimé le style.
avatar
joëlle
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 4424
Localisation : Gard
Date d'inscription : 30/09/2013

http://leslecturesdejoelle.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum