Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Wilkie Collins, William] L'hôtel hanté

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Wilkie Collins, William] L'hôtel hanté

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
50% 50% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
50% 50% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2

[Wilkie Collins, William] L'hôtel hanté

Message par zazy le Lun 28 Avr 2014 - 23:21



L’hôtel hanté
Un mystère de la Venise moderne
W. Wilkie Collins
Traduction Henry Dallemagne
Editions  Grand Caractère
2006
330 pages
ISBN 9782744406645

4ème de couverture :
Fiancée humiliée, veuve manipulatrice et soumise évoluant dans une famille en apparence respectueuse des usages de la haute société victorienne... Qui est vraiment la comtesse Narona ? Une intrigante prête à tout pour toucher une prime d'assurance sur la vie de son époux, ou bien la victime de craintes superstitieuses sur laquelle le destin semble s'acharner ?

Entre Londres et Venise, Collins campe des personnages aux facettes multiples et complexes qui seront, consciemment ou non, les complices d'une mort naturelle qui ne tardera pas à se révéler suspecte.

===========

J’ai retenu ce livre à la bibliothèque où il n’existe qu’en gros caractères. Pratique pour les personnes qui ont un problème de vue, mais un peu gênant au début.

Un polar que je n’ai pas lâché jusqu’au mot fin. L’écriture classique me convient parfaitement, mais moderne à la fois car ce n’est qu’à la fin que j’ai remarqué qu’il avait été écrit au 19ème siècle ! Est-ce un vrai polar ? Certainement, puisqu’il y a mort d’homme. Un soupçon de revenants, juste pour pimenter, comme il sied au 19ème siècle, une bonne étude de la société bourgeoise, où la disparition d’un domestique ne vaut pas la peine de s’y attacher, et vous avez les ingrédients d’un bouquin, agréable à lire.

Ce livre a rempli son contrat : me faire passer un bon moment, même si je ne suis pas certaine de le garder en mémoire. Qu’importe puisque le plaisir fut présent le temps de la lecture.
avatar
zazy
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1926
Age : 68
Localisation : bourgogne
Emploi/loisirs : lecture, broderie, sport
Genre littéraire préféré : A peu près tout sauf la S.F.
Date d'inscription : 05/04/2010

http://zazymut.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Wilkie Collins, William] L'hôtel hanté

Message par Histoires Singulières le Lun 28 Avr 2014 - 23:44

Drôle de coincidence, zazy... voilà que c'est justement toi, avec qui je viens d'échanger des avis contraires sur un roman qui viens de faire une critique sur un livre que je compte trouver...
Tu l'as eu en bibliothèque car je ne sais plus si il est édité...
C'est un roman dit "gothique" et en effet, il est du 19ème siècle !
J'aime beaucoup les romans "dits gothiques" du 18 et 19ème siècle... j'en ai beaucoup lu et lui aussi, il va falloir que je le trouve....
Sur ta critique, je constate qu'il a été à nouveau édité en 2006...
J'achète quelquefois des livres des éditions "Grand Caractère" pour que ma mère qui est âgée puisse bien les lire... je trouve par contre qu'ils sont beaucoup plus chers que les autres éditions...
avatar
Histoires Singulières
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Féminin
Nombre de messages : 304
Age : 57
Localisation : Sud-Est
Genre littéraire préféré : Suivant l'humeur du moment...toujours plusieurs livres en cours
Date d'inscription : 09/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Wilkie Collins, William] L'hôtel hanté

Message par zazy le Mar 29 Avr 2014 - 0:27

Je l'avais pris à la bilbiothèque
avatar
zazy
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1926
Age : 68
Localisation : bourgogne
Emploi/loisirs : lecture, broderie, sport
Genre littéraire préféré : A peu près tout sauf la S.F.
Date d'inscription : 05/04/2010

http://zazymut.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Wilkie Collins, William] L'hôtel hanté

Message par Sharon le Mar 29 Avr 2014 - 13:58

Mon avis :

L’action débute en 1860 à Londres. Elle nous mènera jusqu’à Venise. Grâce à quelques anticipations, le lecteur sait au fur et à mesure qu’il progresse dans sa lecture vers quel dénouement il s’achemine, tout en ménageant relativement bien le suspense.

L’histoire pourrait être classique : lord Montbarry délaisse sa fiancée Agnès pour une aventurière, la comtesse Narona. Agnès est son opposée : jeune fille pure et innocente (est-ce le prénom qui le veut ?), elle ne nourrit aucune rancune, aucune haine, aucun désir de vengeance vers la femme qui l’a privée de cette union respectable.

Et sa rivale ? C’est tout le contraire ! La comtesse accuse la jeune fille des pires maux, et la rend même responsable de ses mauvaises actions. N’allez pas croire cependant que la comtesse soit folle – enfin, pas au début. Elle-même est à plaindre. Elle est une victime, elle n’a plus de mari pour la protéger, son second mari ne sera pas à la hauteur, et elle ne peut compter sur sa famille, contrairement à la jeune Agnès. Son frère même ajoute à sa réputation sulfureuse – dans les deux sens de l’adjectif.

Ce roman participe à trois genres différents : réalisme, policier et fantastique. Roman réaliste, l’hôtel hanté nous plonge dans l’aristocratie bien pensante du règne de Victoria. Roman policier, nous avons l’enquête qui vise à démontrer que Lord Montbarry a été assassiné. Les enquêteurs de la compagnie d’assurance feront chou blanc, Lord est mort d’une pneumonie. Une autre enquête se joint à celle-ci, car le courrier du comte anglais est porté disparu – autant dire que la disparition d’un domestique, marié de surcroit (c’est-à-dire ayant une bonne raison de disparaître) n’intéresse quasiment personne.

Restent les manifestations fantastiques, réservés aux seuls membres de la famille Montabarry qui comme par hasard, séjourne dans la chambre où leur frère mal-aimé a succombé. Avouons-le : personne ne l’aimait, et s’il s’est marié si tard, il n’est pas très difficile d’imaginer pourquoi (égoïsme et avarice). Il l’est plus de concevoir pourquoi il s’est marié – il restera lui aussi une énigme, et une personnalité trop fade pour que je l’imagine en train de réclamer vengeance.

L’hôtel hanté est un roman plaisant, sans doute pas le meilleur roman de Wilkie Collins, mais il offre une bonne approche de cet auteur.
avatar
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 7379
Age : 39
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Wilkie Collins, William] L'hôtel hanté

Message par zazy le Mar 29 Avr 2014 - 14:53

Pour l'instant, pas trop envie de lire autre chose
avatar
zazy
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1926
Age : 68
Localisation : bourgogne
Emploi/loisirs : lecture, broderie, sport
Genre littéraire préféré : A peu près tout sauf la S.F.
Date d'inscription : 05/04/2010

http://zazymut.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Wilkie Collins, William] L'hôtel hanté

Message par Sharon le Mar 29 Avr 2014 - 14:54

J'ai (malheureusement) beaucoup de romans de Wikie Collins dans ma PAL, donc il faut que je me motive.
avatar
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 7379
Age : 39
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Wilkie Collins, William] L'hôtel hanté

Message par zazy le Mar 29 Avr 2014 - 15:03

Oh, alors Sharon ....
Ce n'est pas insurmontable. J'ai tout de même passé un très bon moment à lire ce livre
avatar
zazy
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1926
Age : 68
Localisation : bourgogne
Emploi/loisirs : lecture, broderie, sport
Genre littéraire préféré : A peu près tout sauf la S.F.
Date d'inscription : 05/04/2010

http://zazymut.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Wilkie Collins, William] L'hôtel hanté

Message par joëlle le Dim 12 Mar 2017 - 17:19

Je n'ai pas particulièrement apprécié ce roman.
Alors que nous sommes en Angleterre, époque victorienne, l'auteur dépeint des femmes que je ne sais pas apprécier.
Trop de clichés! Une jeune femme blonde, fragile, qu'il faut protéger de la méchante, l'intrigante  brune, évidement! J'aurais tellement aimé que la fiancée humiliée soit à l'origine de la manipulation…juste pour lui trouver enfin du caractère!
J'ai d'abord cru lire une histoire fantastique, puis j'ai glissé vers le policier… et lorsque enfin le dénouement est là… le mâle dominant décide "quoi" faire des preuves afin de laisser l'héroïne dormir dans son ignorance.
J'ai quand même eu envie de lire ce roman jusqu'au bout, parce que j'avais envie de savoir, je voulais un rebondissement…

Mais je vous conseille l'avis de Sharon, ICI plus étoffé que le mien

_________________
Ma PAL

Mes lectures communes:

Mes challenges:  
"Suivi d' auteurs"
avatar
joëlle
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 4438
Localisation : Gard
Date d'inscription : 30/09/2013

http://leslecturesdejoelle.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Wilkie Collins, William] L'hôtel hanté

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum